1 avril 2019

Autisme : la Région Solidaire déploie son accompagnement

À l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, ce 2 avril 2019, focus sur les dispositifs et actions que la Région met en place pour aider les personnes autistes et leurs familles.

Selon le rapport Stratégie Autisme 2018-2022, près de 700.000 personnes sont aujourd’hui atteintes d’autisme en France, dont 100.000 enfants. La Région est donc particulièrement attentive à soutenir des projets favorisant le diagnostic et la prise en charge dès l’enfance, afin de permettre aux familles un accompagnement dès les premiers instants, mais également à toutes les étapes importantes de la vie.

Une attention particulière au diagnostic et à la prise en charge précoces de l'autisme

De l’aide en crèche

Pour permettre aux enfants en situation de handicap d’être pris en charge dès leur plus jeune âge, la Région a mis en place un dispositif d'aide aux modes de garde innovants, et notamment un soutien aux crèches ouvertes aux enfants autistes. Il a permis à l’association Ebullescence d’obtenir 100.000 euros afin de créer un centre d’accueil de jour spécialisé dans les méthodes d’éveil sensoriel pour les enfants de 18 mois à 6 ans dans les Hauts-de-Seine (92).

 

Les classes ULIS au cœur du dispositif

Les collégiens et lycéens atteints d’autisme sont également au cœur des préoccupations de la Région. Depuis 2016, la Région se concentre sur les classes ULIS (unités localisées pour l’inclusion scolaire), qui permettent des scolarisations accompagnées et personnalisées. Bien qu’il s’agisse d’un dispositif relevant de l’Éducation nationale, elle accompagne la réussite et la pérennité de ce dispositif en apportant son aide à l’adaptation des locaux à chaque fois que cela s’avère nécessaire. Ainsi, entre janvier 2016 et décembre 2017, elle a investi 205.000 euros afin de financer des travaux de 13 ULIS accueillant 116 élèves.

 

Les agents des lycées sensibilisés
Depuis 2016, tous les agents des lycées et collèges bénéficient d’une journée de sensibilisation à l’accueil d’une personne en situation de handicap.
► Voir aussi toute l'action régionale pour les lycées

L’inclusion sociale et professionnelle des jeunes

La Région souhaite éviter aux jeunes autistes de se retrouver cloisonnés socialement et professionnellement. Elle soutient ainsi des projets de restructurations de classes comme l’IMP-PRO le Manoir à Andrésy (78). Au sein de cette structure, financée à hauteur de 300.000€ en 2018, le travail des professionnels est de proposer des accompagnements adaptés permettant à 6 jeunes de s’inscrire, lorsqu’ils sont prêts, dans le groupe des 39 autres adolescents accompagnés. Le dispositif permet d’éviter la création d’unité dite « spéciale » et donc cloisonnante.

 

Les solutions concrètes de la Région pour un accompagnement de l'autisme tout au long de la vie

L’accessibilité des transports

L’accessibilité des transports en commun pour les personnes en situation de handicap est une priorité pour une Région, où ce moyen de déplacement est très courant. La ligne 1 du métro parisien en 2018 et le RER A en février 2019 ont reçu la labélisation Cap’Handéo (qui garantit l'accessibilité à tout type de handicap). C’est la première fois que ce label est décerné en France à une entreprise de transports publics.

Une égalité des chances d’accès à l’emploi

La Région met tout en œuvre pour assurer l’égalité de tous les Franciliens devant l’emploi. Parmi les 6 axes qu’elle développe pour lutter contre le chômage, le premier est relatif à l’élévation du niveau des qualifications des personnes en situation de handicap. Le levier de la formation est crucial pour l’insertion. Pour ce faire, elle a prolongé le partenariat avec l’Agefiph (association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées) et augmenté les places de formations qu’elle finance.

 

La Région soutient les aidants familiaux
La Région apporte son soutien aux actions structurantes à destination des aidants de personnes atteintes de handicap dans le cadre d’un appel à projet lancé le 18 mars et ouvert jusqu’au 26 avril 2019.
► À lire aussi : la Journée nationale des aidants, soutenue par la Région

Des projets innovants pour la santé

Les troubles autistiques peuvent engendrer des difficultés à communiquer la douleur, à accepter les examens ou à adhérer aux soins. Et parfois, les professionnels de santé ne sont pas suffisamment sensibilisés à l’accueil de ces publics. La Région souhaite favoriser l’accès aux soins des personnes en situation de handicap et notamment, des personnes atteintes d’autisme ; dans le cadre du programme Région Solidaire, elle a dégagé une enveloppe de 150.000 euros pour, dans un premier temps, réfléchir à la mise en place d’actions adaptées.

Une plateforme d’écoute innovante

L’engagement de la Région Île-de-France pour l’accompagnement de l'autisme se traduit aussi dans une démarche inédite : le lancement, le 2 avril 2019, d'une plateforme d'information et d'écoute gratuite sur l'autisme réunissant un numéro d'appel et un site Internet. Développé par l’association Autisme Info Service, ce service doit permettre d'aider et d’orienter les personnes  autistes, leur entourage, et les professionnels intervenant à leurs côtés.