x

Avant les Jeux olympiques et paralympiques. En savoir plus

Cinéma La Région est à l'affiche du 77e Festival de Cannes, du 14 au 25 mai 2024, à travers des longs métrages avant tout, mais aussi des courts, et ce dans tous les genres : fiction, documentaire et même animation ! Un ensemble qui met en évidence toutes les aides cinéma régionales possibles : ses Fonds de soutien Cinéma national et international, son Aide après réalisation et son Aide à l'écriture de scénario.

Première collectivité territoriale à soutenir le cinéma et l’audiovisuel en France, la Région y consacre 25 millions d'euros par an.

La Région contribue ainsi à :

  • La préservation de 171 000 emplois de techniciens,
  • La diversité de la création avec plus de 170 œuvres soutenues chaque année (environ 100 productions et 40 écritures de scénario) tant pour le cinéma que pour la télévision (fictions, documentaires, films et séries d'animation).

Cet investissement massif vaut à la Région d’être présente à Cannes tous les ans à travers des films qu'elle a aidés.

Pour la 77e édition du plus grand festival de cinéma au monde, du 14 au 25 mai 2024, elle est ainsi associée à :

20 films soutenus (fictions, documentaires et film d'animation) dont...

  • 12 films dans la sélection officielle
    (1 long et 1 court en compétition officielle, 1 film présenté hors compétition, 4 dans Un certain regard,  2 lors de Cannes Premières et 3 lors des Séances spéciales),
  • 8 films dans les sections parallèles
    (1 lors de la Semaine de la critique, 4 lors de la Quinzaine des réalisateurs, 1 dans la sélection Acid et 2 lors de Cannes Écrans Juniors).

En voici le détail par catégories...

1 euro versé au cinéma par la Région rapporte 16 euros !

1 euro d'aide régionale dans le cinéma et l'audiovisuel génère 16 euros de retombées économiques pour l’Île-de-France.

La Région soutient tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Plus concrètement :

À noter : l'aide à la production est remboursable dès lors que l'œuvre aidée est rentabilisée.

Crédit photo : © Shochiku Co., Ltd. (« Rhapsodie en août » d’Akira Kurosawa, 1991) / Création graphique © Hartland Villa

Les 20 films soutenus présentés à Cannes 2024 :

Emilia Perez

de Jacques Audiard, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma (à Why Not Productions)

Fiction avec Zoe Saldana, Karla Sofía Gascón, Selena Gomez...

L'histoire : surqualifiée et surexploitée, Rita use de ses talents d’avocate au service d’un gros cabinet plus enclin à blanchir des criminels qu’à servir la justice. Mais une porte de sortie inespérée s’ouvre à elle : aider le chef de cartel Manitas à se retirer des affaires et réaliser le plan qu’il peaufine en secret : devenir enfin la femme qu’il a toujours rêvé d’être....
​​​
Sortie prévue le 28 août 2024

Image
Crédit photo : © Why Not Productions

Les Belles Cicatrices

de Raphaël Jouzeau, bénéficiaire de l'Aide à l'écriture de scénario (à Balade Sauvage)

Animation avec les voix de Fanny Sidney et Quentin Dolmaire

L'histoire : Gaspard aime toujours Leïla. 1 mois après qu’elle l’a quitté, ils se retrouvent dans un bar bondé. Alors que le rendez-vous tourne mal et qu’il sent les larmes monter, Gaspard se réfugie sous la nappe. Loin des regards et plus près des souvenirs...

Image
Crédit photo : © Balade Sauvage

Hors compétition

Le Comte de Monte-Cristo

de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma (à Chapter 2 et Pathé)

Fiction avec Pierre Niney, Bastien Bouillon, Anaïs Demoustier...

L'histoire : victime d’un complot, le jeune Edmond Dantès est arrêté le jour de son mariage pour un crime qu’il n’a pas commis. Après 14 ans de détention au château d’If, il parvient à s’évader. Devenu immensément riche, il revient sous l’identité du comte de Monte-Cristo pour se venger des 3 hommes qui l’ont trahi...

