Publié le 2 juillet 2020

Rénovation thermique : la Région Île-de-France engagée pour en finir avec les passoires énergétiques dans le parc social

La commission permanente de la Région Île-de-France, réunie mercredi 1er juillet 2020, a adopté un rapport sur la rénovation thermique dans le parc locatif social. La Région Île-de-France s'engage ainsi en faveur de la transition énergétique dans le bâtiment, en consacrant 2,5 M€ à plus de 1200 logements. Pour Pierre Deniziot, délégué spécial chargé du Logement et du Handicap : « Avec ce vote, la Région Île-de-France fait davantage pour la rénovation thermique des logements sociaux que ce qui a été fait en moyenne annuelle ces dix dernières années » Ce dispositif va permettre d'accompagner la rénovation des logements sociaux conventionnés depuis plus de 5 ans, dans un souci d'économie d'énergie et d'accompagnement des ménages modestes dans les habitations les plus problématiques en termes de confort énergétique. Il concerne les logements ordinaires, les résidences sociales, les pensions de famille, les maisons relais, les résidences pour jeunes et apprentis ou foyers de jeunes travailleurs et les résidences pour étudiants. Pour être éligibles, les logements doivent répondre aux deux conditions suivantes : - relever d'un niveau de consommation énergétique supérieur ou égal à 331 kWhEP/m².an (étiquette DPE F ou G) qui en font des « passoires thermiques » les plus inconfortables, les plus énergivores et les plus difficiles à traiter ; - faire l'objet de travaux de rénovation thermique dont l'achèvement intervient dans un délai de 3 ans à compter de l'attribution de la subvention. Face à l'urgence écologique, la Région Île-de-France mobilise l'ensemble de ses politiques pour accélérer la transformation écologique du territoire d'ici 2024. Les investissements en faveur de l'écologie sont portés à 10 milliards d'euros pour les 5 ans à venir. Dès 2020, elle mobilise 10M d'euros pour en finir avec les passoires énergétiques dans le parc social.