24 novembre 2016

Canal Seine-Nord Europe : les Régions Île-de-France et Hauts-de-France confirment leurs engagements financiers

La Région engage une participation de 110 millions d'euros dans le Canal Seine-Nord Europe, un beau projet de partenariat interrégional porteur d'emploi.

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, a décidé de répondre favorablement à la demande de Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France, de contribuer au Canal Seine-Nord Europe. À ce titre, la Région Île-de-France engage une participation exceptionnelle et forfaitaire de 110 millions d'euros pour le canal Seine-Nord Europe.

Cette contribution répond aux besoins exprimés par la Région Hauts-de-France et validés par le protocole de financement et de gouvernance adopté le 8 juillet 2016, qui fixe les participations financières de l'ensemble des acteurs (Union européenne, État, collectivités). Ce projet est estimé par l'État à 4,5 milliards d'euros HT : l'Union européenne en financerait 40 %, les collectivités territoriales sont attendues à hauteur de 1 milliard d'euros, dont plus de 302 millions d'euros pour la Région Hauts-de-France.

Le canal Seine-Nord Europe constitue le maillon manquant d'une liaison fluviale qui reliera le bassin de la Seine (Le Havre), via les Hauts-de-France (par l'Oise et Compiègne), aux 20.000 km du réseau fluvial nord européen.

L'enjeu est stratégique : selon Voies navigables de France (VNF), le chantier du canal Seine-Nord Europe représenterait 10.000 à 12.000 emplois annuels pour une durée de 5 ans. Au-delà de ces emplois directement liés au chantier, Seine-Nord Europe pourrait générer jusqu'à 50 000 emplois pérennes, à l'horizon 2050, liés aux activités logistiques et à l'exploitation de l'ouvrage.

L'un des objectifs pour la Région Île-de-France est de construire le Grand Paris fluvial. Maillon français du projet de liaison fluviale européenne Seine-Escaut (du Havre à Gand, en Belgique), le canal Seine-Nord Europe est un projet de canal à grand gabarit destiné à relier le bassin parisien au réseau fluvial des Hauts-de-France, et au-delà à l'ensemble du réseau fluvial européen.

Le canal Seine-Nord Europe est aussi une opportunité de développement territorial et économique pour la Région Hauts-de-France. Il constituera l'armature régionale du transport de marchandises, du port de Dunkerque au Bassin parisien, avec les plateformes logistiques, existantes ou en projet, de Dourges, Marquion, Péronne, Nesle, Noyon et Longueuil Sainte-Marie. Ce canal à grand gabarit ouvrira l'accès et la navigation à des bateaux capables de transporter 4.400 tonnes. Soit, pour le chargement d'un seul navire, l'équivalent des chargements de 180 poids-lourds évoluant sur un axe routier, comme l'A1. Aujourd'hui, la route continue d'écouler plus de 85 % des marchandises.

Avec la construction du canal Seine-Nord Europe, ce sont 500.000 camions en moins sur les routes de France, l'autoroute A1 qui relie les Hauts-de-France et l'Ile-de-France sera soulagée d'une partie significative de son trafic de poids lourds. Le canal Seine-Nord Europe devrait permettre de doubler les trafics fluviaux français, passant de 7 milliards de tonnes-km à près de 14 milliards de tonnes-km selon les études.

Par ailleurs, le projet de canal Seine-Nord Europe, en luttant contre la congestion routière, s'inscrit pleinement dans la logique du plan régional pour la qualité de l'air lancé en septembre 2016 par la Région Île-de-France.

En outre, avec un coût du transport réduit, la compétitivité des entreprises sera accrue. Le Canal Seine-Nord Europe favorisera la compétitivité du tissu économique ainsi que l'attractivité et l'accessibilité des collectivités situées en zone dense.

Pour Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France : « Le canal Seine Nord-Europe s'inscrit dans les priorités environnementales de la Région. Il aura un double bénéfice pour les Franciliens : lutter contre la pollution de l'air et réduire les embouteillages. C'est aussi un beau projet de partenariat interrégional porteur d'emploi pour nos deux Régions. »

Pour Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France : « La société de projet du Canal Seine-Nord Europe a été créée, et chacun doit désormais respecter son engagement de financement. Cet ambitieux projet est en passe de devenir une réalité. »

Plus d'infos sur le projet de canal Seine-Nord Europe sur canal-seine-nord-europe.fr