Publié le 4 février 2021

La Région Île-de-France adopte un Plan régional pour une alimentation locale, durable et solidaire

Le Conseil régional d'Île-de-France a adopté aujourd'hui lors de sa séance plénière le Plan régional pour une alimentation locale, durable et solidaire. Ce rapport détaille la stratégie de la Région pour l'alimentation de12 millions de Franciliens en 2030.

Une alimentation fondée sur l'agriculture francilienne et ses agriculteurs

Avec 2000 agriculteurs en 10 ans, c'est-à-dire avec 200 nouveaux agriculteurs par an dans la région Île-de-France d'ici 2030, grâce à une politique d'installation qui met la priorité sur la reprise d'exploitations agricoles et grâce aux aides à l'investissement mobilisées dans le cadre du programme de développement rural en cohérence avec les enjeux de la relance.

Avec un quart des terres cultivées en bio en 2030. Et déjà une multiplication par 10 en 3 ans des taux de conversion : dernière région en la matière en 2015, l'Île-de-France est passée au premier rang en 2018 et y est restée en 2019 et 2020 (passage de 221 à 447 exploitations). Avec également la création d'une filière blé dur certifié bio.

Avec un tiers des exploitations agricoles franciliennes diversifiées : par une hausse de 20% en dix ans du nombre d'exploitations ayant un élevage en Île-de-France (440 aujourd'hui) dans le respect du bien-être animal. La Région Île-de-France soutient la relance des concours d'animaux depuis 2018, a soutenu financièrement la création d'un atelier de découpe collectif professionnel à Rambouillet et accompagné 36 ateliers de petit élevage.

En faisant en sorte que les produits locaux franciliens atteignent une part de marché de 15% dans l'alimentation des Franciliens, une multiplication par 5 en dix ans. Avec une agriculture qui préserve ses filières historiques : sauvegarder les filières historiques (fruitière, maraîchère, vinicole et betteravière), répondre aux besoins nouveaux (relocalisation de la production de protéines végétales, accompagner la filière apicole, etc.

 

Une alimentation durable et bas carbone grâce à la proximité, l'innovation et les solutions logistiques, inscrite dans l'économie circulaire

C'est l'ambition du plan « Île-de-France comestible » pour tous les Franciliens qui en 2030 trouveront à 20 minutes de chez eux en transport en commun, bicyclette, triporteur ou à pied, une unité de production de denrées agricoles alimentaires : exploitations agricoles, zones maraîchères, vergers, élevages, jardins et potagers partagés, fermes urbaines, etc. Dans ce contexte, le soutien aux projets d'agriculture urbaine et périurbaine professionnels sera amplifié.

Par ailleurs, la Région Île-de-France travaillera à un étiquetage volontaire du coût carbone pour les entreprises agroalimentaires franciliennes. Elle encouragera toutes les initiatives contre le gaspillage alimentaire : en facilitant le recours au vrac, à la consigne pour réemploi, le « reste à emporter » dans les lieux de consommation. Elle instituera la Semaine du manger local en Île-de-France

 

Une alimentation francilienne identifiée et reconnaissable

Augmenter d'un tiers le nombre d'adhérents de la marque « Produit en Île-de-France » (400 entreprises adhérentes aujourd'hui).

Augmenter de 50 % le nombre de produits labellisés « Produit en Île-de-France», qui sont plus de 2300 aujourd'hui.

100% des lycées publics franciliens approvisionnés avec des produits locaux dont 50 % de produits bio d'ici 2024. La Région finance un supplément de 21 centimes pour chaque repas et, depuis la rentrée 2020, 14 produits franciliens ont été introduits dans les repas des lycéens.

Mise en place d'une première plateforme d'approvisionnement de la restauration scolaire de l'Est francilien (Seine-et-Marne et Val-de-Marne) : à terme 20 millions de repas par an, 100 références de viande, 265 références de fruits et légumes, 56 références de produits lactés. Deux autres plateformes déployées dans l'Ouest francilien pour équilibrer les moyens d'approvisionnement des établissements scolaires au niveau du territoire régional.

En parallèle, il est proposé de travailler sur un plan pour soutenir la création de nouvelles plateformes logistiques pour massifier l'offre et la distribution agricole au plus près du terrain et à proximité des lieux de transformation et de consommation en veillant à s'inscrire en cohérence avec l'objectif de la Région de « zéro artificialisation nette » et en intégrant une réflexion sur l'optimisation de la logistique et du bilan carbone de l'approvisionnement. Des exigences fortes sont prévues pour l'approvisionnement des restaurants scolaires des lycées : produits zéro OGM, huile de palme, 100% des poules élevées en plein air et respect du bien-être animal.

 

Une alimentation qui mise sur une filière agro-alimentaire localisée en Île-de-France

Avec déjà une trentaine d'entreprises agroalimentaires aidées par an dans le total des entreprises soutenues par le biais des dispositifs de développement économique de la Région Ile-de-France.

 

Une alimentation solidaire

Avec un partenariat inédit entre la Région Île-de-France, la Chambre d'agriculture d'Île-de-France et des associations caritatives, pour distribuer des produits frais, locaux et de qualité aux plus démunis : 200 palettes, soit près de 80 tonnes, ont été distribuées à près de 14 000 familles pendant la crise sanitaire Covid-19 en 2020. Ce partenariat perdure en 2021.

 

Trois services agro-numériques de la Région Île-de-France

offerts aux particuliers, aux lycées, aux producteurs et aux associations caritatives

 

1 - Pour s'approvisionner en produits locaux auprès des producteurs de la région, à la ferme ou des cueillettes, trouver des restaurants dans les fermes, participer à un projet de jardinage collectif (jardins partagés ou familiaux) :

https://mesproduitslocaux.smartidf.services/

Plus de 1200 points de vente de produits locaux référencés (vente directe à la ferme, cueillette, AMAP, épiceries locales, entreprises artisanales, etc.)

 

2 -Une plateforme de mise en relation entre producteurs et restaurants scolaires des lycées : du local sur le plateau des lycéens

https://dulocalsurmonplateau.smartidf.services/

420 lycées utilisateurs, 260 producteurs (147 boulangers et 115 exploitations agricoles).

 

3 - Agriculteurs solidaires

https://agrisolidaire.smartidf.services/

Plus de 100 annonces passées par 5 associations (Armée du Salut, Secours Populaire, Banque alimentaire, Croix-Rouge Française, Restaurants du Cœur) et plus de 100 producteurs ou organisations deproducteurs en Île-de-France pour répondre à leurs besoins avec plusieurs dizaines de tonnes de légumes, fruits et produits laitiers.

 

L'Île-de-France est une grande région agricole avec 48% de terres agricoles, 5000 exploitations et 12 000 emplois directs.