Publié le 23 février 2021

Défi 2 du Plan alimentation : distribuer les produits aux Franciliens

Plan alimentation défi 2 : distribuer les produits aux Franciliens

Crédit photo : iStock

Avec son Plan pour une alimentation locale, durable et solidaire, la Région Île-de-France mobilisera près de 1 milliard d’euros d’ici 2030 pour relever 5 grands défis rassemblant 66 propositions. Le 2e défi consiste à donner accès à chaque Francilien à une alimentation locale.

Le Plan régional pour une alimentation locale, durable et solidaire, adopté le 4 février 2021, s’organise autour de 5 défis ayant pour objectif de garantir aux Franciliens une alimentation en circuit court, saine, de qualité et accessible à tous.

Dans la continuité du 1er défi, dont l’objectif est de produire en Île-de-France, le 2e défi à relever est celui de la distribution des produits franciliens. Il couvre l’ensemble des filières, des agriculteurs aux distributeurs.

Découvrez les 18 propositions du 2e défi du Plan alimentation pour une Île-de-France comestible. 

Catégories

Descriptif

N°23. Soutenir la création de plateformes logistiques par la mise en œuvre d’un plan régional d’implantation de plateformes logistiques agricoles

Pour qui ? 

  • Les exploitants agricoles,
  • Les circuits de proximité et les produits locaux,
  • Le marché de Rungis,
  • Les consommateurs.

Comment ? 

  • En proposant des solutions durables et mutualisées à travers des plateformes logistiques agricoles dédiées à la collecte et à la massification des produits agricoles sur le territoire francilien (partenariat entre la Région, Rungis et les professionnels),
  • En rassemblant et en organisant l’offre agricole sur le territoire.
     

N°24. Soutenir le projet de « market place » des produits agricoles franciliens portée par la Chambre d’agriculture de Région Île-de-France

Pour qui ? 

  • Les entreprises agricoles,
  • Les entreprises de transformation,
  • Les entreprises de distribution et les commerçants,
  • Les consommateurs.

Comment ? 

  • En valorisant en tant que produits d’Île-de-France les produits agricoles issus d’une exploitation agricole francilienne,
  • En facilitant la mise en place d’une market place adaptée pour les produits agricoles franciliens, pour tous les débouchés possibles.
     

N°25. Développer la vente directe et les circuits courts par la mesure d’aide à la commercialisation en circuit court des producteurs (mesure de crise Covid)

Pour qui ?

  • Les agriculteurs,
  • Les consommateurs.

Comment ? 

  • En valorisant les produits agricoles franciliens en les rendant accessibles au plus grand nombre,
  • En accompagnant durablement la dynamique des circuits courts en permettant aux agriculteurs de développer des outils de commercialisation en vente directe.
     

N°26. Développer l’approvisionnement de la restauration scolaire des lycées franciliens en produits locaux ou bio

Pour qui ?

  • Les producteurs agricoles,
  • Les transformateurs,
  • Les lycéens.

Comment ? 

  • En valorisant les denrées alimentaires produites en Île-de-France,
  • En atteignant, d’ici 2024, 100% des restaurants des lycées qui aient accès aux circuits courts, avec une priorité aux produits locaux et un objectif de 50% de produits bio.
     

N°27. En lien avec les Départements, construire une plateforme d'approvisionnement en circuit court des restaurants scolaires des collèges et des lycées par des produits locaux sur l’Est francilien et déployer 2 autres plateformes logistiques réparties sur le territoire

Pour qui ?

  • Les producteurs agricoles,
  • Les établissements de formation.

Comment ?

  • En valorisant les denrées alimentaires produites en Île-de-France,
  • En atteignant, d’ici 2024, 100% des restaurants des lycées qui aient accès aux circuits courts, avec une priorité aux produits locaux et un objectif de 50% de produits bio.

Descriptif

N°28. Mobiliser les collectivités pour une alimentation francilienne locale et durable : soutenir les commerces de proximité

Pour qui ?

Comment ? 

  • En mobilisant les collectivités locales en faveur de l’alimentation durable et locale,
  • En invitant les collectivités locales à travailler en partenariat avec les producteurs franciliens,
  • En mettant en avant les produits sous marque « Produit en Île-de-France ».
     

N°29. Accompagner les territoires dans l’élaboration de leur projet alimentaire territorial

Pour qui ?

  • Les producteurs franciliens,
  • Les producteurs adhérents à la marque « Produit en Île-de-France »,
  • Les consommateurs,
  • Les territoires.

Comment ?

  • En mobilisant les collectivités locales en faveur de l’alimentation durable et locale,
  • En invitant les collectivités locales à travailler en partenariat avec les producteurs franciliens,
  • En mettant en avant les produits sous marque « Produit en Île-de-France ».
     

N°30. Mobiliser les collectivités pour une alimentation francilienne locale et durable et promouvoir une « Charte du manger mieux, sain et francilien »

Pour qui ?

  • Les producteurs franciliens,
  • Les producteurs adhérents à la marque « Produit en Île-de- France »,
  • Les consommateurs,
  • Les territoires.

Comment ?

  • En mobilisant les collectivités locales en faveur de l’alimentation durable et locale,
  • En invitant les collectivités locales à travailler en partenariat avec les producteurs franciliens,
  • En mettant en avant les produits sous marques « Produit en Île-de-France ».

Descriptif

N°31. Renforcer les compétences d’Île-de-France Terre de saveurs

Pour qui ?

  • Les consommateurs,
  • Les agriculteurs,
  • Les transformateurs,
  • Les distributeurs.

