15 mai 2018

Sport pour tous : les aides au sport en Île-de-France

sport-baskets
Crédit photo : Olivier Laban-Mattei / MYOP

Le Conseil régional s'investit dans le sport à tous les niveaux. Outre les événements sportifs, les aides au sport de la Région soutiennent notamment 74 ligues et comités qui œuvrent en faveur de la pratique pour tous.

Des aides au sport pour développer la pratique de l'activité physique

La Région Île-de-France, avec près de 2,4 millions de licenciés, est riche de plus de 19 000 clubs et 100 000 emplois dans le domaine sportif. Avec un peu plus de 7 millions de Franciliens qui pratiquent une activité physique et sportive de manière régulière, la Région entend favoriser le développement du sport-santé, à travers les aides au sport.

 

Priorité aux personnes en situation de handicap, aux femmes, aux adolescents et aux seniors

À travers les conventions pluriannuelles qu’elle a signées avec 74 ligues, comités sportifs et fédérations sportives d’Île-de-France, la Région définit de nouveaux objectifs dans le cadre de ses aides au sport, en particulier en termes de publics : priorité est donnée aux personnes en situation de handicap, aux femmes, aux adolescents et aux seniors, notamment dans les zones sensibles et rurales.

 

Le tennis, une discipline largement soutenue par la Région 

Grâce à ces aides, c’est toute la pratique d’un sport qui se retrouve encouragée sur le territoire régional. Ainsi, le tennis francilien a, par exemple, bénéficié en 2017 d’aides régionales de plus de 1,7 million d'euros pour le développement et la promotion de la discipline :

  • Soutien à la pratique sportive et à la formation par le biais de la convention pluriannuelle passée avec la Ligue Île de France de Tennis
  • Soutien aux événements sportifs d’intérêt régional : TIM Essonne, Championnats de France des 13/14 ans, Open des Jeunes Tennis du Stade Français, Open international des 10-12 ans
  • Soutien aux Clubs Excellence d’Île-de-France : Tennis Club Thiais Belle Epine
  • Soutien aux Ambassadeurs du sport de la Région Île-de-France, de l’olympisme et du paralympisme : Michaël Jérémiasz, Emmanuelle Mörch en tennis fauteuil
  • Soutien aux collectivités locales pour la construction et la rénovation de courts de tennis : Mormant (77), La Norville (91), Villiers-sur-Orge (91), Orsay (91), Boulogne-Billancourt (92), Pavillon-sous-bois (93), Méry-sur-Oise (95), Vigny (95). 

La Région a également financé la construction d’un pôle tennis (subvention d'1 million d'euros) sur la commune de Pontoise (95). Elle a également financé l’accès au pôle tennis dans le cadre de l’aménagement des Berges de l’Oise, à travers le contrat d’aménagement régional (CAR) passé avec la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise.

La Région consacre un budget de 3,7 millions d'euros aux conventions pluriannuelles passées avec 74 ligues et comités régionaux.