17 décembre 2018

La Région ouvre un centre d'hébergement d'urgence innovant mères-enfants

pecresse-chambre-enfant
Crédit photo : MYOP

En attendant qu'il soit vendu, la Région Île-de-France met à la disposition de la Croix-Rouge jusqu'au 31 mars son ancien siège parisien du Boulevard des Invalides. Un centre d'hébergement d'urgence et de réinsertion y a été aménagé de façon temporaire pour 50 pensionnaires – mères et enfants – en grande précarité, sortant de la maternité.

En cette période hivernale, la Région et la Croix-Rouge s'associent pour créer un nouveau centre d’hébergement d'urgence pour les mères et leurs enfants : la Région ouvre à l'association son ancien bâtiment du Boulevard des Invalides, à Paris (7e), en cours de vente, pour accueillir des femmes sans logement à leur sortie de maternité.

Un cadre d'accueil digne et agréable

chambre-enfant-hébergement

Transformé en quelques semaines, l'espace de bureaux occupés par la Région avant son déménagement, à Saint-Ouen (93), est devenu un véritable espace de vie avec salle commune pour les repas, salle d'activités pour les enfants et chambres équipées de lits adulte simple et lits bébé. Lors de l'ouverture, la présidente de la Région, Valérie Pécresse, a appelé les entreprises et les Franciliens à faire don de jouets et d'articles de puériculture pour continuer d'aménager le lieu. La solidarité du quartier est déjà à l'œuvre puisqu'une boulangerie et un lycée à proximité veulent s'investir pour le centre.

« C'est mignon, ça donne envie. Il y a plein de centres où tout est gris. Ici, il y a de la couleur ! C'est mieux qu'un hôtel social, c'est un beau travail », commente Élina Dumont, qui travaille aujourd'hui à l'insertion des personnes en grande précarité après avoir connu elle-même la vie dans la rue. « Je fais beaucoup de collectes auprès des chefs d'entreprise, poursuit-elle. Je veux apporter ma pierre à l'édifice, si je peux aider. Ça n'est pas parce qu'on n'a pas d'adresse qu'on n'est pas compétent. Il faut sortir les femmes des parkings, des caves et des boîtes de nuit. »

Déjà cinq familles à l'ouverture, le 17 décembre
hébergement-urgence

Cette structure a ouvert ses portes le 17 décembre en présence de Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, Farida Adlani, vice-présidente chargée des Solidarités, de la Santé et de la Famille, d'Élina Dumont, chargée d'une mission sur les femmes à la rue pour la Région, et des équipes de la Croix-Rouge qui vont prendre en charge les jeunes mères. Elle accueille d'ores et déjà cinq familles dans le besoin.
Son fonctionnement nécessitera un budget régional de 300 000 d'euros.

Un centre d'hébergement d'urgence et d'accompagnement vers l'insertion

En s’appuyant sur le partenariat déjà engagé avec la Croix-Rouge, la Région propose ainsi une solution d’hébergement mais aussi un accompagnement vers une voie d’insertion à des mères qui se trouvent seules, avec leurs enfants, dans une situation d’extrême précarité. Il s'agit de leur remettre le pied à l'étrier en trois mois, à travers un accompagnement au cas par cas.

L'équipe de travailleurs sociaux de la Croix-Rouge mobilisée (assistants sociaux, éducateurs, auxiliaires de puériculture...) aura pour mission de rechercher avec les jeunes mamans des solutions de logement pérennes et mènera des entretiens individuels pour recenser leurs différents besoins : santé, accès aux droits, emploi, formation, démarches administratives... 

Un projet-pilote qui sera dupliqué

Action sociale et santé, priorités de la Région
Avec 19 millions d'euros d'investissement prévus au budget 2019 (+ 19 % par rapport à 2018), les secteurs de l'action sociale et de la santé sont plus que jamais des priorités de la Région Île-de-France. Dans cette optique, la Grande Cause régionale 2019 sera consacrée au soutien des femmes à la rue. Cette action s’inscrit dans le cadre de la « Région solidaire ».

« Nous avons été alertés par l'ARS et les médecins qui gardent pendant des semaines au sein des maternités les femmes après leur accouchement, faute d'hébergement, explique la présidente de la Région. Avec la Croix-Rouge, nous avons décidé de monter ce projet pilote innovant que nous allons dupliquer partout en Île-de-France. Ce bâtiment va être utile. Il y a beaucoup de locaux vides en Île-de-France. Nous plaidons ici pour l'urbanisme transitoire. »

Si cette opération temporaire porte ses fruits, elle pourrait être élargie, sous forme de nouveaux partenariats avec Emmaüs habitat ou la Fondation Abbé Pierre, en lien avec les chefs d'entreprise engagés et les maires. 

Comment fonctionne le centre ?

Le public accueilli 
► Des femmes isolées sortant de maternité avec leur(s) enfant(s), sans critère d'âge.

L’accès 
► Il n’y a pas d’accueil spontané sur le site.
► Les femmes prises en charge dans le centre seront orientées par le 115.
► Le centre est ouvert 24h/24 du 17 décembre 2018 au 31 mars 2019.

Les capacités d’hébergement et d’accueil 
► 50 places (mères et enfants inclus).
► 12 chambres équipées.
► Des espaces de convivialité, dont un dédié aux enfants.
► Des bureaux pour recevoir les mères.

L'équipe mobilisée
► 11 personnes, dont une cheffe de service qui gère la coordination, une assistante sociale et une auxiliaire de puériculture.