31 janvier 2019

Transports en commun : ce qui vous attend en 2019

La révolution des transports en commun initiée en 2016 se poursuivra tout au long de l'année 2019. Tour d'horizon des principales nouveautés.

Quelles nouveautés dans vos transports en commun en 2019 ?

Nouvelles lignes, matériels neufs, nouveaux services et nouvelles offres de mobilités : la révolution des transports en commun se poursuit en 2019 avec de nombreux projets et investissements au service des Franciliens et de leurs besoins de mobilité au quotidien.

Dans les bus

La réorganisation complète du réseau des bus parisiens, qui n’avait pas évolué depuis 70 ans, sera présentée le 7 février et prendra effet en avril 2019. Les tracés de lignes seront réadaptés aux lieux de vie et aux déplacements dans Paris avec la modification de 51 lignes, le prolongement de 22 lignes, la création de plus de 250 nouveaux arrêts et de 4 nouvelles lignes. Île-de-France Mobilités financera 100 bus supplémentaires, ce qui impliquera le recrutement de plus de 600 nouveaux chauffeurs de bus et la formation d’agents de maîtrise par la RATP.

En collaboration avec la Communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc, une refonte complète du réseau de bus du territoire a été engagée pour accompagner et s’adapter au développement de l’offre de transports en commun depuis l’arrivée du tram 6 à Viroflay en 2016 et anticiper les nouveaux projets de réaménagement de la gare de Versailles Chantiers (2019) et du futur tram 13 Express (2021). La nouvelle architecture du réseau permettra un meilleur maillage des quartiers de Versailles avec les communes périphériques avec un renfort des fréquences, moins de correspondances et des bus plus tard le soir. Les lignes de bus seront à la fois moins nombreuses et plus longues. Les modifications et améliorations apportées au réseau seront effectives le 8 juillet 2019 pour le réseau opéré par Keolis et le 1er janvier 2019 pour celui opéré par Savac.

► Côté matériel, 75 bus électriques doivent arriver en 2019 et 2 bus à hydrogène seront expérimentés sur le réseau de Versailles.

Dans les trains

Le plan de modernisation et de renouvellement des trains et des RER lancé en 2016 se poursuit. Un peu plus de 300 trains vont être modernisés (sur les RER A, B, C et D), et 400 neufs achetés (RER A, D et E, Transilien H, J, K, L, N, P et R) soit 708 trains et RER neufs ou rénovés au total d'ici à 2021. Ce dispositif de transformation des transports en commun passe par un investissement historique de 10 milliards d'euros. Les rames Francilien seront par exemple déployées progressivement sur la ligne J à partir du mois d'avril et les Regio2N, mis en service sur la ligne R début février et prochainement sur la ligne N et une partie du RER D.

Dans les trams

En 2019, mise en service de la nouvelle branche du T4 en Seine-Saint-Denis. Son but est de désenclaver le plateau de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil en desservant 4 communes : Les Pavillons-sous-Bois, Livry-Gargan, Clichy-sous-Bois et Montfermeil, qui seront reliées aux RER E et B. 11 nouvelles stations seront créées. Avec un tram toutes les 6 min, le trajet entre Bondy et Montfermeil sera réduit à 30 minutes. Le projet, d’un coût de 270 millions d'euros, est financé par l’État, la Région Île-de-France et la SNCF. Île-de-France Mobilités finance intégralement le fonctionnement de la ligne et le matériel roulant. 37.000 voyageurs l'emprunteront quotidiennement.

Prolongement du T1 au nord-ouest de Paris entre Asnières et Colombes à l’été 2019. Ce nouveau tronçon transportera 60.000 voyageurs par jour sur 12 nouvelles stations et 6,4 km. L’arrivée du tramway sur ce territoire des Hauts-de-Seine créera de nouvelles liaisons entre les quartiers et une connexion avec la ligne T2 et la ligne J du Transilien, renforçant la desserte en transports en commun de banlieue à banlieue. Financé par l’Etat, la Région Île-de-France et le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine, le projet représente un investissement de 279,2 millions d'euros.

Un passe Navigo à moitié prix pour les seniors

►Après le gel du tarif du passe Navigo, qui n'augmentera pas en 2019, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, a annoncé la mise en place d'un Navigo à moitié prix, soit 37,60 euros, pour tous les Franciliens âgés de plus de 65 ans, quels que soient leurs revenus. L'offre doit être proposée d’ici la fin 2019.

Des services innovants

Les nouveaux titres Navigo Liberté+ et Navigo Easy verront le jour en 2019. Ils apporteront plus de flexibilité aux usagers des transports en commun grâce au paiement à la consommation en fin de mois pour le Navigo Liberté+ et un système de porte-monnaie rechargeable de titre de transports (Navigo Jour, T+, tickets OrlyBus ou RoissyBus) sur le Navigo Easy pour les voyageurs occasionnels.

► Après une phase d’expérimentation actuellement en cours, le Navigo sur smartphone arrive à l’été 2019 pour les Franciliens équipés de mobiles munis de la technologie NFC. Il sera alors possible d’acheter, de recharger et de valider des carnets de tickets T+, des forfaits Navigo Mois et Semaine grâce à son smartphone.

Toujours plus de nouvelles mobilités

Dès mai 2019, les Franciliens pourront préréserver leur vélo à assistance électrique avec le nouveau service Véligo Location de longue durée. Les vélos seront ensuite officiellement disponibles en septembre dans toute l’Île-de-France. En parallèle, les espaces Véligo Station garantissant un stationnement en toute sécurité de son vélo aux abords des gares continuent de se multiplier avec actuellement plus de 6.000 places disponibles.

► Suite à l’expérimentation couronnée de succès « Tous ensemble pour le covoiturage » menée en 2017 et 2018, Île-de-France Mobilités poursuit le travail avec les partenaires de l’opération pour la mise en place une politique de covoiturage durable pour les Franciliens.

Des places de parkings près des gares

► Avec 9.840 places de parkings en petite et grande couronne, et 1.000 places aux portes de Paris financées, l’objectif de créer 10.000 places de Parcs relais sera atteint pour 2021. En février 2019, Île-de-France Mobilités mettra en place les modalités techniques pour permettre la gratuité des Parcs relais (en petite et grande couronne) pour les titulaires du forfait Navigo annuel.