Comment ?

  • En favorisant la vente des produits « Produit en Île-de-France »,
  • En faisant connaître ces produits au plus grand nombre.
     

N°32. Créer une boutique virtuelle pour les produits sous marque « Produit en Île-de-France »

Pour qui ?

  • Les consommateurs,
  • Les agriculteurs,
  • Les transformateurs,
  • Les distributeurs.

Comment ?

  • En favorisant la vente des produits sous marque « Produit en Île-de-France » et en développant les débouchés,
  • En stimulant les circuits de proximité en mobilisant les solutions digitales pour organiser la rencontre entre l’offre et la demande,
  • En facilitant la vente directe pour les exploitants agricoles et entreprises qui utilisent la marque « Produit en Île-de- France ».
     

N°33. Référencer les produits alimentaires de la marque « Produit en Île-de- France » chez un ou plusieurs opérateurs présents à Rungis, à destination des artisans, des détaillants, des restaurateurs et des grossistes

Pour qui ?

  • Les consommateurs,
  • Les agriculteurs,
  • Les transformateurs,
  • Les distributeurs.

Comment ?

  • En favorisant la vente des produits sous marque « Produit en Île-de-France » et en développant les débouchés pour les producteurs adhérents de la marque,
  • En facilitant les ventes pour les exploitants agricoles et entreprises qui utilisent la marque « Produit en Île-de-France » et en contribuant au déploiement de la marque.
     

N°34. Valoriser les produits locaux dans les commerces de proximité

Pour qui ?

  • Les artisans et les commerçants,
  • Les consommateurs.

Comment ?

  • En valorisant les commerces de proximité qui proposent des « Produit en Île-de- France »,
  • En faisant connaître et en rendant accessibles au plus grand nombre les productions sous marque « Produit en Île-de- France ».
     

N°35. Promouvoir les produits locaux en partenariat avec la grande distribution

Pour qui ?

  • Les producteurs de « Produit en Île-de-France »,
  • La grande distribution.

Comment ?

  • En instaurant un partenariat durable entre les producteurs locaux et la grande distribution,
  • En faisant connaître les produits « Produit en Île-de-France » au plus grand nombre par des actions dans les supermarchés des enseignes de la grande distribution.

N°36. Créer le sandwich des Franciliens avec le concours des écoles et des Franciliens

Pour qui ?

  • Les consommateurs,
  • Les artisans,
  • Les restaurateurs.

Comment ?

  • En faisant connaître les produits régionaux et « Produit en Île-de-France » de qualité aux consommateurs,
  • En valorisant les savoir-faire des artisans boulangers d’Île-de-France.
     

N°37. Créer une boîte repas-box Paris Région composée de produits franciliens pour la diffusion dans les lieux de passage et stimuler le recours aux « restes à emporter » à chaque fois que possible

Pour qui ? 

  • Les producteurs de « Produit en Île-de-France »,
  • Les consommateurs.

Comment ? 

  • En rendant visibles et en favorisant la vente des produits « Produit en Île-de-France » autour d’un concept de boîte repas,
  • En faisant connaître ces produits au plus grand nombre.

Descriptif

N°38. Valoriser les produits alimentaires franciliens à travers la nutrition des athlètes français : mobiliser la profession agricole francilienne pour la production des denrées agricoles conformes aux cahiers des charges nutritionnels des fédérations sportives françaises dans le cadre de partenariats facilités ou encouragés par la Région

Pour qui ?

  • Les sportifs de haut niveau,
  • Les producteurs et transformateurs franciliens.

Comment ?

  • En valorisant les productions agricoles et alimentaires franciliennes,
  • En adaptant l’offre aux besoins des sportifs,
  • En profitant d’un événement planétaire pour développer des productions destinées à l’alimentation des athlètes français.
     

N°39. Valoriser les produits alimentaires franciliens à travers la marque « Produit en Île-de-France » auprès des opérateurs de restauration intervenant dans le cadre événementiel des Jeux de 2024

Pour qui ?

  • Les consommateurs,
  • Les producteurs et transformateurs franciliens.

Comment ?

  • En valorisant les produits sous marque « Produit en Île-de-France »,
  • En faisant connaître et en rendant accessibles au plus grand nombre les produits sous marque « Produit en Île-de-France »,
  • En profitant d’un événement planétaire pour mettre en avant les productions franciliennes.

Descriptif

N°40. Mettre en place un partenariat entre les filières agricoles et alimentaires franciliennes, les établissements de santé et les centres de recherche pour développer une production d’aliments adaptés aux besoins nutritionnels des seniors

Pour qui ?

  • Les consommateurs seniors,
  • Les producteurs et transformateurs franciliens,

Comment ?

  • En valorisant les produits sous marque « Produit en Île-de-France »,
  • En adaptant l’offre aux besoins des seniors.
     

Le Plan régional pour une alimentation locale, durable et solidaire et ses 5 défis

Consultez les 4 autres défis :

Pour en savoir plus sur le Plan pour une alimentation locale, durable et solidaire :

Manger local : des solutions concrètes pour vous dès maintenant

Vous avez envie de produits locaux et de qualité dans votre assiette ?

  • Rendez-vous sur le service en ligne « Mes produits locaux ». Producteurs en vente directe, AMAP, cueillettes : grâce à sa carte interactive, découvrez les bonnes adresses près de chez vous pour manger mieux. En prime, des informations sur le patrimoine culinaire d’Île-de-France, sur les circuits courts et sur l'impact bénéfique des cultures locales sur l'environnement.