27 mars 2017

4 millions d'euros pour le fonds propreté en Île-de-France

Chantal Jouanno, Vice-présidente de la Région Île-de-France chargée de l'Écologie et du Développement durable, s'inquiète de la méconnaissance de la Maire de Paris quant aux compétences et aux politiques menées dans la Région Ile de France.

S'agissant des compétences, l'actuel gouvernement n'a pas, jusqu'à nouvel ordre, transféré à la Région le nettoyage des autoroutes et de leurs abords qui restent de la seule compétence de l'Etat.

S'agissant des politiques régionales, Chantal Jouanno rappelle que la Région a engagé un plan de lutte contre les dépôts sauvages de déchets, sans précédent, dans le cadre du plan Région Île-de-France propre, adopté en juillet 2016. Il s'agissait d'une promesse de campagne de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France. Mesure-phare du plan Région Île-de-France propre, le fonds propreté, destiné aux communes, aux intercommunalités et aux départements, a été mis en place dès l'année 2016 pour lutter contre les dépôts sauvages, véritable fléau en Île-de-France. Devant le succès rencontré par ce dispositif en 2016, la Région a quadruplé le fonds propreté pour le porter à 4 M€ pour l'année 2017.

Loin d'imaginer que ces polémiques incessantes aient un caractère purement politique, Chantal Jouanno se tient néanmoins à la disposition de la Ville de Paris pour l'aider à améliorer ses performances en matière de déchets. La Cour des Comptes a, en effet, souligné que le taux de recyclage des déchets à Paris de 17,4 % est l'un des plus mauvais de France et des capitales européennes, très loin des objectifs du Grenelle de l'environnement et de la loi de transition énergétique.

 

Contact presse : 01 53 85 66 45 - servicepresse@iledefrance.fr