Publié le 9 juillet 2021

Tous les films soutenus par la Région à voir au cinéma cet été

Ciné été 2021

Crédit photo : Région Île-de-France

La Région, qui soutient la production et la post-production cinéma mais aussi l'écriture de scénarios, est au générique d'une vingtaine de films à voir dans les salles de juin 2021 à septembre 2021. Au programme : des fictions comme des documentaires.

16 juin 2021

Les 2 Alfred

De Bruno Podalydès, avec Denis Podalydès, Sandrine Kiberlain, Bruno Podalydès...

Fonds de soutien : 219.000 euros (à Why Not Productions).

L'histoire : Alexandre, chômeur déclassé, a 2 mois pour prouver à sa femme qu'il peut s'occuper de ses 2 jeunes enfants et être autonome financièrement. Problème : la start-up qui veut l'embaucher à l'essai a pour règle : « Pas d'enfant ! » Et Séverine, sa future supérieure, est une « tueuse » au caractère éruptif. Alexandre doit donc mentir... La rencontre avec Arcimboldo, « entrepreneur de lui-même » et roi des petits boulots sur applis, aidera-t-elle cet homme vaillant et déboussolé à surmonter tous ces défis ?

Plus d'infos.

 

 

Les 2 Alfred

 

Médecin de nuit

D'Élie Wajeman. Avec Vincent Macaigne, Sara Giraudeau, Pio Marmaï...

Fonds de soutien : 162.000 euros (à Partizan Films).

L'histoire : Mikaël est médecin de nuit. Il soigne des patients de quartiers difficiles, mais aussi ceux que personne ne veut voir : les toxicomanes. Tiraillé entre sa femme et sa maîtresse, entraîné par son cousin pharmacien dans un dangereux trafic de fausses ordonnances de Subutex, il a conscience de vivre en plein chaos. Mikaël n’a plus le choix : cette nuit, il doit reprendre son destin en main...

 

 

Médecin de Nuit

 

Seize Printemps

De Suzanne Lindon, avec Suzanne Lindon, Arnaud Valois, Florence Viala...

Fonds de soutien : 47.000 euros (à Avenue B Productions).

L'histoire : Suzanne, 16 ans, s’ennuie avec les gens de son âge. Tous les jours pour aller au lycée, elle passe devant un théâtre. Elle y rencontre un homme plus vieux qu’elle qui devient son obsession. Grâce à leur différence d’âge, ils pensent ne plus s’ennuyer ensemble et tombent amoureux. Mais Suzanne sent qu’elle risque de passer à côté de sa vie, de ses 16 ans qu’elle avait tant de mal à vivre comme les autres...

 

 

16 Printemps

 

Douce France

De Geoffrey Couanon (documentaire).

Aide après réalisation : 30.000 euros (à Elzévir Films).

Le sujet : Amina, Sami et Jennyfer sont lycéens en banlieue parisienne, dans le 93. Avec leur classe, ils se lancent dans une enquête sur un gigantesque projet de parc de loisirs qui implique d’urbaniser les terres agricoles proches de chez eux. Mais a-t-on le pouvoir d’agir sur son territoire quand on a 17 ans ? Drôles et intrépides, ces jeunes citoyens vont à la rencontre d’habitants de leur quartier, de promoteurs immobiliers, d’agriculteurs et même de députés. Une quête réjouissante qui bouscule les idées reçues et ravive notre lien à la terre !

 


 

Douce France

 

23 juin 2021

Gagarine

De Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, avec Alséni Bathily, Lyna Khoudri, Jamil McCraven...

Fonds de soutien : 297.500 euros (à Haut et Court).

Le sujet : Youri, 16 ans, a grandi à Gagarine, immense cité de briques rouges d’Ivry-sur-Seine (94), où il rêve de devenir cosmonaute. Quand il apprend que celle-ci est menacée de démolition, l'adolescent décide d'entrer en résistance. Avec la complicité de Diana, d'Houssam et des habitants, il se donne pour mission de sauver la cité, devenue son « vaisseau spatial »...

Notre reportage lors du tournage.

