19 juin 2019

Attractivité : l’Île-de-France, n°1 mondial en recherche et développement

Attractivité - robot
Crédit photo : Getty Images

Avec 47 nouvelles implantations en 2018, l’Île-de-France est devenue la 1re destination mondiale des investissements en recherche et développement, devant Singapour et Bangalore, en Inde, confirmant ainsi que l’innovation est un véritable levier pour l’attractivité.

En 2018, pour la 1re fois, l’Île-de-France arrive en tête des régions ayant accueilli le plus grand nombre de nouveaux sites de recherche et développement (R&D). Avec 47 nouvelles implantations, elle devance Singapour (42) et Bangalore (37), en Inde, enregistrant une progression de 34% par rapport à 2017. 

C’est ce qui ressort du Global Cities Investment Monitor 2019, un baromètre annuel sur l’attractivité réalisé par le cabinet d’audit KPMG, sur la base de données provenant du Financial Times et d’OpinionWay. 

40% de la recherche française en Île-de-France dans des secteurs de pointe

Cette performance souligne la qualité de l’innovation française, et en particulier de l’Île-de-France, qui concentre 40% des activités de recherche au niveau national.

Les secteurs dans lesquels les entreprises investissent massivement en R&D dans le monde concernent d’abord :  

  • les logiciels, 
  • les services informatiques et les communications,
  • la chimie, 
  • les services aux entreprises,
  • les équipements industriels. 

L’Île-de-France, pour sa part, se positionne justement comme une région particulièrement attractive dans le secteur des technologies de l’information et de la communication, et de l’électronique, attirant 2 à 3 fois plus d'implantations que ses plus proches concurrentes Bangalore, Barcelone et Singapour.  

L'Intelligence artificielle, une priorité pour la Région

Comme preuve de son dynamisme et de son ambition, au cours des dernières années, l'Île-de-France a accueilli des centres de R&D d’entreprises de 1er plan, dont une majorité dans le domaine de l’intelligence artificielle, comme : 

  • IBM,
  • Facebook,
  • Google,
  • Microsoft,
  • Uber,
  • Nokia.

Ces nombreuses et prestigieuses implantations s’inscrivent dans l’action de la Région à placer l’intelligence artificielle (IA) au cœur des enjeux sociétaux, industriels et environnementaux de demain. Avec comme ambition que l’Île-de-France devienne le principal hub européen, et l’un des plus importants au niveau mondial dans ce domaine.  

Le projet Digihall à Saclay (91), comprenant 1.500 chercheurs, le développement du 1er lycée sur l’IA en France, le lancement de 3 challenges IA sur l’industrie, la santé et les enjeux sociétaux illustrent cette volonté.

Brexit : l’Île-de-France, 1re destination des entreprises

Le Global Cities Investment Monitor 2019 fait clairement ressortir que l’Île-de-France est la région qui bénéficie le plus du Brexit. En 2018, celle-ci a accueilli 51 entreprises provenant du Royaume-Uni – soit plus que Dublin et Madrid –, sur plus de 400 implantations. Alors que Barcelone, qui se classe juste derrière l’Île-de-France, n’en a comptabilisé que 215.