Publié le 6 mars 2020
Mis à jour le

Covid-19 : les mesures prises par la Région

Covid-19 Mesures

Crédit photo : Région Île-de-France

Lycées, transports, formation, professionnels et système de santé, entreprises, professionnels de la culture, du tourisme... La Région Île-de-France agit dans tous ses domaines de compétences face à la crise liée à la pandémie de Covid-19.

Découvrez les réponses apportées par la Région Île-de-France à la crise sanitaire dûe au Covid 19 : 

Catégories

Descriptif

Toutes les réunions et manifestations internes sont annulées jusqu'à nouvel ordre. La Région Île-de-France est aujourd’hui à 99% en télétravail. 

La Région continue d’instruire les dossiers, et les services s’attachent à réduire les propres délais de paiement vis-à-vis des bénéficiaires de subventions, en particulier ceux dont les trésoreries sont les plus tendues en cette période de très faible activité.

Dans les lycées, les agents logés et en nécessité absolue de service travaillent tout en respectant les consignes sanitaires. La solidarité joue à plein, certains chefs de cuisine se proposent pour préparer des plats pour les Restos du cœur, d’autres pour prêter main-forte dans les hôpitaux.

Descriptif

Le 01 53 85 53 85 permet de répondre aux demandes des entrepreneurs, des professionnels de santé, des associations culturelles et caritatives.

Descriptif

La Région a commandé 30 millions de masques. Plus de 10 millions ont déjà été distribués aux professionnels de santé : hôpitaux, médecins et infirmiers libéraux, pharmaciens, etc., aux associations, aux communes et aux départements, ainsi qu'aux Ehpad, aux malades et aux personnes qui exercent des fonctions essentielles pour le pays. Pour l'achat de ces masques, la Région a bénéficié de la participation financière de l'Union européenne.

Descriptif

Pour faire face à l’urgence sanitaire, la Région offre la possibilité aux collectivités de commander du matériel de protection, et dans un second temps, du matériel de désinfection, en bénéficiant des avantages de sa centrale d’achat. La Région se charge de centraliser les commandes et de trouver des fournisseurs. Ces commandes groupées permettront à tous de bénéficier de tarifs compétitifs.

Descriptif

La continuité pédagogique est assurée pour tous les lycées franciliens.
La Région Île-de-France a accéléré le virage numérique dès la rentrée 2019 (50% des lycées sont désormais passés au numérique) : 
190.000 tablettes et ordinateurs ont été distribués aux lycéens à la précédente rentrée, ce qui facilitera le télé-enseignement. La Région appelle les enseignants à utiliser massivement l'espace numérique de travail (ENT). 
Depuis le confinement, l'ENT s'est enrichi d'un nouveau module « web-conférence » en direct. Il permet à un professeur d’inviter les seuls élèves de sa classe à suivre son cours à distance. En visio ou en audio, élèves et professeurs peuvent ainsi échanger en temps réel. 
Une nouvelle organisation des usages de l’ENT a été mise en place de façon à prévenir tout risque de surcharge, par la définition d’horaires par niveau.
• Les élèves du CAP à la seconde sont invités à se connecter de 8h à 11h, les élèves de première de 11h à 14h, les élèves de terminale et de bac pro de 14h à 17h et les élèves en post-bac (BTS, CPGE, CFA…) de 17h à 20h.
• Les collégiens des cités scolaires sont invités à se connecter de 8h30 à 10h30 pour les 6e, de 10h30 à 12h30 pour les 5e, de 13h à 15h pour les 4e, de 15h à 17h pour les 3e.
L’ENT est opérationnel pour soutenir les efforts de la communauté éducative en assurant la nécessaire continuité éducative en cette période exceptionnelle. Techniquement la plateforme peut accueillir 80.000 utilisateurs simultanément, permettant plus de 3 millions de connexions par jour. 

Par ailleurs, la Région rappelle que son application gratuite d'apprentissage des langues, QIOZ, est disponible pour continuer à progresser à domicile.

Descriptif

Pendant le confinement

L'offre de transports a été réduite pendant le confinement. Valérie Pécresse, présidente de la Région et d'Île-de-France Mobilités a cependant demandé qu'il n'y ait pas de fermeture pour ceux qui doivent aller travailler et qui empruntent pour cela les transports en commun. Elle a aussi demandé un effort particulier sur la qualité de l'information voyageurs et sur les lignes de bus desservant les hôpitaux, et elle a obtenu un renforcement du nettoyage. 

