14 décembre 2016

Les volontaires du tourisme en Île-de-France

volontaires du tourisme-Louvre
Crédit photo : Région Île-de-France

Reconnaissables à leurs gilets violets, les volontaires du tourisme en Île-de-France seront déployés du 17 au 31 décembre 2016 sur les sites touristiques franciliens. Objectif : améliorer la qualité de l’accueil des touristes.

200 volontaires pour relancer le tourisme en Île-de-France

« May I help you? » (NDLR : Puis-je vous aider ?) Ils seront 200, durant les deux semaines des vacances d’hiver, à arborer cette question sur leurs gilets violets, sur une trentaine de  sites touristiques de la région. Eux, ce sont les « volontaires du tourisme », comme Nicolas, Candice et Cécilia : des étudiants qui ont choisi de passer quinze jours à renforcer par leur présence la qualité de l’accueil en Île-de-France, en informant et en orientant les visiteurs. Le déploiement de ces volontaires – des étudiants en tourisme ou en langues – est un des projets lancés par la Région Île-de-France pour relancer le tourisme en Île-de-France, qui souffre durablement des suites des attentats de 2015.

Un bon niveau d’anglais exigé

« Pour moi, c’est une première expérience professionnelle dans le secteur du tourisme », se réjouit Nicolas, 18 ans, qui se destine à la carrière de steward et sera basé à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Ses missions : orienter les voyageurs, les rassurer et répondre à leurs questions… in English (NDLR : en anglais) s’il le faut ! « Nous avons été choisis parmi plusieurs candidats, et le niveau d’anglais était un des critères importants, raconte Cécilia. C’est une forme de reconnaissance pour nous, surtout que c’est plus qu’utile quand on se prépare à travailler dans les métiers du tourisme. »
 

Faire face à chaque situation

Comme Nicolas et Candice, Cécilia est en première année de BTS de tourisme dans une école parisienne partenaire de la Région Île-de-France sur cette première opération « Volontaires du tourisme ». Le dispositif sera d’ailleurs déployé de façon plus large en saison touristique, à partir du printemps 2017. En attendant, les trois étudiants ont bénéficié d’une première demi-journée de formation avec le Comité régional du tourisme pour se mettre en situation : quels sites conseiller à une bande d’amis espagnols en vadrouille, comment rassurer un touriste chinois qui vient d’être victime d’un vol de portefeuille… À chaque situation, une réaction appropriée. Candice, 21 ans, sera en poste au Château de Vincennes (94) et Cécilia à l’office de tourisme de Montmartre (75). Les jeunes volontaires ne sont ni effrayées par le froid, ni découragées à l’idée de travailler pendant les vacances ! « Ce sera un vrai atout pour notre CV, et cela va être intéressant au niveau du relationnel avec les touristes », ajoute Candice.