x

Avant les Jeux olympiques et paralympiques. En savoir plus

  • thématique active Dossier

Pro'mobilité

Pro'mobilité est un réseau de conseillers locaux rassemblés autour d'un défi : l'optimisation des déplacements liés aux activités professionnelles en Île-de-France. Pour atteindre cet objectif, les conseillers en mobilité accompagnent les entreprises franciliennes dans la mise en place d'actions concrètes et de plans de mobilité employeurs et inter-employeurs, qui contribuent à l'efficacité et à la décarbonation des mobilités de leurs salariés.

Photographie de La Défense à Paris
Crédit photo : © Région île-de-France

Un dispositif gagnant-gagnant

Pourquoi se lancer dans un Plan de mobilité employeur (PDME) ? Quel intérêt peut y trouver un employeur ? Est-ce une véritable opportunité pour les salariés et pourquoi les collectivités locales sont-elles partenaires de ce dispositif ?

Trophée Pro'Mobilité : la solution de Dassault Systèmes lauréate

Trouver un conseiller Pro'mobilité

Trouver un conseiller Pro'mobilité

Trouver votre conseiller le plus proche en un clic

19 résultats

Paris

Nom du conseiller ZORILLA Andréa

Numéro de téléphone du conseiller 01 30 84 72 83

Adresse e-mail du conseiller azorrilla@cci-paris-idf.fr

Seine-et-Marne

Nom du conseiller DUPIS-FERRARIS Isabelle

Numéro de téléphone du conseiller 01 74 60 52 10

Adresse e-mail du conseiller isabelle.dupis@seineetmarne.cci.fr

Seine-et-Marne

Nom du conseiller SEBASTIEN Aurélie

Numéro de téléphone du conseiller 01 74 60 52 59

Adresse e-mail du conseiller aurelie.sebastien@seineetmarne.cci.fr

Seine-et-Marne

Nom du conseiller ROUZIERS Rémi

Numéro de téléphone du conseiller 07 86 21 17 67

Adresse e-mail du conseiller remi.rouziers@siemu.fr

Comment créer un plan de mobilité ?

4 grandes étapes, menées en concertation étroite avec les salariés, jalonnent la réalisation d’un Plan de mobilité employeur :

Nos conseils pour vous lancer

L’idée du PDME a fait son chemin et vous sentez que vos équipes sont prêtes pour se lancer dans l’élaboration du plan ? Avant de commencer, il faut encore réfléchir à la mise en place d’un process pour donner au projet toutes les chances d’aboutir.

Par où commencer ?

La première question à se poser concerne les objectifs recherchés et les publics visés.

En effet, le PDME est à géométrie variable et chaque entreprise a des priorités et doit faire des choix différents.
Cela peut concerner l’amélioration des déplacements des visiteurs vers l’entreprise, mais aussi une meilleure gestion des horaires des salariés et, de façon plus générale, l’amélioration de leur qualité de vie en lien avec le travail.

Désigner la personne référente en charge du projet.

Le référent va pouvoir animer et piloter le PDME, notamment auprès de la direction.
Il faut également définir les personnes ou les organisations qui pourraient être parties prenantes pour l’élaboration du plan.
Il est indispensable de communiquer à l’ensemble du personnel la volonté de la direction de réussir ce projet mais aussi de favoriser l’émergence de groupes de travail.

Mettre en place une gouvernance de projet

Le comité de pilotage est l’instrument indispensable qui doit être reconnu, dès le départ, comme le lieu de référence pour l’élaboration du plan.
Il est constitué notamment de la direction de l’entreprise et des représentants du personnel et/ou du CHSCT pour que le PDME soit en lien avec les salariés. Il doit, si possible, intégrer les services RH, les services techniques et un représentant de la direction générale.
Le comité de suivi est constitué des pilotes des actions du PDME, qui vérifient l’état d’avancement des actions.
Un responsable du suivi est désigné. Il s’agit le plus souvent du chef du projet, qui a une vision globale de la démarche.

Les facteurs clés de succès

Pour assurer le succès du PDME, il est nécessaire dès le début de la démarche de :

  • Bénéficier du soutien de la direction de l’entreprise
  • Impliquer les membres du personnel, qui sont les premiers concernés par les actions mises en œuvre
  • En faire un projet transversal au sein de l’entreprise

Réaliser un diagnostic "déplacements"

Cette étape vise à :

  • Établir un profil mobilité de l’établissement,
  • Mieux connaître les usages des déplacements des salariés,

Le tout, dans l’objectif de déterminer les actions à mener.

