Publié le 15 juin 2020

Urgence alimentaire : soutien aux associations qui achètent local

Crédit photo : Julia Sudnitskaya - iStock

La Région met en place un Programme alimentaire régional (PAR) de 1 million d'euros, en partenariat avec la Chambre d’agriculture et 5 associations caritatives franciliennes. Objectif : soutenir celles-ci dans l’achat de produits alimentaires, directement auprès des agriculteurs franciliens.

La crise sanitaire et économique qui touche l’Île-de-France à cause du Covid-19 a révélé une urgence sociale et alimentaire dans les populations franciliennes les plus démunies.

La Région leur vient en aide avec un Programme alimentaire régional (PAR). Celui-ci met en relation 5 acteurs associatifs majeurs, avec les agriculteurs franciliens et la Chambre d’agriculture d'Île-de-France.

Des agriculteurs solidaires pour l’Île-de-France

Agriculteurs solidaires pour l’Île-de-France

Un service numérique d’échanges est spécialement mis en place pour faciliter la mise en relation entre les agriculteurs et les associations : Agriculteurs solidaires pour l'Île-de-France

La crise a rappelé le rôle essentiel des agriculteurs, qui se mobilisent au quotidien pour produire et nourrir les citoyens.

Les agriculteurs qui s’engagent dans le Programme alimentaire régional seront rémunérés à un prix équitable, qui correspond au prix de marché proposé par le producteur. 

La Chambre d’agriculture d'Île-de-France organise le sourcing, c’est-à-dire le repérage et le recensement des produits agricoles nécessaires, en lien avec les producteurs. Elle reçoit également, chaque semaine, les besoins des associations et détermine avec elles les lieux de livraison.

200.000 euros par association 

La crise sanitaire a aggravé la précarité de nombreux Franciliens. Une réponse alimentaire urgente et solidaire est apportée aux familles qui ont des difficultés à se nourrir normalement.

Le 27 mai 2020, la Région a attribué une subvention de 200.000 euros à chacun des 5 acteurs associatifs partenaires de la Région solidaire qui pourront distribuer d’avantage de repas aux plus démunis : 

Ces associations seront approvisionnées et livrées en aliments locaux frais : fruits et légumes, produits laitiers ou viandes. Elles pourront renforcer leurs maraudes ou distribuer des paniers repas, selon les besoins. Elles accompagnent également les opérations de distributions alimentaires déjà engagées par la Région.