17 octobre 2016

L’association La ZEP aide les jeunes en décrochage scolaire à raconter leurs difficultés

Un projet d’éducation par les médias. C’est ce que développe l’association La ZEP (Zone d’expression prioritaire) pour aider les jeunes en décrochage scolaire. La Région lui apporte une subvention de 9.000 euros.

La ZEP (Zone d’Expression Prioritaire) est une association de journalistes qui accompagnent des jeunes dans un apprentissage des médias, et aident les élèves en situation de décrochage scolaire.

L’association s’occupe prioritairement d’animer des ateliers d’écriture pour inciter les jeunes à raconter leurs difficultés, intimes, scolaires ou matérielles. Elle accompagne également les établissements dans la création de médias scolaires. Le dispositif « Fabrique ton média » est un projet d’éducation par les médias qui propose à des jeunes en décrochage scolaire d’élaborer leur projet média pour faire valoir leurs centres d’intérêts et leurs compétences. « On commence par identifier leurs centres d’intérêt, et on tente d’établir un lien positif entre cet intérêt et un positionnement d’orientation professionnelle », explique Emmanuel Vaillant, le directeur de La ZEP. « Puis les jeunes doivent entamer des recherches sur le sujet en question, aller interviewer des acteurs du secteur, et ensuite créer un blog à partir de ces connaissances ».

Du foot à la mode en passant par les énergies et la cuisine, tous les sujets sont abordés. « Une fois, une jeune fille a travaillé sur la profession de vétérinaire, pour réaliser en cours de recherche que ce n’était pas du tout ce qu’elle avait envie de faire ». La création du blog représente le point d’orgue de cet apprentissage : cela valorise le sujet qu’ils connaissent, le rend concret puisque le blog est écrit et publié, et permet parfois de valoriser les élèves lors d’un entretien d’embauche ou de formation. « Un jeune qui postule pour travailler dans un restaurant peut dire qu’il ne cuisine pas et n’est pas formé, mais expliquer qu’il connaît bien le sujet et qu’il a rencontré des chefs, par exemple ». 

La démarche stimule la curiosité des jeunes décrocheurs et les remet en situation de réussite. « Nous ne remplaçons pas les conseillers d’orientation » précise Emmanuel Vaillant, « nous mettons les jeunes en action, on prend un fil, et on le tire jusqu’au bout ». 

La Région a accordé une aide de 9.000 euros au projet Fabrique ton média de La ZEP, lors de la Commission permanente de septembre 2016.