2 mars 2018

Le Salon du livre jeunesse de Saint-Germain-lès-Arpajon, un festival qui fait « le lien entre auteurs jeunesse et acteurs du territoire »

salon livre jeunesse Arpajon 2018
Crédit photo : DR

Parce que la culture et la littérature vivent partout en Île-de-France, la Région soutient des événements littéraires en grande couronne. Par exemple, le Salon du livre jeunesse de Saint-Germain-lès-Arpajon. 3 questions à son organisateur, Patrice Ducrou.

Comment est né le Salon du livre jeunesse de Saint-Germain-lès-Arpajon (91) ?
Patrice Ducrou : L'association à l’origine du Salon du livre jeunesse de Saint-Germain-lès-Arpajon a été créée par des enseignants et des parents d'élèves des écoles de la commune. Elle est composée de bénévoles passionnés de littérature jeunesse venant d’horizons divers. Notre objectif est d'organiser des manifestations culturelles au profit de la jeunesse, pour contribuer au développement de la lecture publique.

Comment se déroule l’organisation d’un tel événement ?
P. D. : Depuis 19 ans, pendant une semaine, le Salon du livre jeunesse de Saint-Germain-lès-Arpajon, gratuit et ouvert à tous, fait le lien entre auteurs et illustrateurs jeunesse, et tous les acteurs du livre et de la lecture publique du territoire : médiathèques, bibliothèques, éditeurs, libraires, écoles et collèges, ainsi que les lycées, un public en plein développement. Nous sélectionnons les auteurs en fonction de leurs qualités textuelles et graphiques bien sûr, ainsi que par tranches d’âges de leur lectorat. L’essence de notre travail repose ainsi sur les auteurs, les illustrateurs et les enfants et ados. 140 rencontres sont prévues sur 25 lieux différents, notamment des établissements scolaires et des médiathèques des alentours, grâce à une armada de bénévoles qui véhiculent les auteurs, dans des villes qui ne pourraient pas organiser ou financer un tel événement eux-mêmes ! Le salon accueille 6.000 visiteurs sur une semaine.

Quelles sont les spécificités de cette 19e édition ?
P. D. : Chaque année, une thématique nous sert de fil rouge pour mettre en cohésion les actions transversales que nous menons toute l’année : expositions d’illustrateurs invités, mais aussi spectacle vivant, théâtre, médiation culturelle dans les établissements scolaires... Pour cette 19e édition, le thème choisi est « Lire coule de source », avec donc une sélection d’histoires et d’univers autour de l’eau, en particulier pour les expositions et les ateliers. Nous accueillons ainsi cette année par exemple Alexandra Huard, illustratrice de Je suis la méduse, qui présentera des dessins originaux et animera des ateliers de peinture et d’aquarelle.

La Région est un partenaire essentiel, notamment pour pouvoir proposer chaque année des nouveautés, afin de renouveler l’intérêt du public. Cette année, pour s’adapter à notre public adolescent, nous invitons quatre « BookTubeurs », ces YouTubeurs qui présentent des critiques de livres sur leur chaîne YouTube. Ils viendront présenter des livres mais également animer un atelier de critique littéraire.