Publié le 22 septembre 2022

Les 4 axes du Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs 2022-2028

Crédit photo : Cédric Helsly - CRT Île-de-France

Faire de la destination « Paris - Île-de-France » la meilleure destination mondiale, tel est l’objectif du nouveau Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs, présenté aux acteurs franciliens du secteur ce 21 septembre 2022. Zoom sur les grandes orientations de ce document stratégique.

Alors que le précédent Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs (2017-2021) s’était construit en temps de crise post-attentats, une nouvelle crise, sanitaire cette fois, a frappé de plein fouet le secteur en 2020.

Heureusement, depuis le début de l’année 2022, un rebond de l’activité s'est traduit par une hausse de 218% de la fréquentation touristique au 1er semestre (comparé à 2021) et 18 millions de visiteurs accueillis. Une dynamique que le nouveau Schéma régional 2022-2028 entend développer et amplifier.

Les 4 grands axes du schéma 2022-2028

1 - Accompagner la relance et la transformation de l’activité touristique

De 2010 à 2019, le nombre de touristes dans le monde est passé de 950 millions à près de 1,5 milliard, avec une forte progression de la demande dans les pays émergents tels que la Chine, l’Asie du Sud-Est et l’Europe de l’Est. Dans le même temps, Internet a rapproché l’offre et la demande en facilitant l’information et les réservations.

Tous ces facteurs, le nouveau Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs en tient bien sûr compte pour repenser et adapter la destination Paris - Île-de-France.

Pour cela, la Région accompagnera les professionnels du tourisme au travers de différentes actions

  • Placer l’innovation au cœur de l’activité touristique en mobilisant davantage ses dispositifs d’accompagnement en faveur de la transition numérique et l’émergence de start-up et de TPE innovantes porteuses de nouveaux concepts,
  • Renforcer la capacité de développement et d’investissement des professionnels du tourisme, notamment via le Fonds régional de soutien au tourisme, la Foncière Île-de-France tourisme et territoires,
  • Renforcer la sécurité des touristes en accompagnant les investissements réalisés par les professionnels (augmentation du nombre d’agents de sécurité et déploiement de la vidéoprotection),
  • Accompagner le développement du tourisme d’affaire en lien avec la Chambre de commerce et d’industrie de Paris,
  • Accompagner l’évolution des compétences et construire les emplois et les métiers de demain.

Acteurs majeurs du développement du tourisme et des loisirs, les territoires et les collectivités territoriales ont également un rôle à jouer. La Région leur apportera donc son soutien notamment pour :

  • Le renforcement du dispositif régional d’observation du secteur porté par le Comité régional du tourisme (CRT),
  • Le renforcement de l’ingénierie pour le développement local au travers notamment des Contrats régionaux de destination financés à hauteur de 21 millions d’euros,
  • L’accueil sur tout le territoire francilien grâce aux Points information tourisme.

2 - Enrichir la destination « Paris - Île-de-France »

Porté notamment par l’art de vivre à la française, la gastronomie, le patrimoine culturel, le luxe ou la mode, l’attrait touristique de la région est également incarné par ses monuments célèbres dans le monde entier et ses enseignes iconiques. La stratégie régionale va plus loin en visant aussi à enrichir la destination « Paris - Île-de-France » par de nouvelles dimensions telles que :

  • La nature,
  • Les sports et loisirs,
  • Les terroirs,
  • La créativité,
  • La fête et les événements,
  • La convivialité.

Destiné à offrir de nouvelles perspectives à la clientèle internationale, cet enrichissement thématique a également pour objectif de renforcer l’appropriation par les Franciliens de leur région, et de séduire les touristes européens.

Pour cela, la Région pourra s'appuyer sur les Contrats régionaux de destination dans les territoires qu'elle souhaite étendre, sur les Îles de loisirs régionales ou encore sur l’accueil de grands événements tels que la Coupe du monde rugby 2023 ou les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

3 - Accompagner la transition écologique du secteur touristique

Au-delà, la destination « Paris - Île-de-France » se doit d’être exemplaire sur le plan des enjeux environnementaux.

Avec plusieurs de ses grandes politiques, ainsi que de la COP régionale, la Région est fortement engagée dans l’adaptation au changement climatique et dans le développement de l’économie circulaire. Dans le même temps, la révision du SDRIF-E engage la Région dans l’objectif ZAN (zéro artificialisation nette), ZEN (zéro émission nette) et zéro déchet.

Afin de porter cette exigence dans l’ensemble de la filière touristique, la Région entend recenser l’ensemble des outils et aides existants donnant lieu à des financements publics pour la transition écologique des entreprises et la mise en place des principes de l’économie circulaire.

En parallèle à cette action d’accompagnement des acteurs économiques franciliens, plusieurs axes structurent l’engagement de la Région pour le développement d’une offre de transport durable :

  • Faire des transports en commun le moyen privilégié pour les déplacements touristiques en favorisant l’accessibilité, le développement des grands projets de transport (Grand Paris Express) ou en renforçant la sécurité,
  • Développer l’offre touristique cyclable (développement du RER Vélo, sécurisation des itinéraires, création d’un grand itinéraire régional circulaire…),
  • Soutenir les produits locaux et les circuits courts (Plan régional alimentation, Stratégie régionale pour l’économie circulaire),
  • Développer l’offre de d’hébergements touristiques en ciblant les implantations rurales hors de Paris et l’offre de plein air en lien avec les réseaux cyclables, pédestres ou équestres.

4 - Tirer parti de l’accueil des grands événements

La Région veille, depuis des années, dans le cadre de ses compétences, à attirer le maximum de manifestations sportives, culturelles ou d’affaires qui se traduisent positivement pour le territoire et ses entreprises. 

Alors qu’elle accueillera la Coupe du monde de Rugby en 2023 et les Jeux olympiques et paralympiques en 2024, la Région se mobilise afin de garantir un héritage durable pour ces événements. 

À cet égard, la nouvelle mouture du Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs vise à :

  • Poursuivre son action dédiée à la filière touristique en pérennisant le dispositif des Volontaires du tourisme, en valorisant les métiers porteurs du secteur auprès des jeunes,
  • Développer des contenus éditoriaux, photographiques ou vidéo afin de valoriser les territoires franciliens,
  • Amplifier l’offre touristique et de loisirs accessible à tous dans l’optique des Jeux paralympiques 2024,
  • Poursuivre la formation et la sensibilisation des personnels d’accueil (transports, musées, monuments, hôtels…).

Plaçant la relance de l’activité touristique au cœur des politiques régionales, le Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs 2022-2028 et l’ensemble des actions qu’il porte seront régulièrement évalués par les services de la Région, en lien avec les professionnels et les collectivités locales.