Pour cela, il est nécessaire de :

  • Réaliser un diagnostic d’accessibilité du parc d’activités où se situe l’établissement,
  • Réaliser un diagnostic mobilité global de l’entreprise (la CCI Paris-Île-de-France vous propose gratuitement, dans le cadre des mesures du Plan de relance, d’analyser les déplacements domicile-travail de vos salariés à partir de votre fichier RH anonymisé),
  • Réaliser une « enquête mobilité » pour avoir des éléments chiffrés sur les différents usages et attentes des salariés (la CCI Paris-Île-De-France propose ce service, avec une analyse fine des mobilités).

Plusieurs aspects sont à analyser pour établir le profil mobilité de l’entreprise :

L’accessibilité du site

Nombre de places de stationnement pour tous types de véhicules, accessibilité PMR, accès piétons/cycles...

La flotte automobile

Modalités d’accès, nombre de véhicules en pool et de véhicules de fonction, accidents de la route…

Le budget déplacements

Il permet de faire le bilan du coût de gestion et d’entretien des transports dans l’entreprise, de rationnaliser ces dépenses et d’évaluer les potentiels de réaffectation de ce budget déplacement pour la mise en œuvre d’actions dans le cadre d’un plan de mobilité.

L’organisation du travail

Celle-ci peut avoir un impact sur les déplacements professionnels et domicile-travail : horaires, télétravail, dématérialisation des processus…
(Insérer une carte avec la localisation des salariés sur le territoire)

Les usages

Connaître les usages et besoins de déplacements de vos salariés est important pour garantir l’efficacité de la démarche.

Pour cela, vous pouvez :

  • Réaliser une carte de domiciliation anonyme de vos salariés afin d’identifier les potentiels de report modal,
  • Lancer une enquête déplacements pour mieux connaître les usagers et besoins en matière de déplacements.

Les impacts environnementaux

Les impacts environnementaux des déplacements sont aussi à estimer dans le cadre d’une démarche de responsabilité sociale et environnementale. La réduction des émissions générées par les transports pourra être quantifiée et valorisée.

Le plan d'actions

Au regard des résultats du diagnostic, l’entreprise ou l’organisme s’engage à mettre en œuvre dans les 3 ans des actions permettant de :

  • Sensibiliser ses salariés aux modes alternatifs à la voiture individuelle,
  • Communiquer sur l’offre existante de mobilité,
  • Aménager et équiper son site pour favoriser les modes durables par exemple,
  • Inciter ses salariés au report modal.

Le conseiller mobilité peut accompagner l’employeur dans la définition des actions et de leurs modalités de mise en œuvre.

En parallèle, l’établissement participe à la définition du plan d’actions réalisé dans le cadre du PMIE, ou y apporte les compléments nécessaires.

Déclarer son plan de mobilité auprès de l'état et de la région

Afin de répondre à l’obligation juridique, il est nécessaire de déposer son Plan de mobilité sur la plateforme dédiée.

Il est demandé de :

  • Déclarer un référent,
  • Choisir les actions programmées,
  • Déposer le dossier en format PDF.

Une actualisation est demandée chaque année avant le 31 mars.

Assurer le suivi

L’établissement assure l’animation et le suivi de sa propre démarche en interne et participe aux réunions du PMIE.
À cette occasion, l’employeur est informé des actions mises en œuvre dans le cadre de la démarche collective et peut échanger des bonnes pratiques avec les autres employeurs.

7 millions

C'est le nombre de trajets domicile-travail réalisés par les franciliens chaque jour (OMNIL, 2019).

Pro'mobilité : améliorer les déplacements, optimiser l'activité

Musique

Susan Vranich : Toutes les entreprises qui réfléchissent à la mise en œuvre concrète de leur responsabilité sociale et environnementale réfléchissent aux impacts de leurs activités, et nécessairement à la mobilité de leurs salariés.

Musique

Olivier Quétard : Le sujet de la mobilité est désormais un sujet crucial pour les entreprises et les administrations.

Aurélie Terlier : Les transports c’est un coût important pour les entreprises, en termes de places de stationnement, de flottes de véhicules…

Olivier Quétard : Les questions de mobilité représentent plus de 40% des émissions de gaz à effet de serre dans les entreprises tertiaires.

Aurélie Terlier : La mobilité c’est également une question de sécurité routière, parce que les accidents mortels de circulation sont très souvent les accidents domicile-travail.

Musique

Olivier Quétard : Si le problème est complexe, la réponse tient pourtant en trois lettres : P-D-E : plan de déplacement d’entreprise.

Aurélie Terlier : Un plan de déplacement d’entreprise, c’est un ensemble d’actions que l’on va mettre en œuvre pour optimiser les déplacements des salariés, des usagers, de tous les visiteurs de l’entreprise, et pour finalement améliorer l’accès à l’entreprise, et le confort des salariés dans leur mode de déplacement jusqu’à l’entreprise.

