Publié le 22 avril 2022

Prix littéraire des lycéens 2021-2022 de la Région : les 8 livres lauréats

Crédit photo : Hugues-Marie Duclos

Mêlant découverte et partage de la littérature, le 11e Prix littéraire des lycéens, apprentis et stagiaires de la formation professionnelle de la Région récompense 8 auteurs et leurs livres. Découvrez le palmarès découlant du vote de 1.200 jeunes de toute l'Île-de-France.

Revivez la cérémonie de remise du Prix en vidéo

Organisé chaque année par la Région, le Prix littéraire des lycéens, apprentis et stagiaires de la formation professionnelle se propose de :

  • Faire découvrir la vitalité et la diversité de la littérature contemporaine aux jeunes Franciliens,
  • Susciter chez eux de la curiosité pour le livre et ses métiers,
  • Développer leur esprit critique
  • (Qui sait ?) révéler des vocations d'écrivain.

La lecture, plaisir partagé entre lycéens et auteurs, en librairies et bibliothèques

 La 11e édition a distingué 8 nouveaux ouvrages et leurs auteurs (1 dans chacun des 8 départements d'Île-de-France), parmi les 40 livres que les jeunes jurés avaient à lire (5 dans chacun des des 8 départements d'Île-de-France).

Tout au long de l’année, 40 classes, soit 1.200 lycéens, ont lu les livres en lice (achetés par la Région dans des librairies partenaires) et rencontré leurs auteurs dans des librairies indépendantes et des bibliothèques partenaires.

Les livres relèvent de tout genre, du roman à la bande dessinée, en passant par la poésie.

Le palmarès a été dévoilé ce vendredi 22 avril 2022 dans le cadre exceptionnel du Grand Palais éphémère, à Paris (7e), durant le Festival du livre de Paris auquel la Région participe.

Chaque auteur distingué perçoit une bourse de 2.250 euros de la Région Île-de-France.

Et chaque lycéen juré reçoit un bon d’achat (chèque-lire) de 18 euros à utiliser dans l'une des 40 librairies partenaires.

Une opération de la Région mise en œuvre par la Maison des écrivains et de la littérature.

 Palmarès du Prix littéraire des lycéens 2021-2022

Lauréat de Paris (75)

Les Papillons, de Barcella (Le Cherche Midi)

  • L’auteur : Barcella débute sa carrière d’auteur-compositeur en 2010. De scènes en festivals, son écriture épicée, pudique et délicate séduit un large public. Il recevra de nombreuses distinctions dont les prix Barbara et Charles Cros. En musicien des mots, il enrichit son univers de textes et de contes et crée en 2017 à Reims le Charabia Festival dédié à la poésie et à la chanson françaises.
     
  • Le livre : rêveur déchu du XXIe siècle, Alexandrin Lamoureux, 27 ans, a perdu ses papillons, ceux qui permettent de tomber amoureux. Pourtant, son cœur s'émerveille en croisant Marie Mariposa. La jeune femme cache le secret du suicide de sa mère quand elle avait 6 ans. Son père, mafieux retraité, s'oppose vivement à sa relation avec Alexandrin.

    Lauréat de la Seine-et-Marne (77)

    Blanc autour, de Wilfrid Lupano et Stéphane Fert (Dargaud)

    • L’auteur : Wilfrid Lupano, scénariste de bande dessinée, est né à Nantes et réside à Toulouse. Ses influences sont nombreuses et vont du cinéma à la littérature classique et la science-fiction. Il a publié plus d’une trentaine d’albums.
       
    • Le dessinateur : Stéphane Fert réside dans les Pyrénées-Atlantiques. Ses influences en dessin vont de Mary Blair à Mike Mignola, en passant par Lorenzo Mattotti, Alberto Breccia, Frederik Peeters, Art Spiegelman, Cyril Pedrosa ou encore Taiyô Matsumoto. La peinture a également une place très importante dans ses inspirations : Gauguin, Matisse ou encore Cézanne. En 2016, Stéphane Fert est l'auteur de Morgane, avec Simon Kansara (Delcourt), un album remarqué par la presse et les professionnels.
       
    • Le livre : 1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l'institutrice Prudence Crandall s'occupe d'une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah. La population blanche locale voit immédiatement cette « exception » comme une menace. L’école devient la première école pour jeunes filles noires des États-Unis, 30 ans avant l'abolition de l'esclavage.

      Lauréat des Yvelines (78)

      Une baignoire dans le désert, de Jadd Hilal (Elyzad)

      • L’auteur : d'origine libano-palestinienne, Jadd Hilai est né en 1987 près de Genève. Il réside aujourd'hui à Paris, où il est professeur de lettres et chercheur en philosophie et littérature. En 2018, il publie chez Elyzad Des ailes au loin (Grand Prix du roman métis 2018, Prix du Roman métis des lycéens 2018).
         
