Publié le 18 mai 2022
Mis à jour le

Ukraine : la Région consacre plus de 1 million d'euros à de nouvelles aides d'urgence

Crédit photo : Région Île-de-France

Après avoir débloqué 500.000 euros pour venir en aide aux Ukrainiens en mars 2022, la Région va plus loin. Elle participe au financement de l'hébergement, de la nourriture, de l'accès à la santé, aux loisirs, à la culture et à la formation des réfugiés en Île-de-France. Elle aide aussi les communes qui les accueillent et les entreprises franciliennes touchées par la guerre.

Siège Ukraine

Les élus régionaux ont voté à l’unanimité une aide d’urgence de 1,1 million d’euros en faveur de l’Ukraine ce 18 mai 2022, lors d'une séance plénière spéciale du Conseil régional d’Île-de-France.

Cette aide s’ajoute aux 500.000 euros accordés (principalement pour de l'aide humanitaire sur place) le 23 mars 2022, à peine 1 mois après l’invasion de l’Ukraine par la Fédération de Russie.

La séance du 18 mai 2022 s’est déroulée dans l’hémicycle régional, à Saint-Ouen (93), en présence de Vadym Omelchenko, ambassadeur d’Ukraine en France.

Mercredi 8 juin à Villeneuve-Saint-Georges (94), Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France était aux côtés de Olha Stefanishyna, vice-Première ministre ukrainienne et de Vadym Omelchenko, ambassadeur d’Ukraine en France pour visiter l’entrepôt mis à la disposition de la Protection civile par la SNCF où sont centralisés les dons venus de toute la France, avant d’être expédiés en Ukraine.

Après un discours de ce dernier, la Région Île-de-France a :

  • Réaffirmé sa solidarité avec l’Ukraine,
  • Condamné l’agression russe en votant une motion réclamant un retour à la paix,
  • Annoncé entamer des discussions avec les autorités des régions de Kyiv et de Tchernihi (ville martyre située au nord de la capitale ukrainienne) en vue d’établir des relations de coopération et ainsi d'apporter l’expertise et les moyens régionaux lors de la reconstruction de ces territoires.

Voté ensuite, le 2d plan d’urgence de la Région en faveur de l’Ukraine porte principalement sur l’accueil, l’hébergement et l’alimentation des réfugiés ukrainiens en Île-de-France, mais aussi sur leur accès à la santé, à la formation, aux loisirs ou encore à la culture. Il contient également des aides pour les communes qui les accueillent et pour les étudiants ukrainiens en Île-de-France. Et un soutien aux entreprises franciliennes touchées par la guerre.

Ci-dessous, le détail par thématiques...

Accueil, hébergement et alimentation des réfugiés ukrainiens en Île-de-France

La Région se mobilise en mettant à disposition 600 places dans les îles de loisirs et les lycées franciliens pour permettre à des familles ukrainiennes de bénéficier d’un accueil digne.

Elle va accorder 300.000 euros à des associations engagées auprès des réfugiés dans les domaines de l’aide alimentaire, de l’accueil et de l’aide administrative, mais aussi de la formation professionnelle.

De plus, QIOZ l’application gratuite d'apprentissage des langues de la Région, permet d'apprendre le français langue étrangère à partir de l’ukrainien.

La Région mobilise par ailleurs ses dispositifs de formation et d’insertion.

Santé, handicap et aide aux victimes

La Région Île-de-France finance une aide psycho-sociale et l’accès aux soins en santé mentale aux personnes déplacées d’Ukraine, ainsi qu’un accompagnement pour les réfugiés en situation de handicap.

Elle met aussi en place une aide médicale d’urgence pour la prise en charge et l’achat de matériels pour les femmes victimes de violences sexuelles durant la guerre.

Création d’un fonds pour les communes franciliennes engagées auprès des Ukrainiens 

Afin de soutenir les collectivités franciliennes qui accueillent des réfugiés d’Ukraine, la Région participe au financement de :

  • L’adaptation de bâtiments, 
  • L’achat de matériels ou d’équipements pour l’accueil et le transport de réfugiés. 

Ce fonds, doté de 250.000 euros, permettra d’accorder une aide pouvant aller jusqu’à 2.500 euros aux communes de moins de 10.000 habitants, aux communes rurales, et aux communes jumelées en Ukraine.

Aide pour les étudiants ukrainiens en Île-de-France

La Région crée un fonds doté de 100.000 euros pour les étudiants ukrainiens affectés par la guerre, afin de les aider dans leurs besoins quotidiens via les universités franciliennes.

Un soutien financier sera aussi accordé au programme « Accueil urgence Ukraine » à la Cité internationale universitaire de Paris.

Culture et loisirs 

Un volet du plan d’aide d’urgence régional est consacré à l’accompagnement d’artistes ukrainiens via l’attribution de subventions à des structures accueillant des réfugiés en Île-de-France.

L'Orchestre national d’Île-de-France (Ondif), que la Région finance, accueille déjà 2 musiciens de l’Orchestre national de Kyiv. En outre, il organisera un concert le 24 juin 2022, au Théâtre des Champs-Élysées, à Paris (8e), dont les recettes seront reversées à des associations venant en aide aux réfugiés ukrainiens. 

Par ailleurs, la Région distribuera des tickets loisirs aux réfugiés ukrainiens, pour qu’ils accèdent gratuitement  aux îles de loisirs franciliennes.

Aide aux entreprises franciliennes touchées par la guerre 

Concernant les entreprises franciliennes affectées par la guerre en Ukraine, la Région mobilise plusieurs de ses dispositifs.

Par exemple, en s’appuyant sur le Pack Relance pour permettre aux entreprises franciliennes impactées directement de se repositionner.

Les plateformes d’accompagnement régionales telles qu’Assist Entreprise ont également été dotées d’un volet Ukraine pour faciliter les démarches des entreprises auprès de la Région et de ses partenaires.

Enfin, un « chèque cyber » destiné à aider les entreprises face aux risques de la menace d’attaques numériques est en cours d'étude.

Protection animale

Dans le cadre du dispositif « Région Île-de-France amie des animaux de compagnie », la Région accorde une aide à 3 associations afin de régulariser la situation des animaux domestiques des réfugiés ukrainiens accueillis en Île-de-France, ainsi que pour l’achat de matériels et de nourriture.