Sortie prévue le 28 juin 2024

Image
Crédit photo : © Chapter 2/Pathé

Un certain regard (ouverture)

Moi aussi

 de Judith Godrèche, bénéficiaire de l'Aide après réalisation (à Maneki Films)

Court métrage documentaire 

Le sujet : la mise en lumière de récits de victimes de violences sexuelles. Autant d'expériences individuelles qui s'ajoutent à celle de Judith Godrèche et soulignent leur caractère tristement universel...

Image
Crédit photo : © Maneki Films

Un certain regard

The Shameless

de Konstantin Bojanov, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma international (à Urban Factory)

Fiction avec Anasuya Sengupta, Omara, Auroshikha Dey, Rohit Kokate...

L'histoire : ayant fui un bordel de Delhi où elle a poignardé à mort un policier, Renuka se réfugie dans une communauté de travailleurs du sexe où elle rencontre Devika, une jeune fille condamnée à une vie de prostitution. Leur lien se transforme en une romance interdite. Ensemble, elles entreprennent un voyage périlleux pour échapper à la loi et se frayer un chemin vers la liberté...

Image
Crédit photo : © Urban Factory

Un certain regard

The Village Next to Paradise

de Mo Harawe, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma international (à Kazak Productions)

Fiction avec Anab Ahmed Ibrahim, Ahmed Ali Farah, Canab Axmed Ibraahin...

L'histoire : dans un village perdu en plein désert somalien, Mamargade, un père célibataire, cumule les petits boulots pour survivre. Sa sœur Araweelo s'est réfugiée chez lui après une dispute conjugale turbulente...

Image
Crédit photo : © Kazak Productions

Un certain regard

Niki

de Céline Sallette, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma (à Wild Bunch Production avec Cinéfrance Studio)

Fiction avec Charlotte Le Bon, Damien Bonnard, Judith Chemla...

L'histoire : Paris 1952. Niki de Saint Phalle s’est installée en France avec son mari et sa fille loin d’une Amérique et d’une famille étouffantes. Mais malgré la distance, des réminiscences de son enfance envahissent ses pensées. Depuis l’enfer qu’elle va découvrir, elle trouvera dans l’art une arme pour se libérer...

Image
Crédit photo : © Wild Bunch Production

Cannes Première

C’est pas moi

de Leos Carax, bénéficiaire de l'Aide après réalisation (à CG Cinéma)

Fiction avec Denis Lavant et Leos Carax

L'histoire : pour une exposition qui n’a finalement pas eu lieu, le musée Pompidou avait demandé au cinéaste de répondre en images à la question : « Où en êtes vous, Leos Carax ? » Il tente une réponse, pleine d’interrogations. Sur lui, son monde...

Sortie prévue le 12 juin 2024

Image
Crédit photo : © CG Cinéma

Cannes Première

Vivre, mourir, renaître

de Gaël Morel, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma (à ARP)

Fiction avec Lou Lampros, Victor Belmondo, Amanda Lear...

L'histoire : Emma aime Sammy qui aime Cyril qui l’aime aussi. Ce qui aurait pu être un marivaudage amoureux à la fin du siècle dernier va être dynamité par l’arrivée du sida. Alors qu’ils s’attendaient au pire, la destinée de chaque personnage va prendre un virage inattendu...

Sortie prévue le 25 septembre 2024 

Image
Crédit photo : © ARP

Séances spéciales

La Belle de Gaza

de Yolande Zauberman, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma (à Unité Films)

Documentaire

Le sujet : « Elles étaient une vision fugace dans la nuit. On m’a dit que l’une d'entre elles était venue à pied de Gaza à Tel-Aviv. Elle est devenue mon obsession. Dans ma tête, je l'ai appelée la Belle de Gaza. » (Yolande Zauberman)

Image
Crédit photo : © Unité Films

Séances spéciales

Spectateurs !

d'Arnaud Desplechin, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma (à CG Cinéma)

