Lycéen

Investir dans des lycées modernes, les rénover et les sécuriser, valoriser le mérite et l’ambition, développer l’accès des lycéens à la culture et l’écoresponsabilité, les équiper en numérique, leur fournir des protections périodiques, adapter le coût de la restauration scolaire aux ressources des familles… Lycéens, la Région agit au quotidien pour votre réussite !

469

lycées publics en Île-de-France

528.333

lycéens en 2022

237

lycées Éco-Responsables

acutalités

Ça se passe en Île-de-France

Toutes les actualités

aides et subventions

Les aides régionales pour les lycées et lycéens

  • thématique active Aide
  • Date de l'arrêté
    Dépôt des demandes fermé depuis le 05 février 2024
  • thématique active Aide
  • Date de l'arrêté
    Dépôt des demandes ouvert jusqu'au 31 décembre 2024

Nos dossiers pour les lycéens

  • thématique active Dossier
  • thématique active Actualité

LABAZ, l'appli bons plans de la Région pour les 15-25 ans

services

Nos services pour les lycées et lycéens

La carte des lycées Éco-Responsables

Témoignage

Ils font la Région

  • Musique
  • Lycée

Laurent du groupe Feather Aid, lauréat du tremplin Première Seine

« Feather Aid, c’est Thomas et Paul-Aimé à la guitare, Raphaël à la batterie et moi au chant et à la basse. Pour nous, le tremplin Première Seine c’était déjà l'occasion de jouer en live. Comme au bout il y a la victoire, on est vraiment hyper contents. C’est incroyable de se dire qu’on va jouer à Rock en Seine ! Nous avions vu sur le festival nos potes du groupe Going Forward, vainqueurs ici l’an passé et déjà c’était fou. Maintenant, on a qu’une hâte c’est d’y être et de tout faire pour que ce soit la meilleure scène de notre vie. »

En savoir plus sur Première Seine

Rentrée 2023 : le point sur les chantiers dans les lycées franciliens

Tout savoir sur la rentrée des lycées

Coups de Pouce #1 : distributeurs de protections périodiques dans les lycées d'Île-de-France

Mariam

Moi je trouve ça normal que les protections périodiques soient gratuites, qu'on n'ait pas à payer à chaque fois pour en avoir ou quoi que ce soit, c'est normal. Dans tous les lycées, ça devrait être normal.

[MUSIQUE]

Journaliste

Bienvenue dans « Coups de pouce », le podcast de la Région Île-de-France qui en 5 minutes chrono vous explique en détail une aide qui vous concerne. 
 
Dans cet épisode, on vous parle de la nouveauté de la rentrée dans tous les lycées : des distributeurs de protections périodiques dans tous les lycées. Et en plus, c’est gratuit ! 

Mariam

Quand je suis partie aux toilettes, j'ai remarqué une boite avec un distributeur de protections périodiques et donc je me suis dit : c'est un grand pas. Parce qu'au moins, on aura plus à stresser, à se demander si on peut avoir des serviettes ou des trucs comme ça. Donc ça nous a permis d'être biens et tranquilles. 

Journaliste

Elle, c’est Mariam, elle a 17 ans et elle est en terminale au lycée Auguste Blanqui, à Saint Ouen . 

Comme dans les 460 autres lycées publics d’Île-de-France, elle a bénéficié dès cette rentrée d’un distributeur gratuit de protections périodiques. C’est la toute première fois qu’une région française met en place un tel dispositif .

Le but, c’est d’abord de réduire ce qu’on appelle la précarité menstruelle.

Mariam

Pourquoi on a toujours besoin d'acheter nos protections périodiques et pourquoi ce ne serait pas gratuit ? Enfin, c'est des choses naturelles. Il n'y a pas besoin de dépenser de l'argent dans des centaines de serviettes hygiéniques pour en avoir. Et en plus, ça peut permettre aux gens qui n'ont pas d'avoir un truc à disposition. C’est une bonne idée en tout cas.

Journaliste

Il faut savoir que dans le milieu scolaire, 6% des jeunes filles ont déjà manqué des cours car elles n’ont pas assez d’argent pour s’acheter des protections périodiques.  

Dans les milieux les plus précaires, le problème concerne plus d’une jeune fille sur 10.

Mariam

C’est vrai que moi, je connais des gens à qui c'est déjà arrivé qu'elles aient besoin de cacher leur pantalon parce qu'il y avait des taches et donc c'était très, très gênant. Et quand en plus tu demandes à tes amis et qu'elles n'ont pas de serviettes hygiéniques c'est encore plus malaisant parce que tu dois sortir, tu dois essayer de faire en sorte de ne pas être vue… Et il ne faut pas que ce soit tabou, en fait.

Journaliste 

Justement, proposer des protections périodiques gratuites et en libre service c’est aussi lever le tabou des règles, qui concerne tout de même la moitié de la planète !

Mariam

Avoir ses règles, c'est naturel, ce n'est pas quelque chose qu'on a voulu. C’est toutes les femmes qui les ont. Donc moi, je trouve ça normal que les protections hygiéniques soient gratuites, qu'on n'ait pas à payer à chaque fois pour en avoir ou quoi que ce soit, c'est normal. Dans tous les lycées, ça devrait être normal.

Journaliste

Et bien ça y est, c’est devenu normal en Île-de-France depuis la rentrée. Désormais, tous les lycées sont équipés d’un distributeur de tampons et de serviettes hygiéniques. L’établissement les réapprovisionne via une centrale d’achat et tous les coûts sont pris en charge par la Région. 

Par ailleurs, les protections périodiques sont d’excellente qualité. Elles sont composées de matériaux biologiques, sourcés et traçables.

Et ça ne s’arrête pas là ! Les distributeurs de protections périodiques gratuites c’est aussi à l’Université ! Il suffit que les établissements supérieurs en fassent la demande.

Vous venez d’écouter « Coups de pouce », un podcast de la Région Île-de-France. 

N’hésitez pas à vous abonner, à partager et à commenter.

Et pour aller plus loin, découvrez également « Paroles de Franciliens », l’autre podcast de la Région Île-de-France, qui vous donne la parole.

À très vite pour un nouvel épisode ! 

[MUSIQUE]

action régionale

L'action régionale pour les lycées

Avec un budget régional annuel le plus important après celui des transports, la Région œuvre au quotidien pour la réussite des lycéens.

Ses objectifs principaux : 

  • Bâtir, rénover, entretenir et équiper les établissements pour améliorer les conditions d'étude des lycéens.
  • Accélérer le virage numérique en équipant le personnel et les élèves d'ordinateurs portables. 
  • Renforcer l'engagement citoyen des lycéens à travers des actions éducatives.
  • Lutter contre le décrochage scolaire.
  • Assurer la qualité et l'équité de la restauration scolaire.
Tous savoir sur l'action régionale pour les lycées

1,3 Md€

de budget régional pour les lycées en 2024