Publié le 1 décembre 2021

Consultation sur le périphérique : 90,2% des Franciliens contre la suppression d’une voie de circulation pour tous

Crédit photo : Région Île-de-France

À l'occasion de la consultation en ligne lancée par la Région Île-de-France, 90,2% des Franciliens se sont prononcés contre le projet de suppression d’une voie de circulation ouverte à tous sur le Boulevard périphérique parisien.

En novembre 2021, la Région Île-de-France a lancé une consultation en ligne avec une unique question : « Pour ou contre la suppression d’une voie pour tous du périphérique ? »
 
Cette consultation a permis aux Franciliens de donner leur avis à la suite du projet de la Ville de Paris de réserver, après les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, une voie du Boulevard périphérique à des usages privilégiés. En conséquence de quoi, une voie actuellement ouverte à tous les usagers disparaîtrait. 

Les Franciliens massivement opposés au projet de voie réservée sur le périphérique

Au terme de la consultation, près de 80.000 personnes se sont exprimées, et 90,2% ont voté contre ce projet de la Ville de Paris de supprimer une voie pour tous.

Cette participation très élevée et ce rejet massif démontrent l’intérêt des automobilistes franciliens quant à l’avenir de cet axe de circulation incontournable. Le périphérique est en effet emprunté quotidiennement par plus de 1 million de véhicules, avec 40% de trajets effectués de banlieue à banlieue et 80% d’usagers non-parisiens.

Manque de visibilité sur le projet, bouchons, risque d'augmentation des d'accidents

La consultation permettait également aux participants d’expliquer les motivations qui ont guidé leur choix.

Près de 60% ont saisi l’occasion et une majorité d’entre eux ont pointé :

  • Le risque d’augmentation des bouchons déjà nombreux et de la pollution,
  • Les difficultés pratiques comme les risques d’accidents accrus pour les véhicules entrant sur le périphérique ou lors de la sortie de la voie réservée,
  • Le manque de visibilité sur le projet et les usagers éligibles à cette voie réservée.