Musique

Olivier Quétard : Les bénéfices pour l’entreprise sont réels : baisse du coût lié aux déplacements des salariés et des visiteurs, amélioration du bilan environnemental des entreprises, baisse du stress et amélioration de la santé au travail.

Philippe Fristot : Le facteur déclenchant du PDE pour l’Oréal a été l’année dernière, l’ouverture du nouveau site de recherche et innovation à Saint-Ouen. Les collaborateurs bénéficiaient auparavant d’une navette entre leur site et la gare de Levallois par exemple, et nous avons mis en évidence qu’il était bon de continuer à mettre en place cette navette, adaptée à la nouvelle localisation et aux nouveaux horaires.

Susan Vranich : La Poste, de la même façon que les autres grands groupes, a initié plus de trente plans de déplacement d’entreprise partout en France, et quelques plans de déplacement inter-entreprises.

Musique

Aurélie Terlier : En plus des PDE, il existe les PDIE, donc ce sont les plans de déplacement inter-entreprises, qui vont viser à identifier les problématiques communes entre un groupement d’entreprises sur un même territoire. Parce que finalement les entreprises situées sur un même territoire partagent les mêmes problématiques d’accès. Elles ont donc intérêt à mettre en place des actions mutualisées, qui vont leur permettre non seulement d’être plus efficaces, pour un ensemble de salariés plus large, mais aussi de diminuer leurs coûts, en termes de mise en œuvre des actions.

Susan Vranich : Les plans de déplacement inter-entreprises, c’est la suite logique du PDE, en fait. Il y a un atout essentiel, c’est qu’en fait nous sommes accompagnés par des chargés de mission. Leur rôle est très précieux, parce qu’en fait ils animent, ils coordonnent les démarches. Parfois ils arbitrent, sur des intérêts contradictoires parmi les membres du PDIE, et surtout ils sont le garant de l’atteinte des objectifs et des engagements qui ont été pris dans les chartes de plans de déplacement inter-entreprises.

Musique

Olivier Quétard : Pro’mobilité, c’est le nom donné à la dynamique francilienne visant à créer des conditions favorables pour l’émergence de plans de déplacement d’entreprise et de plans de déplacement inter-entreprises en région Île-de-France.

Aurélie Terlier : C’est la garantie d’une méthodologie précise, pour permettre d’avoir vraiment un dispositif global, cohérent à l’échelle de la région Île-de-France. Et donc c’est une personne vers qui les entreprises vont pouvoir se tourner si elles souhaitent avoir un appui sur la mise en place de plans de déplacement.

Alain Guisnel : Pro’mobilité, c’était se retrouver avec d’autres acteurs qui avaient les mêmes problématiques, les mêmes sujets que les nôtres. Donc on s’est retrouvés pour trouver des prestataires, des partenaires communs, faire des opérations de diagnostic, qui est le début indispensable à toute mise en place de plan de transports. Et d’ailleurs maintenant on se retrouve pour échanger nos idées, et puis nos réflexions, et nos points d’avancement.

Aurélie Terlier : La mission du conseiller en mobilité, c’est de coordonner ce groupement d’entreprises, et de coordonner justement la mutualisation de ces actions.

Jean-François Dame : L’ensemble des personnels collaborent à ce plan d’entreprise, et donc chacun y prenant ce qui l’intéresse, donc ça participe aussi à la satisfaction de l’ensemble du personnel et à la fierté d’appartenir à une entreprise qui est, allez, à la pointe dans ce domaine.

Aurélie Terlier : Pro’mobilité, c’est donc à la fois une marque, une démarche, un réseau, à la disposition des acteurs économiques de l’Île-de-France, pour les accompagner dans la mise en œuvre de démarches de plans de déplacement.

Musique

Ressources documentaires

Des guides pour aller plus loin

  • Comment favoriser la pratique du vélo auprès de ses collaborateurs

    Type de document à télécharger PDF Taille de document à télécharger 336.54 Ko
  • Développement du covoiturage régulier

    Type de document à télécharger PDF Taille de document à télécharger 5.92 Mo
  • Devenez un employeur Pro-vélo

    Type de document à télécharger PDF Taille de document à télécharger 196.05 Ko
  • Calculez votre retour sur investissement d'une mobilité plus légère

    Type de document à télécharger PDF Taille de document à télécharger 522.88 Ko
  • Cadre législatif et réglementaire du Forfait Mobilités Durables

    Type de document à télécharger PDF Taille de document à télécharger 622.18 Ko
En partenariat avec :

Pour aller plus loin

  • thématique active Dossier
  • thématique active Dossier

Partager la page