100 euros remboursés pour les abonnés Navigo mensuels et annuels

Valérie Pécresse, présidente de la Région et d'Île-de-France Mobilités, a proposé au conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités le remboursement intégral du passe Navigo et Imagine R pour le mois d’avril et début mai 2020 :

  • Jusqu'à 100 euros pour Navigo Annuel, Mois, Solidarité Mois 75% et 50%
  • 50 euros pour Navigo Senior et Imagine R.

Le remboursement se fera via une plateforme dédiée, mise en ligne le 17 juin 2020. Plus d'infos.

  • Par ailleurs, sur la dizaine de services régionaux de transport à la demande, 6 ont desservi des hôpitaux situés dans les villes suivantes : Rambouillet, Houdan, Ferolles, Jossigny, Nemours, Pontoise et Montereau.
    Ces lignes ont été renforcées grâce à un redéploiement des transports scolaires.
  • Île-de-France Mobilités a également mis en place 22 nouvelles lignes de bus temporaires réservées au personnel de l’AP-HP pour faciliter leurs déplacements. Toutes les infos ici.
  •  Et 100 vélos à assistance électrique Véligo Location ont été mis gratuitement à la disposition des personnels soignants de l'AP-HP par la Région et Île-de-France Mobilités, pour se rendre sur leur lieu de travail, le temps du confinement.
  • Île-de-France Mobilités a offert une prolongation d'un mois gratuit à ses clients qui ont souscrit un abonnement  Véligo Location avant le 31 mars 2020.
  • La Région a encouragé les usagers à privilégier les paiements sans contact pour leurs transports (Navigo Easy, Navigo Liberté+, achat de ticket sur Smartphone, ticket-SMS sur tout le réseau). Plus d'infos sur www.iledefrance-mobilites.fr.

Depuis le déconfinement

Les transports en commun sont ouverts au public avec un trafic quasi normal à la SNCF et à la RATP depuis le 10 juin 2020. Mais avec des limitations pour raisons sanitaires :

  • Masque obligatoire (à partir de 11 ans).
  • En heures de pointe (6h30-9h30 et 16h-19h), du 25 mai 2020 au 15 juin 2020, les seuls trajets autorisés étaient :
    • Les trajets domicile-travail (avec attestation de l'employeur),
    • Les trajets domicile-école, pour soins médicaux, pour motif familial impérieux, en réponse à une convocation administrative (police, gendarmerie, justice) et pour mission d'intérêt général (dans tous ces cas avec auto-attestation pour motif impérieux).

Retrouvez plus d'infos sur l'utilisation de l'attestation employeur et de l'auto-attestation pour motif impérieux.

L'absence d'attestation aux heures de pointe expose à une amende de 135 euros.

À noter que le masque est obligatoire aussi dans les taxis et VTC en l'absence de protection chauffeur/passager.

Retrouvez des infos à jour concernant les transports en période de déconfinement, sur notre page spéciale Covid-19 : Vie quotidienne.

Descriptif
  • La Région a proposé une offre de service gratuite permettant aux organismes de dématérialiser leur formation et ainsi de poursuivre leur activité.
  • Elle s’est par ailleurs engagée à ce que tous les stagiaires ayant débuté une formation au plus tard le 13 mars 2020 voient leur rémunération maintenue dès lors qu’ils auront pu assister à la formation dématérialisée (y compris à distance) et en cas d’absence justifiée (garde d’enfants…) ou de tout autre empêchement directement ou indirectement lié à l’épidémie du Covid-19.

Descriptif

La Région Île-de-France a immédiatement mis en place un plan massif pour soutenir l’ensemble du système de santé et aider ses acteurs :

  • Mise en place d'un fonds d'équipement d'urgence de 10 millions d'euros pour les médecins, sages-femmes et infirmiers libéraux, les pharmaciens et les centres municipaux de santé pour l’achat d’équipements : chariots de télémédecine, de matériels de protection et d’hygiène, ou encore la location de véhicules pour renforcer les visites à domicile. Le plafond est de 5.000 euros par praticien et de 30.000 euros par cabinet.
  • Pour renforcer les personnels soignants des hôpitaux privés et publics, la Région rémunère les étudiants infirmiers qui se porteront volontaires.
  • Financement de la plateforme Covidom de suivi à domicile des patients porteurs ou suspectés Covid-19.
  • Mise à disposition 9.200 lits d'internat dans les lycées franciliens. Certains établissements accueilleront des renforts de professionnels de santé afin de les héberger à proximité de leur lieu de travail; d'autres proposeront un hébergement temporaire à des sans-abri, et d'autres encore accueilleront certains malades pour soulager les hôpitaux.

    Ainsi, depuis le 30 mars 2020, la Région a mis à disposition 45 chambres individuelles dans l’internat du lycée Les Pannevelles à Provins (77), situé juste en face du centre hospitalier Léon-Binet, pour les infirmières et infirmiers libéraux, et les étudiants infirmiers venus renforcer les équipes de soignants à l’hôpital.
     