Documentaire

Le sujet : « Qu’est-ce que c’est, aller au cinéma ? Pourquoi y allons-nous depuis plus de 100 ans ? Je voulais célébrer les salles de cinéma, leurs magies. Aussi, j’ai suivi le chemin du jeune Paul Dédalus, comme le roman d’apprentissage d’un spectateur. Nous avons mêlé souvenirs, fiction, enquêtes… Un torrent d’images qui nous emporte. » (Arnaud Desplechin)

Image
Crédit photo : © CG Cinéma

Séances spéciales

Angelo dans la forêt mystérieuse

de Vincent Paronnaud (Winshluss) et Alexis Ducord, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma (à Je suis bien content)

Animation avec les voix de Philippe Katerine, José Garcia...

L'histoire : Angelo, jeune apprenti aventurier féru de zoologie, se rend en famille chez sa grand-mère. Mais, en route, ses parents l'oublient sur une aire d'autoroute. Terrorisé, Angelo décide de couper à travers la forêt, où il se perd... De la luciole obèse à l'ogre terrifiant, il va alors rencontrer de fascinantes créatures...

Image
Crédit photo : © Je suis bien content

Semaine de la critique

The Brink of Dreams/Les Filles du Nil

de Nada Riyadh et Ayman El Amir, bénéficiaire de l'Aide après réalisation (à Dolce Vita Films)

Documentaire

Le sujet : dans un village du sud de l’Égypte, une bande de jeunes filles se rebelle en formant une troupe de théâtre de rue. Rêvant de devenir comédiennes, danseuses et chanteuses, elles défient leurs familles coptes et les habitants de la région avec leurs performances audacieuses. Le film les suit sur 4 années alors qu'elles deviennent femmes...

Image
Crédit photo : © Dolce Vita Films

Quinzaine des cinéastes (ouverture)

Ma vie Ma gueule

de Sophie Fillières, bénéficiaire de l'Aide après réalisation (à Christmas in July)

Fiction avec Agnès Jaoui, Philippe Katerine, Édouard Sulpice...

L'histoire : Barberie, qu'on appelle à son grand dam Barbie, a peut-être été belle, peut-être été aimée, peut-être été une bonne mère, une collègue fiable, une grande amoureuse… Aujourd'hui, c'est noir, c'est violent, c'est absurde et ça la terrifie : elle a 55 ans (autant dire 60 et bientôt plus !). C'était fatal mais comment faire avec soi-même, avec la mort, avec la vie en somme ?

Image
Crédit photo : © Christmas in July

Quinzaine des cinéastes

Ghost Cat Anzu/Anzu, chat-fantôme

de Yoko Kuno et Nobuhiro Yamashita, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma international (à Miyu Productions)

Animation

L'histoire : Karin, 11 ans, est abandonnée par son père chez son grand-père, moine dans une petite ville japonaise. Celui-ci demande à Anzu, son chat-fantôme jovial et serviable bien qu’assez capricieux, de veiller sur elle. La rencontre de leurs caractères bien trempés provoque des étincelles, du moins au début…

Image
Crédit photo : © Miyu Production

Quinzaine des cinéastes

Mongrel

de Chiang Wei Liang, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma international (à Deuxième Ligne Films)

Fiction avec Wanlop Rungkumjad, Kuo Shu-wei, Lu Yi-Ching...

L'histoire : Oom, un migrant sans papiers et aide-soignant, lutte pour préserver son humanité en s'occupant de personnes âgées et handicapées...

Image
Crédit photo : © Deuxième Ligne Films

Quinzaine des cinéastes (clôture)

Les Pistolets en plastique

de Jean-Christophe Meurisse, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma (à Mamma Roman)

Fiction avec Delphine Baril, Charlotte Laemmel, Laurent Stocker...