 

 

Gagarine

 

Indes galantes

De Philippe Béziat (documentaire).

Fonds de soutien : 70.000 euros (aux Films Pelléas).

Le sujet : c’est une première pour 30 danseurs de hip-hop, krump, break, voguing… Mais aussi pour le metteur en scène Clément Cogitore, la chorégraphe Bintou Dembélé et l’Opéra de Paris. En faisant dialoguer danse urbaine et chant lyrique, ils réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes galantes. Des répétitions aux représentations publiques, c’est une aventure humaine et une rencontre aux enjeux politiques que nous suivons. Une nouvelle génération d’artistes peut-elle prendre la Bastille ?

 

 

Les Indes galantes

 

Tokyo Shaking

D'Olivier Peyon, avec Karin Viard, Stéphane Bak, Yumi Narita...

Fonds de soutien : 312.000 euros (aux Films du Lendemain).

Le sujet : Tokyo, le 11 mars 2011. Un tsunami ravage la côte du Japon, menaçant de détruire la centrale de Fukushima. Alexandra, qui travaille pour une banque française à Tokyo, se retrouve au cœur de cette crise. Tiraillée entre les ordres de sa direction et la volonté de protéger sa famille et ses collaborateurs, elle se retrouve, presque malgré elle, à défendre une certaine idée de l’honneur...

 

 

Tockyo Shaking

 

30 juin 2021

Février

De Kamen Kalev, avec Lachezar Nikolayev Dimitrov, Kolyo Ivanov Dobrev, Ivan Nalbantov...

Aide après réalisation : 46.000 euros (à Koro Films).

Le sujet : aux confins de la Bulgarie rurale, Petar traverse les saisons et le temps de sa vie humble : le travail, la terre, les brebis… À l'écart du monde des hommes, il suit son chemin et accepte son destin sans regret...

 

 

Février

 

14 juillet 2021

Titane

De Julia Ducournau, avec Agathe Rousselle, Vincent Lindon, Garance Marillier...

Fonds de soutien : 380.000 euros dont 50.000 euros de bonus pour « pratiques et technologies innovantes » (à Kazak Production).

Le sujet : après une série de crimes inexpliqués, un père retrouve son fils disparu depuis 10 ans. Titane : métal hautement résistant à la chaleur et à la corrosion, donnant des alliages très durs...

Présenté en compétition au Festival de Cannes 2021.

Plus d'infos.

 

 

Titane

 

28 juillet 2021

Les Sorcières de l'Orient

De Julien Faraut (documentaire).

Fonds de soutien : 45.000 euros (à UFO Production).

Le sujet : les joueuses japonaises de volley-ball surnommées les « Sorcières de l’Orient » sont aujourd’hui septuagénaires. Depuis la formation de l’équipe à l’usine, jusqu’à leur victoire aux Jeux olympiques de Tokyo en 1964, souvenirs et légendes remontent à la surface et se mélangent inextricablement...

 

 

Les Sorcières de l'Orient

 

4 août 2021

OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire

De Nicolas Bedos, avec Jean Dujardin, Pierre Niney, Fatou N'Diaye...

Fonds de soutien : 590.000 euros dont 70.000 de bonus pour « effets visuels/VFX » (à Mandarin Production).

Le sujet : 1981. Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, est de retour. Pour cette nouvelle mission, plus délicate, plus périlleuse et plus torride que jamais, il est contraint de faire équipe avec un jeune collègue, le prometteur OSS 1001...

Présenté hors compétition en clôture au Festival de Cannes 2021.

 

 

OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire

 

11 août 2021

Passion simple

De Danielle Arbid, avec Laetitia Dosch, Sergei Polunin, Lou-Teymour Thion...

Fonds de soutien : 290.000 euros dont 50.000 euros de bonus pour « pratiques et technologies innovantes/écoproduction » (aux Films Pelléas).

Le sujet : la liaison intense et dévorante que nouent une femme et un homme marié, venu des pays de l'Est pour affaires.

Adapté d'un roman d'Annie Ernaux.

 

 

Passion simple

 

18 août 2021

Louloute

D'Hubert Viel, avec Laure Calamy, Alice Henri, Bruno Clairefond...