  • Renforcement du soutien de la Région à la plateforme de l’association Soins aux professionnels de santé apportant soutien psychologique aux professionnels de santé.
  • Mise à disposition de l’Agence régionale de santé de 20 véhicules de la Région.
  • Mise à disposition du personnel d'Île-de-France Prévention Santé Sida pour aider l'Agence régionale de santé (ARS) et les structures d'urgences sociales.
  • Mobilisation des entreprises franciliennes pour intensifier la production de de solutions hydro-alcooliques.

Descriptif

Des liens forts existent entre la Région et Emmaüs, la Croix-Rouge, le Secours populaire, les Restos du cœur, la Banque alimentaire, etc. L’épidémie de Covid-19 frappe notamment les personnes les plus précaires et les sans-domicile. C’est pourquoi des actions ont été engagées par la Région à leur intention :

  • Mise à disposition des associations caritatives de 80 tonnes de denrées non utilisées dans les lycées.
  • 100.000 masques chirurgicaux ont été distribués par la Région aux associations Aurore, Emmaüs, Secours populaire, la Croix-Rouge, etc. Ces masques ont été offerts par un collectif de commerçants chinois de Seine-Saint-Denis solidaires. 
  • Mise en place d’un fonds d’urgence pour les associations humanitaires.
  • Suspension de toutes les procédures de caducité de la Région, maintien voire accélération des mesures de paiement même en cas de service non fait.
  • Accompagnement des associations dans leurs recherches de bénévoles.

Avec le confinement, les femmes et enfants victimes de violences domestiques sont particulièrement exposés. Des ressources, des dispositifs et de nombreux contacts existent en Île-de-France pour signaler ces violences et protéger les victimes.

D'autre part, la Région a ouvert un centre d'hébergement d'urgence de 180 places pour les sans-abri, dans les locaux du Centre de ressources, d’expertise et de performance sportive (Creps) Île-de-France à Châtenay-Malabry (92)
L’internat du lycée hôtelier Guillaume Tirel (Paris 14e) a également été aménagé pour accueillir 50 personnes sans-abri.
Et des hébergements ont été préparés dans deux îles de loisirs. Celle de Torcy (77) pour accueillir des familles et des femmes isolées et celle de Boucles de Seine (78) pour des hommes.

Descriptif

Mise en place d'un fonds d'aide d'urgence de 10 millions d'euros pour le spectacle vivant.
D’autres mesures sont à l’étude en faveur du secteur du cinéma, du livre et des artistes et auteurs engagés dans des actions d’éducation artistique et culturelle soutenues par la Région.
De nombreuses œuvres audiovisuelles soutenues par la Région sont à découvrir à la télévision et sur les plateformes de streaming durant la période de confinement.

Descriptif

 

Brochure spéciale entreprises

Retrouvez le détail des réponses apportées par la Région face à la crise et les informations pratiques dans notre brochure « Covid-19 : réponses aux questions des entreprises franciliennes ».

La Région apporte 15 réponses aux questions des entreprises franciliennes (voir la brochure spéciale à télécharger) :

