25 juin 2018

La Région soutient les séries françaises grâce à l'aide à la production

Le Bureau des légendes, saison 3
Crédit photo : Le Bureau des légendes, saison 3 © DR

L’intérêt de la Région pour les séries ne se mesure pas qu’à son soutien grandissant au festival Série Series. Il se manifeste par le nombre grandissant de productions aidées.

+ de 50 % des aides consacrées à la fiction française 

La fiction française a pris une ampleur nouvelle ces dernières années, aussi bien sur le plan économique qu’artistique. La Région a su s’adapter et accompagne cette évolution en accordant une part de plus en plus importante de ses aides (+50 %) à ce secteur qui génère une très forte activité économique en Île-de-France et qui connaît un vif succès auprès du public. Le Bureau des Légendes, Un village français, Versailles... Pour exister, ces créations audiovisuelles ont pu bénéficier de l'aide à la production de la Région, fière de soutenir la création et l’essor d’un genre plébiscité par près de la moitié des Français : les séries télévisées sont aujourd'hui entrées dans les foyers et dans les mœurs. Elles ont même leurs spécialistes, leurs revues, et leurs festivals comme Série Series à Fontainebleau (77), le grand rendez-vous des créateurs de séries européennes, que la Région a décidé de soutenir davantage encore en 2018, à hauteur de 245.000 euros. 

Nox, Le Bazar de la charité, Ad Vitam... des séries soutenues grâce à l'aide à la production de la Région

Plus récemment, parmi les séries aidées par la Région, on peut citer la série thriller de Canal+, Nox, qui reconstitue les catacombes à Aubervilliers (93), Le Bazar de la charité pour TF1 (tournage en 2018), la série d’anticipation d’Arte Ad Vitam, ou encore la saison 4 du Bureau des légendes (dont la 1re saison avait déjà été soutenue), qui reconstitue en studio et à l’identique tous les locaux de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) à la Cité du cinéma.

Depuis la modification de sa politique de soutien au cinéma et à l’audiovisuel en 2017, avec un budget en augmentation de 20 % à plus de 20 millions d'euros, la Région aide davantage la production de séries, et peut désormais aider jusqu'à 3 saisons d’une même série.