19 septembre 2019

La Région Île-de-France accueille la Boucle du Ruban rouge et demande une hausse d'au moins 25% de la contribution de la France au Fonds mondial de lutte contre le Sida

En ouverture de la séance plénière du Conseil régional ce jour, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, a accueilli l'équipe de la Boucle du Ruban rouge, un évènement inter-associatif, coordonné par Île-de-France Prévention Santé Sida (ex CRIPS), organisme associé de la Région.

La Boucle du Ruban rouge est un défi humain, sportif et solidaire. Elle consiste pour Jérémy Chalon, salarié d'Île-de-France Prévention Santé Sida, à tracer un immense ruban rouge sur la carte de France en vélo ou à pied. Jérémy Chalon effectue un parcours qui va de Bordeaux à Lyon, depuis le 3 septembre jusqu'au 10 octobre,  pour l'ouverture de la conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Cette action, dont le financement à mobiliser des partenaires privés, rassemble 15 partenaires associatifs, à l'initiative d'Île-de-France Prévention Santé Sida. Elle est le porte-parole de l'engagement de la Région Île-de-France dans toute la France et passera plus de dix jours dans de nombreuses villes franciliennes.

La Boucle du Ruban rouge est aussi, et avant tout, une opération de mobilisation sur les enjeux actuels de la lutte contre le VIH-Sida : sur la prévention, sur le dépistage, sur la lutte contre les discriminations. La Région a adopté à l'unanimité un plan Pour une Île-de-France sans Sida, porté par Farida Adlani, Vice-présidente chargée des Solidarités, de la Santé et de la Famille, et Jean Spiri et Jean-Luc Romero-Michel, tous deux ambassadeurs de ce plan régional.

Dans le cadre de son plan, la Région a financé de nouveaux modes de dépistage (bus Trod et autotests), encouragé la prévention diversifiée, soutenu des structures comme Le 190, centre de santé sexuelle à Paris. Le 18 septembre, la Commission permanente du Conseil régional a voté des subventions pour des actions de prévention et de dépistage portant, à ce jour, à près de 2 M€ d'aides aux acteurs associatifs dans la lutte contre le VIH-Sida.

 

Valérie Pécresse a déclaré : « la Boucle du Ruban rouge, c'est aussi un message adressé au Président de la République dans le cadre de la 6e conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le Fonds mondial existe depuis 2002. Créé sous l'impulsion de la France il a permis de sauver 27 millions de vies. 15 millions de personnes vivant avec le VIH n'ont pas encore accès aux traitements dans le monde. Le 10 octobre 2019, la France, pays hôte depuis Lyon, doit se montrer leader de la conférence de reconstitution et permettre aux différents donateurs du Fonds mondial de faire un choix stratégique : celui de mettre en œuvre tous les moyens pour permettre la fin du Sida d'ici 2030. C'est pourquoi je rejoins l'appel porté par cette Boucle du ruban rouge d'inciter le Président de la République à augmenter d'au moins 25% la contribution de la France au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. »