• Comment obtenir des informations sur les aides mobilisables ?
Consultez la liste de tous les interlocuteurs à contacter (ci-contre).
• Comment réussir la reprise d’activité pendant le déconfinement ? - Les conseils des DRH du Club ETI d’Île-de-France.
- Commandez des produits de protection (masques, gel hydro-alcoolique, etc.) via la plateforme d’achat régionale.
• Comment reporter mes échéances sociales et fiscales ?
La réponse de l’Urssaf et des services fiscaux.
 Comment conserver les compétences de mes salariés et  maintenir leur niveau de revenu ?
L’indemnisation de l’activité partielle renforcée et simplifiée. 
 Le Fonds de solidarité pour les petites entreprises, indépendants, micro-entrepreneurs :
L’aide complémentaire du Fonds de solidarité État-Régions, mobilisable à partir du 15 avril, est renforcée, jusqu’à 10.000 euros pour les entreprises de 0 à 20 salariés.
• Redémarrer son activité avec l'avance remboursable du Fonds Résilience Île-de-France et collectivités 
Une avance remboursable de 3.000 à 100.000 euros à taux zéro pour redémarrer son activité.
 Surmonter la crise en renforçant ma trésorerie :
Le Prêt Rebond à taux zéro : de 10.000 à 300.000 euros.
 Prêt garanti par l’État :
Mettre en place de nouveaux crédits pour soutenir sa trésorerie, avec une garantie de 90 % de l’État aux prêteurs.
Téléchargez la fiche produit prêt garanti par l'État,
Téléchargez la fiche Q&A prêt garanti par l'État,
Téléchargez la fiche démarches pour bénéficier d'un prêt garanti par l'État.
 Comment mettre en place ou renouveler des lignes de crédit court terme confirmé pour financer mon cycle d’exploitation ?
La garantie « Ligne de Crédit Confirmé Coronavirus » de Bpifrance.
 Comment consolider ma trésorerie à moyen terme pour soulager mon découvert ?
- Rééchelonnement automatique et sans frais des échéances.
- La garantie de Bpifrance/Région Île-de-France jusqu’à 90%. 
- Le Prêt Atout, la solution de co-financement de Bpifrance.
- La garantie « Renforcement de la Trésorerie Coronavirus » de la Région Île-de-France et Bpifrance .
 Qui peut m’aider pour dialoguer avec ma banque ?
Le rôle de la Médiation du crédit de la Banque de France.
 Qui peut m’aider en cas de conflit avec un client ou un fournisseur ?
L’appui du Médiateur des entreprises.
 Participer à la sécurisation des approvisionnements en biens et services stratégiques pour l’Île-de-France :
L’aide PM’up Covid 19 vous permet de financer votre projet avec une subvention allant jusqu’à 800.000 euros.
• Et à plus long terme, réfléchir pour sécuriser mes approvisionnements :
Le Pack relocalisation de la Région Île-de-France.
Que se passe-t-il si ne j’arrive pas à honorer mes engagements dans le cadre d’un marché public ?
- Garantie « Zéro pénalité de retard » dans les marchés publics de la Région Île-de-France. 
- La Région Île-de-France traitera toutes les demandes de paiement en moins de 30 jours.

Et aussi

  • Dans le cadre de l’acte I du Plan de relance économique, écologique et solidaire, la Région a lancé, le 24 juillet 2020, un appel à projets « Relance industrie » s’adressant prioritairement aux entreprises industrielles qui portent un projet de transformation, de modernisation, de relocalisation ou d’implantation de site de production sur le territoire francilien.
    « Relance industrie » est une aide en subvention plafonnée à 800.000 € par projet.
  • Proposé par la Région avec bpifrance, le « Prêt Rebond » à taux zéro permet de renforcer la trésorerie des TPE-PME, fragilisée par la crise due au Covid-19, lors de la relance de leur activité.
  • Pour accompagner la relance de l’activité, la Région a lancé une expérimentation au travers d’un partenariat inédit avec un acteur majeur de l’emploi – Leboncoin – et une start-up de la RH Tech – StaffMe –, en créant « Ensemble pour l'emploi » une plateforme répondant à 3 besoins essentiels : trouver un emploi, recruter et se former en Île-de-France.

Descriptif

La Région et la Chambre d’agriculture s'associent pour venir en aide aux filières aux filières agricoles et horticoles franciliennes. 3,5 millions d'euros vont être consacrés à la vente directe et à la relance économique. Les grossistes de Rungis, en partenariat avec la Région, proposent « Rungis livré chez vous », un service de livraison de produits frais franciliens, pour ravitailler les habitants confinés à leur domicile.

Descriptif

La Région a créé, avec ses partenaires, Solutions Covid-19 une plateforme pour fédérer et faciliter la mise en relation de fournisseurs et demandeurs de solutions solidaires proposées par des entreprises franciliennes. Elle donne accès à un catalogue de solutions qualifiées, utiles en particulier pour les seniors, les entreprises, les commerçants et les professionnels de santé. 

Descriptif

La Région est aux côtés des professionnels de la filière tourisme, tout particulièrement par le suivi des entreprises du secteur. Le Comité régional du tourisme travaille d’ores et déjà avec Atout France et l’Office du tourisme et des congrès de Paris à l’élaboration d’un plan de relance du secteur.

Descriptif
  • Enfin, la Région Île-de-France finance la recherche sur le coronavirus et le travail des chercheurs à la mise au point d'un vaccin à travers son Domaine d'intérêt majeur de recherche en infectiologie, 1Health « Un monde, une seule santé ».
  • Elle participe également à la recherche d’un traitement dans le cadre d'un large programme d’essais cliniques mené avec l’État sur de potentiels traitements.
    Le programme Discovery, lancé sous la direction de l’Inserm, sera mené dans 6 centres hospitaliers français, dont 1 en Île-de-France. La Région va débloquer 1 million d’euros pour doubler le financement de l’État dans ce programme expérimental de recherche. 
    Cet essai clinique portera sur 3.000 patients,  et plusieurs molécules dont la chloroquine seront testées.