Mieux gérer une flotte de véhicules de service

Pourquoi ?

La réduction des impacts économiques et environnementaux des déplacements professionnels passe par différentes mesures concernant les véhicules de service et portant sur leur nombre, leur qualité et leur gestion.

Afin de répondre aux objectifs du PDME, il est possible de :

  • Promouvoir l’usage des transports collectifs et modes doux représentant une économie pour l’entreprise,
  • Augmenter le taux d’utilisation des véhicules de service sur certains déplacements (covoiturage),
  • Mettre en place un système de réservation des véhicules adapté aux besoins des salariés,
  • Renouveler le parc de véhicules de service en s’orientant vers des véhicules plus propres.

Pilotage de l’action

Pilote : La direction de l’entreprise doit porter les mesures choisies. Le référent du projet PDME doit assurer le suivi des déplacements professionnels et de l’usage des voitures de service.

Partenaires extérieurs : Des bureaux d’études spécialisés peuvent aussi apporter leur appui.

Conseils et bonnes pratiques

Créer une plateforme de réservation intelligente

Pour orienter les salariés vers le mode de transport le plus adapté, la plateforme de réservation des voitures de service peut être couplée avec un moteur de recherche d’itinéraires en transports collectifs.

Mettre en place des indemnités kilométriques pour les transports collectifs et le vélo

Comme pour les usagers de la voiture, une indemnité de déplacements peut être mise en place pour l’usage du vélo et des transports collectifs.

Renouveler le parc de véhicules de service

Aides disponibles :

  • Le bonus écologique est une aide d’État à l’achat ou à la location d’un véhicule électrique, à hydrogène ou hybride rechargeable neuf. Plus d’informations : bonus écologique gouvernemental
  • Le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique pour les flottes d’entreprises passe à 5.000 euros, pour l’achat d’un véhicule particulier ou utilitaire léger d’une valeur inférieure à 45.000 euros.