Publié le 17 février 2020

Fermeture du lycée Rabelais (Paris 18) pour des raisons de sécurité et mise en place d'un plan de répartition des élèves dans des établissements parisiens

Soucieuse de la sécurité des lycéens et de l'ensemble de la communauté éducative, la Région Île-de-France a décidé, en lien avec le rectorat de Paris,  de fermer le lycée Rabelais (Paris 18e)  à la suite de la visite de sécurité qui s'est réunie le 10 février.

Cette visite fait suite à la forte tempête de février qui a provoqué des dégâts et fragilisé une partie de la structure du lycée. Ce lycée faisait l'objet d'une surveillance régulière compte tenu de son état de vétusté.

Afin d'assurer la continuité des cours, la Région Île-de-France et le rectorat de Paris ont décidé de répartir les lycéens dans des établissements parisiens jusqu'à la fin de l'année scolaire.

La reprise des cours aura lieu le 9 mars le temps de garantir aux élèves les meilleures conditions d'accueil et d'étude dans les lycées parisiens. Des mesures de continuité éducative seront prises pour assurer au mieux le parcours scolaire des élèves d'ici cette date.

La répartition des lycéens est envisagée de la manière suivante :

- Afin de maintenir autant que possible la cohésion des classes jusqu'à la fin de cette année scolaire, il est étudié que  les classes de 2
nde GT,  1re et Terminale Générales soient installées au lycée Bergson (Paris 19e). Par ailleurs, les épreuves anticipées du baccalauréat se dérouleront selon les jours et horaires prévus, dans les salles du lycée Bessières (Paris 17e).

- Des pistes de travail sont étudiées en fonction des plateaux techniques spécialisés pour les élèves en voie technologique  de Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) qui pourraient être installés au lycée d'Alembert (Paris 19
e) et ceux en voie Sciences et technologies de laboratoire (STL) au lycée Pierre-Gilles de Gennes (Paris 13e).

- Il est envisagé de réinstaller les élèves en formation post bac jusqu'à la fin de l'année scolaire. Des pistes sont étudiées, sous toutes réserves, dans les lycées suivants :

- pour le BTS diététique : au lycée Guillaume-Tirel (Paris 14e)

- pour le BTS économie sociale et familiale et le DE CESF: au lycée Émile Dubois (Paris 14e)

- pour le BTS services et prestations sanitaire et social : au lycée Émile Dubois (Paris 14e)

- pour le BTS métiers de l'environnement : au lycée Nicolas-Louis Vauquelin (Paris 13e)

Concernant les formations assurées par l'IFSI, l'école du travail social,  les diplômes de puéricultrices et d'auxiliaires puéricultrices, les solutions à court et moyen termes seront précisées dans la semaine.

Les établissements qui accueillent la communauté éducative du lycée Rabelais feront l'objet d'un accompagnement renforcé, tant par le rectorat que par le Conseil régional. D'ores et déjà la Région annonce qu'elle prendra en charge les frais de déplacement des élèves concernés.

Les étudiants et les parents d'élèves seront personnellement informés par courriel et via l'ENT des modalités d'accueil des lycéens. Un conseil d'administration exceptionnel et une réunion d'information se tiendront, en outre, les 25 et 26 février. Une boite mail dédiée sera également mise en place.

En parallèle, la Région Île-de-France étudie des solutions d'implantation d'un lycée provisoire à proximité du site de Rabelais pour la rentrée 2020 afin d'accueillir les lycéens dans les meilleures conditions le temps des travaux.

La Région Île-de-France a enfin décidé d'accélérer la rénovation du lycée Rabelais, programmée initialement pour la fin de l'année. Un appel d'offre pour un marché global sur performance sera lancé avant l'été pour une réouverture du lycée Rabelais dans ses murs en 2023.