10 octobre 2017

La Région et Emmaüs formalisent leur lutte contre les inégalités

Emmaüs Défi
Crédit photo : © Julien Pebrel / M.Y.O.P.

Le mouvement Emmaüs et la Région ont signé en octobre 2017 une convention de 3 ans pour formaliser leur engagement dans la lutte contre les inégalités en Île-de-France.

Une collaboration qui concerne  toutes les dimensions de la lutte contre les inégalités

Emmaüs, interlocuteur majeur du paysage français des associations de solidarité

Ce mouvement solidaire et laïc, fondé par l’abbé Pierre, est engagé depuis 1949 dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion. Il rassemble 287 groupes, plus de 8 600 bénévoles, 4 400 compagnons et 5 060 salariés dont 1.460 en insertion (source : rapport d’activité 2014). Sur le territoire francilien, 40 groupes Emmaüs sont implantés, actives dans différents domaines : action sociale, logement, environnement, économie solidaire, insertion...

Économie sociale et solidaire, solidarité, environnement, numérique en lien avec la « Smart Region »... La convention signée le 11 octobre 2017 par la Région Île-de-France et l’association Emmaüs France couvre tous les domaines d’intervention du mouvement dans la lutte contre les inégalités. Pendant 3 ans, elle a pour objectif de permettre une méthode durable de travail en commun et le partage d’information : Emmaüs pourra échanger sur ses projets en cours, être informé des dispositifs d’aides régionaux dont l’association peut bénéficier, apporter une contribution aux politiques et projets de la Région.

« Il s’agit avant tout d’une collaboration, c’est bien l’originalité de cette convention », explique Stéphane Puechberty, délégué adjoint aux régions à Emmaüs France. « L’intérêt pour Emmaüs est de pouvoir bénéficier des nombreux dispositifs régionaux existants, et de travailler ensemble sur d’autres pistes intéressantes, comme le numérique, le réemploi avec la recherche de lieux de vente et de collecte, ou encore l’accès des plus démunis aux loisirs via les 12 îles de loisirs franciliennes. Pour la Région, ce sera intéressant de voir remonter les expériences de terrain, surtout quand elles sont innovantes, comme par exemple ce que fait Emmaüs Défi (NDLR : sorte de laboratoire d'innovation sociale, lancé en 2007) avec l’insertion à la carte. »

Voir aussi le dispositif des tickets loisirs, qui permet de faciliter l’accès des jeunes et des familles aux îles de loisirs pour des sorties à la journée ou des séjours. 

L’Île-de-France, Région solidaire

La Région Île-de-France est engagée dans la lutte contre les inégalités, en faveur de la cohésion sociale et territoriale, pour répondre aux besoins des Franciliens les plus en difficulté sur la totalité du territoire, dans les zones rurales comme dans les zones urbaines. La Région soutient régulièrement et de façon significative les projets des différentes entités du mouvement Emmaüs. En 2018, 235.000€ ont, par exemple, été accordés à Emmaüs Liberté et Emmaüs Solidarité dans le cadre de la Région solidaire :  220.000€ pour la rénovation de la communauté de Charenton-le-Pont (94) et 15.000€ pour l’achat de fournitures durant un épisode grand froid.

Des actions fortes pour l’inclusion numérique

Depuis 2013, Emmaüs Connect agit pour faire reculer l’exclusion numérique, pour que le numérique soit aussi une chance pour les plus démunis. C'est une des 19 structures Emmaüs, qui œuvrent pour l'action sociale et le logement. La Région Île-de-France soutient plusieurs de ses actions : 

  • 25.000€ pour la création et la rénovation de 2 espaces de solidarité numérique à Paris 3e et à Saint-Denis (93) pour l’inclusion numérique d’environ 800 Franciliens en précarité. L’association propose des forfaits de téléphonie et du matériel adapté aux publics en difficulté, dont les seniors, ainsi que des formations gratuites pour les aider à devenir autonomes en particulier pour les aider à réaliser leurs démarches en ligne.
     
  • 75.000€ pour la création d’un espace régional de ressources numériques. Ce projet vise à aider et surtout à augmenter le nombre de bénévoles franciliens prêts à former au numérique les personnes en situation de précarité. L’objectif est de former 100 ambassadeurs numériques, d’accompagner plus de 1.500 aidants et surtout de donner accès à environ 30.000 personnes en situation de précarité aux outils.
     
  • 10.000 € pour un projet d’accompagnement de 300 jeunes issus des quartiers populaires vers une autonomie numérique et une intégration professionnelle et sociale réussie, au titre de la politique de la ville.

Vers le e-commerce solidaire 

Depuis 2016, le site Label Emmaüs propose de la vente en ligne de produits issus des structures Emmaüs locales. Cette offre alternative aux géants du Web permet également de former des personnes en situation d’exclusion aux métiers du e-commerce et de faire la promesse d'un achat solidaire en ligne. Plus de 320.000 livres, vêtements, objets de décoration, mobilier, etc. sont en vente.

  • 75.000€ pour la création d’une interface simplifiée du site. En créant une nouvelle interface de gestion des ventes, il sera possible de diviser par 2 le temps de saisie d’une annonce et de gestion des colis, grâce à une prise en main simplifiée pour les compagnes, compagnons et personnes en insertion chargées de la gestion du site.

Aux côtés des femmes exclues 

Emmaus defi

Emmaüs Défi s’agrandit grâce à l’Europe et la Région

Dans le 19e arrondissement de Paris, l'association d'insertion économique a pu réaliser des travaux d'agrandissement, étendre ses activités et sa surface de vente.
Une démarche rendue possible grâce aux 900.000€ du fonds européen de développement régional (FEDER). Représentant 185 M€, le FEDERest un des 3 fonds structurels européens gérés par la Région. Il finance la recherche, l’innovation, la compétitivité des petites et moyennes entreprises ou encore le numérique, ainsi que des projets relatifs à la mutation vers une économie à faible teneur en carbone. 

Vous avez un projet ? Vous souhaitez être accompagné par la Région dans votre demande de subvention européenne ? Rendez-vous sur europidf.fr