19 juin 2018

Les aides à la musique se multiplient en Île-de-France

Rock en Seine 2018
Crédit photo : Laurent Villeret

Éducation musicale, soutien à l’Orchestre national d’Île-de-France, aide à la construction de salles de concert et à l'organisation de festivals… Petit tour d’horizon des aides à la musique initiées par la Région pour favoriser la création et la diffusion musicale en Île-de-France.

C’est avant tout vers les musiques actuelles et amplifiées que se porte les aides à la musique initiées par la Région. Attentive aux enjeux des professionnels de ce champ artistique et aux publics, la Région aide les organisateurs de festivals (Solidays, Ferté Jazz, le festival de Saint-DenisRock en Seine... , encourage les résidences de musiciens…
 

Les aides à la musique passent d'abord par l'éducation 

Les aides à la musique, ce n'est pas seulement un financement, mais c'est aussi des services, et, en premier lieu, une attention particulière accordée à l'éducation musicale. Pour la Région, l’éducation musicale au lycée est primordiale. Il s’agit surtout de développer des liens forts et pérennes entre les structures culturelles de proximité (conservatoires, salles de concert…) et les lycées, et de mettre en place des programmes d'éducation artistique et culturelle qui puissent mobiliser plusieurs établissements. Parmi les actions très concrètes : des partenariats avec des établissements culturels régionaux ou acteurs du milieu musical régional, comme avec l’Orchestre national d’Île-de-France, ou encore la création de « Première Seine », un tremplin rock spécial lycéen, dans le cadre du festival Rock en Seine.
 

Aide aux conservatoires et écoles de musique

Le soutien de la Région reste essentiel pour les écoles de musique et les conservatoires, qui enseignent la musique, la danse et les arts dramatiques. Leurs chiffres de fréquentation (près de 30.000 élèves dans les seuls Conservatoires à rayonnement régional et conservatoires à rayonnement départemental et de l'ordre de 2.000 enseignants) sont en hausse constante depuis une décennie, ce qui prouve leur utilité. La Région soutient leur construction/rénovation. Les aides à la musique accordées au conservatoire d'Ermont (95) ont ainsi atteint en 2018 un montant de plus de 900.000 euros.

La Région finance également les lieux de diffusion musicale comme les salles de concert, afin de faciliter les rencontres du public et des artistes. Elle a ainsi décidé de financer le matériel son-lumière-vidéo de l’Usine à chapeaux de Rambouillet (78) à hauteur de 30.000 euros.


Ondif : un orchestre unique en son genre

Les aides à la musique de la Région concernent également l’Orchestre national d’Île-de-France, dont le projet artistique est unique dans le paysage des orchestres nationaux : avec une centaine de concerts par an en Île-de-France et de nombreuses opérations de sensibilisation (ateliers, rendez-vous avec les artistes, concerts éducatifs et spectacles musicaux…), il remplit sa mission de service public de diffusion de la musique classique sur le territoire, au plus près des Franciliens, afin de leur donner le goût et la connaissance du répertoire symphonique. Depuis 2015, l'Orchestre est par ailleurs associé à la Philharmonie de Paris pour plusieurs concerts dans la saison et des actions d'éducation artistique.

 

Musiques actuelles : où pratiquer et écouter en Île-de-France ?

L'Île-de-France compte des dizaines de salles de concert et autres lieux de répétition de musiques actuelles et amplifiées. Rock, pop, jazz ou reggae, il y en pour tous les goûts et certains sont même ouverts aux musiciens amateurs. Retrouvez-les sur notre carte !