Publié le 3 janvier 2023

La concertation préalable à l’élaboration du SDRIF-E se poursuit

Crédit photo : Région Île-de-France

La Région a lancé la concertation préalable à l’élaboration de son schéma directeur (SDRIF-E) à l’horizon 2040, en application du code de l'urbanisme. Collectivités, partenaires et Franciliens sont invités à contribuer jusqu’à fin mars 2023.
 

La Région Île-de-France a engagé la révision de son schéma directeur (SDRIF) en novembre 2021. Ce document stratégique proposera un cadre de développement pour le territoire à l’horizon 2040.

Prendre en compte le changement climatique

Le schéma directeur de la Région Île-de-France (SDRIF) constitue le document de référence pour la planification stratégique afin d’encadrer la croissance urbaine, l’utilisation de l’espace et favoriser le rayonnement international de la région. L’objectif est de garantir un cadre de vie de qualité aux Franciliens à l’horizon 2040.

L’enjeu du SDRIF consiste à permettre l’accueil de 50.000 habitants tous les ans, ce qui nécessite le développement de logements, activités et équipements, en adaptant les territoires franciliens au changement climatique et en promouvant notamment une sobriété foncière plus affirmée et une préservation accrue de la biodiversité.

Les étapes de la concertation préalable

Légalement, le SDRIF-E est soumis à 2 types de concertation

  • La concertation au titre du code de l’urbanisme qui donne lieu à des contributions de la population, des partenaires et des collectivités. Celles-ci sont synthétisées pour alimenter les travaux du SDRIF-E. Cette concertation a débuté en décembre 2021 et se déroulera jusqu’à fin mars 2023.
  • La concertation règlementaire au titre du code de l’environnement qui s’est déroulée du 16 septembre au 15 décembre 2022, et pour laquelle la Région a fait le choix de saisir la Commission nationale du débat public (CNDP). 2 garants ont ainsi été nommés et ont conseillé les services de la Région pour mettre en œuvre des actions spécifiques de concertation du grand public durant ces 3 mois.
    Le bilan des garants de la CNDP sera publié mi-janvier et joint au dossier d’enquête public du SDRIF-E. Un bilan des actions conduites lors de cette période sera également publié par la Région en mars afin de nourrir directement l’écriture du futur SDRIF-E.

Une concertation d’ampleur ouverte à tous les Franciliens

La plateforme de concertation en ligne du SDRIF-E est ouverte à tous et vous permet de :

 

Je participe à la concertation


Que vous soyez élu, membre d’une association, professeur dans un lycée, la Région vous accompagne dans l’organisation d’ateliers « Objectif 2040 » pour permettre à tous les habitants de l’Île-de-France de donner leur avis sur l’avenir de la région.

Une animation « Objectif 2040 » est un atelier d'intelligence collective d'une durée de 1 à 2 heures qui vous permettra de :

  • Comprendre les défis de l'Île-de-France à horizon 2040 : changement climatique, protection de la nature, logement, mobilité,
  • Imaginer les leviers d'action à mettre en œuvre pour faire face à ces défis,
  • Partager votre vision de l'avenir de la région.

 

Découvrez les ateliers Objectif 2040

 

Des actions spécifiques à destination des jeunes

Car ce sont eux qui seront les adultes et actifs en 2040, la Région souhaite impliquer en priorité les jeunes dans la concertation du SDRIF-E grâce à des actions spécifiques :

  • La diffusion d’un kit de concertation « Objectif 2040 » adapté dans tous les lycées et collèges d’Île-de-France,
  • L’organisation de webinaires à destination des professeurs des lycées : en particulier ceux d’histoire-géographie, afin de les accompagner à la prise en main du kit de concertation et à l’animation d’ateliers « Objectif 2040 » avec leurs classes,
  • 28 ateliers « Objectif 2040 » organisés directement par les médiateurs de la Région dans des lycées et centres de formation en apprentissage volontaire dans toute la région.

Une concertation envers toutes les parties prenantes de la Région

Dès décembre 2021, la Région a pris ses dispositions afin d’organiser les modalités pour recueillir la parole des différentes parties prenantes du SDRIF-E
L’État et le Ceser : en formant des instances de gouvernance partagée.

Les collectivités

  • En créant une Conférence des territoires franciliens (CTF) pour organiser le dialogue avec les collectivités franciliennes, 
  • En envoyant des questionnaires à tous les maires d’Île-de-France, 
  • En organisant 8 réunions départementales avec les élus.

Les acteurs privés, public et associatifs : en créant un Comité des partenaires (CDP) afin de prendre en compte la parole des acteurs de l’aménagement du territoire francilien grâce à l’animation de plusieurs webinaires thématiques.