Festival international de films de femmes en ligne

02 - 11 avril 2021

À voir sur le Web du 2 au 11 avril 2021, des fictions et des docs à travers lesquels des femmes portent leur regard sur les avancées de la société depuis 40 ans. Mais aussi des rencontres virtuelles et des hommages.

Festival Films de femmes

En ligne et payant

Le festival sera à voir sur Festival Scope.

Un système de billetterie sera mis en place 2 semaines avant le début du festival, avec accès au film à l’unité ou avec Pass pour l’ensemble de la programmation.

Plus d'infos à suivre sur filmsdefemmes.com.

Organisé chaque année à Créteil (94) avec le soutien de la Région, le Festival international de films de femmes permet de découvrir des films réalisés par des femmes du monde entier, dans le cadre de plusieurs compétitions (fiction, documentaire, court métrage).

Pour sa 43e édition, la Maison des arts et la Lucarne à Créteil et les 7 Parnassiens à Paris (14e) restent portes closes. Le festival se tient entièrement en ligne du 2 au 11 avril 2021. 

Avec pour fil rouge : le thème de l’héritage.

Depuis 4 décennies, les réalisatrices se battent pour changer le cours de la vie et de l’avenir des femmes, contre les stéréotypes, l’effacement de leur histoire, l’oubli de leurs rôles, pour l’égalité et la reconnaissance de leurs droits, pour leur beauté, leurs combats, leurs solidarités, leur créativité, leur patience et leurs engagements.

En 2021, le Festival international de films de femmes a donc prévu de réunir un florilège de leurs films, dont 2 soutenus par la Région.

Objectif : explorer ces 4 décennies de changement, à travers 8 générations de réalisatrices.

Au programme, des rencontres virtuelles et des films à visionner en ligne :

  • Dans la sélection « Jeune public », notamment :
    Mignonnes, de de Maimouna Doucouré (France, 2020, 1h35), film bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma de la Région et qui a valu à Fathia Youssouf le César du meilleur espoir féminin.
     
  • Dans la sélection « Héritage », entre autres :
    Leur Algérie, de Lina Soualem (France/Algérie, documentaire, 2020, 1h12), film bénéficiaire de l'aide Après réalisation de la Région,
    Shut up Sona, de Deepti Gupta (Inde, documentaire, 2020, 1h24),
    Lina de Lima, de María Paz González (Chili/Pérou/Argentine, 2019, 1h23),
    La Última Primavera, d’Isabel Lamberti (Pays-Bas/Espagne, 2020, 1h17).
     
  • En compétition internationale, entre autres :
    A Regular Woman, de Sherry Hormann (Allemagne, 2019, 1h32),
    Il pleuvait des oiseaux, de Louise Archambault (Canada, 2019, 2h),
    Mare, d’Andrea Staka (Belgique, 2020, 1h24).
     
  • Dans la sélection « Documentaires », notamment  :
    Radiographie d’une famille, de Firouzeh Khosrovani (Norvège/Iran/Suisse, 1h22) ,
    Eden, d'Ágnes Kocsis (Hongrie, 2020, 2h33), en ouverture du festival.

Parmi les temps forts à signaler, des hommages à :

  • Nicole Stéphane (1923-2007), actrice qui a notamment illuminé Le Silence de la mer (1949), de Jean-Pierre Melville, et Les Enfants terribles (1950), de Jean Cocteau, avant de se tourner vers la production.
  • Cécilia Mangini (1925-2021), réalisatrice et documentariste italienne engagée, également scénariste et photographe.

Informations pratiques

Adresse

France