Fonds de soutien : 160.000 euros (à Bathysphère Productions).

Le sujet : années 1980, Normandie. Entre les vaches, le Club Do' et les gros pulls en laine, Louloute rêve, tombe amoureuse et se dispute avec ses proches. Alors que la ferme familiale s'endette, sa vie va changer à jamais...

 

 

Louloute

 

25 août 2021

France

De Bruno Dumont, avec Léa Seydoux, Blanche Gardin, Benjamin Biolay...

Fonds de soutien : 374.000 euros dont 50.000 euros de bonus pour « pratiques et technologies innovantes/écoproduction » (à 3B Productions).

Le sujet : le portrait d’une femme, journaliste à la télévision, d’un pays, la France, et d’un système, celui des médias.

Présenté en compétition au Festival de Cannes 2021.

 

 

France

 

Eiffel

De Martin Bourboulon, avec Romain Duris, Emma Mackey, Pierre Deladonchamps...

Fonds de soutien : 610.000 euros dont 80.000 euros de bonus pour « pratiques et technologies innovantes » (à VVZ Production).

Le sujet : après sa collaboration sur la statue de la Liberté, Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu’il crée quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition universelle de 1889 à Paris, mais lui ne s'intéresse qu'au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu'il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours...

 

 

Eiffel

 

Un autre monde

De Stéphane Brizé, avec Vincent Lindon, Sandrine Kiberlain, Anthony Bajon...

Fonds de soutien : 292.000 euros (à Nord-Ouest Films).

Le sujet : un cadre d'entreprise, sa femme, sa famille, au moment où les choix professionnels de l'un font basculer la vie de tous. Le couple se sépare, abîmé par la pression du travail. Cadre performant dans un groupe industriel, lui ne sait plus répondre aux injonctions incohérentes de sa direction. On le voulait hier dirigeant, on le veut aujourd'hui exécutant. Il est à l'instant où il lui faut décider du sens de sa vie...

 

 

Un autre monde

 

Petites Danseuses

D'Anne-Claire Dolivet (documentaire).

Fonds de soutien : 20.000 euros (à Pyla Prod).

Le sujet : à quoi ressemble la vie de petites filles qui rêvent de devenir danseuses étoiles à l'Opéra de Paris ? Elles ont entre 6 et 10 ans. À la maison, à l’école ou dans la rue, elles vivent avec passion la danse au quotidien. Mais comment grandir dans un monde de travail intensif, d'exigence et de compétitions quand on est si petite ?

 

 

Petites Danseuses

 

1er septembre 2021 

Un triomphe

D'Emmanuel Courcol, avec Kad Merad, David Ayala, Lamine Cissokho...

Fonds de soutien : 225.000 euros (à Agat Films).

Le sujet : un acteur en galère accepte pour boucler ses fins de mois d’animer un atelier théâtre en prison. Surpris par les talents de comédien des détenus, il se met en tête de monter avec eux une pièce sur la scène d’un vrai théâtre. Commence alors une formidable aventure humaine. Inspiré d’une histoire vraie.

 

 

Un triomphe

 

28 septembre 2021

Le Kiosque

D'Alexandra Pianelli (documentaire).

Aide après réalisation : 25.000 euros (aux Films de l'Œil sauvage).

Le sujet : un kiosque à journaux à Paris. Alexandra est réalisatrice, fille, petite-fille et arrière-petite-fille de kiosquiers. Elle est venue prêter main-forte à sa mère et, comme dans un vieux rêve d’enfant, joue à la marchande. Depuis cette fenêtre sur la rue, elle filme avec humour et tendresse les coulisses du métier et le défilé quotidien de clients détonants. Mais la presse papier et les commerces de proximité sont en crise, et ce petit jeu s’avère finalement plus compliqué que prévu…

 

 

Le Kiosque

 

Les 4 aides de la Région au cinéma

La Région soutient les films à travers :

1 euro = 16 euros

Et ce soutien est gagnant : 1 euro investi dans le cinéma en Île-de-France génère plus de 16 euros de retombées économiques dans la région.

Plus d'infos.