L'histoire : Léa et Christine sont obsédées par l'affaire Paul Bernardin, un homme soupçonné d’avoir tué toute sa famille et disparu mystérieusement. Alors qu'elles partent enquêter dans la maison où a eu lieu la tuerie, les médias annoncent que Paul Bernardin vient d'être arrêté dans le Nord de l’Europe…

Image
Crédit photo : © Mamma Roman

Acid (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion)

Château-Rouge

d'Hélène Milano, bénéficiaire de l'Aide à l’écriture de scénario et du Fonds de soutien Cinéma (à TS Productions)

Documentaire

Le sujet : quartier de la Goutte d'Or à Paris, métro Château-Rouge, collège Georges-Clemenceau. Chargés de leur insouciance et de leurs blessures, les adolescents  doivent grandir. Ils construisent leurs personnalités, se perdent, se cherchent. Les adultes tentent de les guider malgré la violence du système...

Image
Crédit photo : © TS Productions

Cannes Écrans Juniors

Girls Will Be Girls

de Shuchi Talati, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma international (à Dolce Vita Fims)

Fiction avec Preeti Panigrahi, Kani Kusruti, Jitin Gulati...

L'histoire : Mira, 16 ans, mène une vie d'élève modèle dans un pensionnat d'élite au nord de l'Inde. Alors que les examens approchent, sa mère revient s'installer dans la région pour la soutenir et veiller sur elle. Mais la rencontre de l'adolescente avec un nouvel élève va semer le trouble dans la relation entre les 2 femmes, chacune se retrouvant confrontée à ses propres désirs...

Image
Crédit photo : © Dolce Vita Films

Cannes Écrans Juniors

El Otro Hijo/L’Autre Fils

de Juan Sebastián Quebrada, bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma international (à Geko Films)

Fiction avec Miguel González, Ilona Almansa, Jenny Navarrete...

L'histoire : après la mort soudaine de son frère, un adolescent tombe amoureux de l'ex-petite amie de ce dernier et trouve dans cet amour la force de continuer à vivre...

Image
Crédit photo : © Geko Films

Côté sélection officielle...

  • Cannes Premières : section consacrée à des films signés de grands noms du cinéma mais qui ne répondent pas forcément aux critères de la compétition,
  • Hors compétition : section consacrée à des films « événements » ou des blockbusters,
  • Séances spéciales : section consacrée à des films plus personnels,
  • Un certain regard : section consacrée à des films plus originaux et audacieux que ceux de la sélection officielle, et des cinéastes moins connus.

Côté sections parallèles...

  • Acid : section confiée à l'Association du cinéma indépendant pour sa diffusion, qui soutient des films « fragiles » jusqu'à leur distribution en salles,
  • Cannes Écrans Juniors : section présentant des films intéressants pour les jeunes à partir de 13 ans car ils développent des thématiques ou mettent en scène des univers susceptibles de les confronter au monde et aux autres cultures, tout en leur faisant découvrir l’art cinématographique,
  • Quinzaine des cinéastes : section qui a pour vocation de mettre en valeur les pratiques les plus singulières et visionnaires du cinéma contemporain,
  • Semaine de la critique : section consacrée à la découverte des jeunes talents (y sont présentés leurs premiers et deuxièmes longs métrages).

La Région déjà associée à 4 Palmes d'or

Une trentaine de films soutenus par la Région ont été distingués à Cannes jusqu'à présent, dont 4 qui ont obtenu la Palme d'or :

Crédit photo : « Titane » © Kazak Productions
Crédit photo : « Dheepan » © Why Not Productions ; « Amour » © Les Films du Losange ; « Entre les murs » © Haut et Court

Tout sur la Région à Cannes 2024 et son soutien au cinéma

En plus des films soutenus présentés à Cannes 2024, un panorama complet des aides régionales au cinéma (qui va jusqu'au soutien au dispositif d'éducation à l'image Lycéens et apprentis au cinéma) et un éclairage sur l'action de l'organisme régional Film Paris Region pour faciliter les tournages en Île-de-France. 

Plus de 170 productions ciné-TV aidées en 2023

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

Le tout, avec un budget annuel qui s'est progressivement accru depuis 2017 pour atteindre 25 millions d'euros.

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Partager la page