Publié le 16 février 2022

La Région Île-de-France labellise 9 domaines de recherche et d'innovation majeurs (DIM) pour la période 2022-2026

La Région Île-de-France a labellisé, en séance plénière du Conseil régional réuni ce jour, neuf nouveaux réseaux de recherche, structurants, pluridisciplinaires et fédérateurs pour l’Île-de-France : AI4IDF, BIOTECH, C-BRAINS, DOH 2.0, ITAC, MaTerRE, ORIGINES, PAMIR et QuanTiP.

En favorisant les dynamiques et la création de réseaux entre les acteurs académiques et économiques, la Région Île-de-France entend rester la première région scientifique et technologique européenne.

Le label régional DIM, Domaine de recherche et d’innovation majeur, assure un financement pour 5 ans (2022-2026), avec une enveloppe totale prévue au budget régional de 20 M€ en 2022 pour ces réseaux et plus de 100 M€ au terme des cinq années.

Derrière ces acronymes, des projets d’envergure regroupant des équipes de recherche dont l’excellence scientifique a largement été soulignée par le Conseil scientifique régional* qui a procédé, avec l’appui d’évaluations externes, à la sélection de ces 9 projets à très fort potentiel scientifique et économique parmi les 33 dossiers déposés :

  • AI4IDF : Intelligence artificielle centrée sur l’humain en Île-de-France
  • BIOTECH : biotechnologies
  • C-BRAINS : Cognition and Brain Revolutions : Artificial Intelligence, Neuro-genomics and Society
  • DOH 2.0 : DIM1HEALTH 2.0, Un monde, une médecine, une santé 
  • ITAC : Immunothérapies, auto-immunité et Cancer
  • MaTerRE : MaTériaux avancés éco-REsponsables
  • ORIGINES : Origine de l’Univers et de son contenu
  • PAMIR : Patrimoines Matériels - Innovation, Expérimentation et Résilience
  • QuanTiP Quantum Technologies in Paris Region

Quatre projets ont mis la santé au cœur de leurs recherches (Biotech, C-Brains, DOH 2.0, Itac), trois concernent les questions de physique-chimie et d’environnement (QuanTIP, Origines, MaTeRre), un les questions liées au numérique (AI4IDF) et un (PAMIR) porte sur les sciences humaines et sociales.

Au regard de leur pluridisciplinarité, critère déterminant pour le Conseil scientifique régional, répartir ces projets en un seul domaine serait toutefois réducteur : de nombreux projets intègrent, en effet, les disciplines des sciences humaines et sociales, ou encore celles du numérique et des sciences de l’information, dans une approche transversale.

Les Domaine de recherche et d’innovation majeurs constituent le pilier central de la politique régionale de soutien à la recherche et à l’innovation qui s’inscrivent dans les priorités du schéma régional de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, de rapprochement entre les acteurs publics et privés de la recherche francilienne.

L’ambition de la Région Île-de-France est de rester la première région scientifique et technologique européenne pour 2022-2026. Elle poursuit son engagement en faveur de la recherche et de l’innovation, sources de développement économique et d’attractivité du territoire. L’objectif principal de la politique régionale francilienne est d’accroitre, d’inciter et de favoriser les dynamiques et la création de réseaux entre les acteurs académiques et économiques. Sa stratégie en la matière vise à soutenir des programmes de recherche sur des thématiques à forts enjeux scientifiques ayant des impacts sociétaux ou économiques pour l’Île-de-France.

 

*Liste des membres du Conseil scientifique régional :

Philippe Gillet, géophysicien et géologue - Président du CSR

Philippe AGHION, économiste

Alain ASPECT, physicien

Pascale BRIAND, biologiste

Monique CANTO-SPERBER, philosophe

Rut CARBALLIDO-LOPEZ, microbiologiste

Behazine COMBADIERE, immunologiste-infectiologue

Isabelle DOUSSAN, juriste en droit de l’environnement

Maria ESTEBAN, mathématicienne

Anne-Isabelle ETIENVRE, physicienne

Gilles KEPEL, politologue

Franck MADLENER, musicien, directeur de l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (Ircam)

Valérie MASSON-DELMOTTE, paléoclimatologue

Marie-Claude MAUREL, géographe

Michel MORVAN, mathématicien

Arnold MUNNICH, pédiatre-généticien

José-Alain SAHEL, clinicien ophtalmologiste-chercheur,

Jacques STERN, cryptologue

Pierre-Henri TAVOILLOT, philosophe

Philippe WALTER, chimiste, matériaux et patrimoine