Production ciné-TV soutenue : « La Conspiration du Caire », primé à Cannes, en salles

du Mercredi 26 octobre au Samedi 26 novembre 2022

À voir depuis ce 26 octobre 2022, un film aidé de Tarik Saleh qui, sous la forme d'un thriller palpitant en milieu clos, dénonce les dérives autoritaires du pouvoir égyptien. Prix du scénario à Cannes 2022.

La Conspiration du Caire

Sorti ce 26 octobre 2022, La Conspiration du Caire est un film bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma international de la Région qui a reçu le Prix du scénario à Cannes 2022.

8 films soutenus par la Région primés à Cannes 2022

  • Tori et Lokita, de Luc et Jean-Pierre Dardenne – Prix spécial de la 75e édition
  • La Conspiration du Caire, de Tarik Saleh – Prix du scénario
  • Plan 75, de Chie Hayakawa – Mention spéciale de la Caméra d’or
  • Harka, de Lotfy Nathan – Prix de la meilleure performance « Un certain regard » pour Adam Bessa (ex aequo)
  • Mediterranean Fever, de Maha Haj – Prix du meilleur scénario « Un certain regard »
  • Un beau matin, de Mia Hansen-Løve – Label Europa Cinemas « Quinzaine des réalisateurs »
  • La Cour des miracles, de Carine May et Hakim Zouhani – Prix ÉcoProd
  • Sous les figues, d'Erige Sehiri – Prix du jury ÉcoProd

Au total, la Région était représentée sur la Croisette en 2022 à travers 21 productions qu'elle a soutenues.

Signé Tarik Saleh, La Conspiration du Caire est une charge très violente contre les dérives autoritaires du pouvoir en Égypte. Le cinéaste étant indésirable dans ce pays, c'est en Turquie qu'il a tourné son film.

Celui-ci a la forme d'un thriller et pour cadre l'université d'al-Azhar au Caire, qui est un haut lieu de formation de l'islam sunnite.

L'histoire commence le jour de la rentrée à l'université d'al-Azhar. Le Grand Imam à la tête de l'institution étant mort soudainement, les services secrets sont décidés à influer sur le choix de son successeur. À la recherche d'une « taupe », un officier va jeter son dévolu sur Adam, un simple fils de pêcheur qui vient d'intégrer la prestigieuse université. Le jeune homme devient dès lors l'instrument d'une manipulation politico-religieuse où tous les coups sont permis...

Un personnage principal qui rappelle celui d'« Un prophète », autre film soutenu

Tarik Saleh avoue avoir pris comme référence pour son scénario le thriller médiéval d’Umberto Eco La Nom de la rose, qui se déroule dans un monastère. 

Sur un plan formel, c'est le film de prison qui a été la source d'inspiration du directeur de la photographie Pierre Aïm et du chef décorateur Roger Rosenberg.

La Conspiration du Caire, avec son personnage de novice en milieu clos qui va connaître une ascension spectaculaire, fait d'ailleurs penser à un film de prison que la Région a soutenu en son temps : Un prophète, de Jacques Audiard, récompensé lui aussi à Cannes (il a remporté le Grand prix du jury en 2009). 

 

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

En Île-de-France

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h59

Aide régionale (Fonds de soutien Cinéma international) : 200.000 euros (à Memento Films)

Tarification

Payant