Horaires décalés

Pourquoi ?

  • Les salariés peuvent décaler leurs horaires pour éviter certaines perturbations sur le trajet domicile-travail (incidents, bouchons). Il leur est possible de commencer leur journée de travail chez eux, puis de se rendre au travail. Ils réduisent ainsi leur temps de transport quotidien, mais aussi leur stress et leur fatigue liés au trajet domicile-travail. Le temps de travail est par conséquent optimisé.
  • Les salariés peuvent parvenir à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée en décalant leurs horaires en fonction des obligations familiales, des activités physiques et culturelles, du lieu de domicile… La possibilité d’organiser leur rythme de travail les rend plus épanouis et motivés, ce qui a un effet positif sur la productivité de l’entreprise.

À quel moment ?

La pointe du matin est plus concentrée dans le temps que celle du soir. Arriver un peu avant 8h30 ou après 9h30 permet d’éviter la congestion des transports collectifs et de la route.

À qui s’adresse-t-on ?

À tous les collaborateurs souhaitant éviter de voyager pendant les périodes de pointe.

Pilotage de l’action

  • Dans un premier temps, les services des ressources humaines des entreprises volontaires,
  • Dans un second temps, les managers.

Comment ?

  • Mettre en place le télétravail en amont est déterminant pour évoluer sur la question de la flexibilité des horaires. Grâce aux outils déjà développés et avec la mise en œuvre d’un management par objectifs, les salariés peuvent travailler depuis des tiers-lieux s’ils rencontrent un incident sur leur trajet ou s’ils veulent décaler leur heure d’arrivée. Les outils de communication à distance et les dossiers partagés (VPN) sont donc à intégrer en amont.
  • Mettre en place un socle commun de présence et inciter les managers à prévoir, quand c’est possible, les réunions pendant ce temps de présence. Exemple : entre 10 heures et 16 heures.
  • Mettre en place des ateliers de communication et des formations sur les horaires décalés afin d’accompagner le changement, autant pour les managers que pour les salariés.
  • Privilégier le forfait jour au forfait heures.
  • Communiquer au sein de l’entreprise sur les heures de pointe et la possibilité de les éviter en décalant ses horaires de travail. Parfois, 15 minutes de différence suffisent pour profiter de conditions plus agréables dans les transports en commun ou sur la route.