      • Le livre : le jeune Adel voit sa vie basculer lorsque ses parents divorcent. Au même moment, la guerre frappe son pays, le laissant livré à lui- même. Il rencontre alors un scarabée géant qu'il nomme Darwin ainsi que Tardigrade, avec lesquels il se lie d'amitié. Lorsqu'il est enlevé de son village et amené devant un cheikh, il n'a d'autre choix que de devenir un garçon responsable. Roman d’apprentissage.

         Lauréat de l'Essonne (91)

        Sur un air de fado, de Nicolas Barral (Dargaud)

        • L’auteur : Nicolas Barral, né en 1966 à Paris, est un dessinateur de BD. Après des études à l'école d'Angoulême, il débute sa carrière de professionnel à OK Podium puis Fluide glacial. Il est notamment connu pour avoir repris, en alternance avec le dessinateur Emmanuel Moynot, la série de bande dessinée Nestor Burma, une adaptation des romans de l'écrivain français Léo Malet, succédant ainsi à Jacques Tardi.
           
        • Le livre : Portugal, 1968. La dictature de Salazar dure depuis quarante ans mais le médecin Fernando Pais ne s'en préoccupe plus depuis un événement malheureux survenu dans sa jeunesse. Il commence néanmoins à se poser des questions sur ce régime totalitaire lorsqu'il est assimilé à un ennemi par un garçon révolutionnaire.

            Lauréat des Hauts-de-Seine (92)

          La Petite Dernière, de Fatima Daas (Noir sur blanc)

          • L’auteur : Fatima Daas est née en 1995 à Saint-Germain-en-Laye. Ses parents, venus d’Algérie, se sont installés à Clichy-sous-Bois (93) où elle grandit entourée d’une famille nombreuse. Au collège, elle se rebelle, revendique le droit d’exprimer ses idées et écrit ses premiers textes. 
             
          • Le livre : Fatima Daas vit dans une famille musulmane pratiquante originaire d'Algérie. Habitant à Clichy-sous-Bois, elle est une élève instable puis une adulte inadaptée. Étouffée par un environnement où l'amour et la sexualité sont tabous, elle est remarquée pour son talent d'écriture et commence des études littéraires, tout en découvrant son attirance pour les femmes. 

            Lauréat de la Seine-Saint-Denis (93)

            Habitant de nulle part, originaire de partout, de Souleymane Diamanka (Le Seuil)

            • L’auteur : Bordelais d'origine peule, Souleymane Diamanka est l'auteur d'un premier album de slam, intitulé L'Hiver peul (2007). Après J'écris en français dans une langue étrangère et Écrire à voix haute en coécriture, Habitant de nulle part, originaire de partout est son 3e ouvrage.
               
            • Le livre : dans ses poèmes, Souleymane Diamanka joue avec les mots et jongle avec les langues en associant ses cultures européenne et africaine, notamment la tradition de l'oralité des Peuls. Il lance un chant intemporel, un appel à l'amour, à la tolérance et à la connaissance de l'autre.

              Lauréat du Val-de-Marne (94)

              Radium Girls, de Cy (Glénat)

              • L’auteur : Cyrielle Evrard, dite Cy, est une graphiste, illustratrice et auteure de bande dessinée française, née en 1990. Elle publie en 2017 Le Vrai Sexe de la vraie vie où elle prend le parti de montrer des bribes de sexualité sur base de témoignages. Son leitmotiv : montrer pour déculpabiliser. Elle réside en région parisienne.
                 
              • Le livre : New Jersey, 1918. Edna Bolz est engagée comme ouvrière à l'United State Radium Corporation, une usine fabriquant des montres   pour l'armée. Elle peint des cadrans à un rythme soutenu, et, parfois, comme ses collègues, elle se peint par jeu les ongles, les dents ou le visage avec cette substance luminescente et radioactive. Bientôt, les problèmes de santé se multiplient. 

                Lauréat du Val-d'Oise (95)

                La Section Lucky, de Frédéric Schmitter (Le Rocher)

                • L’auteur : né en 1969, Frédéric Schmitter développe depuis l’enfance un goût prononcé pour les casse-têtes. La découverte des oulipiens, Perec en tête, éveille en lui l’envie d’écrire. En 2017, Frédéric Schmitter a publié un e-Book sur Georges Perec aux éditions Nouvelles Lectures.
                   
                • Le livre : Anne, Erwan, Isabelle, Olivier, Urielle et Yves sont tous élèves au collège des îles du Ponant durant l'année scolaire 1984-1985. Pourtant, ils ne se connaissent pas car chacun évolue sur son propre territoire entouré d'eau. Gaspard, un écrivain venu de Paris, fait le lien entre eux en les initiant aux jeux de lettres, une découverte qui bouleverse les 6 adolescents.