Production ciné-TV soutenue : « Lady Sapiens » sur France 5

jeudi 30 septembre 2021

La femme de la préhistoire était-elle vraiment faible et sans défense, soumise à l'homme tout-puissant ? La science avance et la réponse est non. Un doc aidé par la Région fait le point sur des découvertes surprenantes.

Lady Sapiens

Après notamment Le Trésor du Rhône en mars 2021, Sciences grand format, la case de France 5 qui donne à voir « le grand spectacle de la science », propose un nouveau documentaire produit avec le soutien de la Région.

Cette fois, rendez-vous ce 30 septembre 2021 à 20h50 avec Lady Sapiens, un documentaire de 90 min de Thomas Cirotteau, écrit avec Éric Pincas et Jacques Malaterre. 

La femme de la préhistoire faible et soumise, un cliché du XIXe siècle

La femme de la préhistoire était-elle vraiment faible et sans défense, soumise à l'homme tout-puissant ? La réponse est non.

Ce cliché remonte au XIXe siècle, époque où les premiers préhistoriens se sont intéressés à la femme préhistorique. Et l'art l'a rendu bien vivace : la femme y est représentée apeurée, entourée d'une importante progéniture, tout juste bonne pour la cueillette, tandis que l'homme s'affaire à chasser le gros gibier, subvenant ainsi aux besoins du clan.

Une répartition des tâches en fonction des compétences de chacun

Depuis, les connaissances se sont approfondies. Et « Lady Sapiens » apparaît avec un tout autre visage.

Sur des sites de fouilles ou dans leurs laboratoires, en France, en Allemagne, en République tchèque, en Israël ou aux États-Unis, le documentaire Lady Sapiens donne la parole à une trentaine de chercheurs.

Parmi les enseignements de leurs découvertes, il apparaît que la répartition des tâches, lors de la préhistoire, se faisait moins entre hommes et femmes qu'en fonction des compétences de chacun. Et que les jeunes adultes pouvaient confier les enfants aux bons soins des grands-mères pendant qu'ils se livraient à des activités plus physiques, telles que la chasse.

Au final, les scientifiques qui témoignent dans Lady Sapiens brossent le portrait nuancé, complexe, d'une femme respectée et honorée, mère, fine artisane, mais aussi chasseresse ou artiste... Une femme plurielle.

Cinéma-audiovisuel : 22 millions d'euros mobilisés par la Région en 2020

La Région a consacré 22 millions d'euros en 2020 au cinéma et à l'audiovisuel pour y préserver la diversité de création et l’emploi.

Ce soutien concerne massivement la production (avec des aides remboursables si les œuvres sont rentables), mais il va aussi de l'écriture à l’exploitation en passant par l’éducation à l’image.

Ainsi, en 2020 :

  • 40 scénaristes ont été aidés dans leur projet d'écriture (pour 500.000 euros au total),
  • 53 films de cinéma et 59 créations pour la télévision (séries, téléfilms unitaires, documentaires, animation) ont été aidés au stade de la production (17 millions d'euros),
  • 45 courts et longs métrages ont été aidés au stade de la finalisation/post-production (1 million d'euros),
  • 50 événements et réseaux cinématographiques franciliens ont été accompagnés,
  • 50.000 lycéens et apprentis franciliens ont suivi une éducation à l’image (voir pour Paris et pour le reste de l'Île-de-France).

Informations pratiques

Adresse

sur France 5

Aide régionale (Fonds de soutien) : 72.000 euros (pour Little Blig Story)

Durée : 90 min