Publié le 24 septembre 2020

Économie circulaire : la stratégie régionale 2020-2030

Crédit photo : BsWei - iStock

Pour repenser le modèle de consommation mis à mal pendant la crise sanitaire du Covid-19, le Conseil régional d’Île-de-France a adopté, ce 24 septembre 2020, une nouvelle stratégie favorisant le « zéro gâchis », caractérisée par 3 axes et 45 actions.

Alors que 80% des ressources utilisées en Île-de-France sont aujourd’hui importées et que cette dépendance a été mise en évidence par la crise sanitaire liée au Covid-19, le Conseil régional a adopté, le 24 septembre 2020, une nouvelle stratégie pour l’économie circulaire en Île-de-France. C'est-à-dire pour l'économie qui favorise :

  • La durabilité,
  • La consommation responsable, 
  • Le réemploi, 
  • La sobriété,
  • La souveraineté.

L'ambition d’ici 2030 : Devenir un territoire leader en matière d'économie circulaire. 

Comment ? En ayant recours à des ressources locales, en luttant contre l’obsolescence programmée, en réduisant les gaspillages, en repensant nos besoin, en favorisant de nouveaux modèles économiques...

Innovation, transversalité, sobriété et exemplarité sont au cœur de cette stratégie. 

Economie circulaire en Île-de-France

Téléchargez le rapport 2020 complet 

Économie circulaire : un gisement de développement et d’attractivité pour l’Île-de-France

La Région Île-de-France s’engage à passer d'ici 2030 d’un modèle de consommation linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) à un modèle circulaire dans tous les secteurs de son économie.

Il s’agit de mobiliser les produits existants avant de consommer de nouvelles ressources naturelles, de développer de nouveaux modes de production, de fabrication, de consommation et de solidarité. 

10 actions phares pour une économie circulaire en Île-de-France

  1. Financer 100 entreprises d’ici 2025, porteuses de nouveaux modèles de production et/ou de consommation responsables et circulaires,  
  2. Accompagner 200 entreprises d’ici 2025, pour faire de l’Île-de-France une région leader en éco-conception,
  3. Accompagner les 25 bassins d’emplois dans l'écologie industrielle et territoriale, dans leurs démarches d’écologie industrielle d’ici 2025,
  4. Signer deux pactes régionaux afin d’engager les grands acteurs franciliens du tourisme et de la construction dans l’économie circulaire, 
  5. Créer une Mission d’Appui au développement des Clauses Circulaires et Environnementales (MACCE) au sein du GIP Maximilien pour engager les acheteur franciliens dans la commande publique circulaire
  6. Intégrer une commande spécifique de formation aux métiers de l’économie circulaire lors du renouvellement en 2022 du dispositif Programme Régional de Formation pour l’Emploi (PRFE), 
  7. Créer un focus group « économie circulaire », panel de jeunes citoyens Franciliens afin qu’ils puissent proposer des idées créatives pour enrichir les politiques régionales en matière d’économie circulaire,
  8. Prendre des engagements en tant que collectivité exemplaire en particulier : 
    100% des opérations de restructuration/déconstruction des lycées seront précédées d’un diagnostic ressources dès 2021 / 30% des marchés d’achats comprennent une disposition circulaire et environnementale dès 2021,
  9. Soutenir le secteur culturel pour entrer dans l’économie circulaire (réemploi de décors, festival/ évènement zéro déchet...)
  10. Développer au sein de l’Institut Paris Region une mission transversale d’observation régionale des ressources pour suivre les dynamiques franciliennes de consommation des ressources (matériaux, biomasse…), définir les enjeux et réaliser des prospectives sur les potentiels conflits d’usages.

La stratégie régionale pour l'économie circulaire en images