Publié le 3 novembre 2020

Harcèlement scolaire : ouverture de la première Maison de Marion

Première Maison de Marion

Crédit photo : Marion la main tendue

Créée à l’initiative de l’association « Marion, la main tendue », la Maison de Marion est une structure venant en aide aux jeunes victimes de harcèlement scolaire. La première du genre a ouvert ses portes en Essonne ce 3 novembre 2020 avec le soutien de la Région.

Élèves, parents, professionnels, appelez !

  • Harcèlement scolaire : appelez le 30 20,
  • Cyberharcèlement : contactez Net Écoute au 0800 200 000.

Plus d'infos.

En Île-de-France, la santé mentale des jeunes fait l’objet d’une attention particulière puisqu’elle a été désignée Grande cause régionale en 2020 dans le cadre du programme Région Solidaire.

En cette matière, la Région Île-de-France s’est engagée aux côtés de l’association de Nora Fraisse, « Marion la main tendue », pour créer la première Maison de Marion.

Ce centre unique en France a ouvert ses portes ce 3 novembre 2020 à Orsay (91), soit 2 jours avant la première Journée mondiale contre le harcèlement à l’école, qui était jusqu’à présent nationale.

Le saviez-vous ?

En France, de 5% à 6% des élèves sont victimes de harcèlement scolaire, dont la moitié de manière sévère. Et les enfants et adolescents vivant en Île-de-France sont davantage touchés. 

Avec le développement des réseaux sociaux, ce type d’agression dépasse le cadre scolaire et s’immisce dans la sphère privée des victimes à travers le cyberharcèlement. 

Un centre unique pour lutter contre le harcèlement scolaire

La Maison de Marion est une structure innovante qui entend lutter contre le harcèlement dans sa globalité en intervenant auprès des jeunes et du personnel éducatif. 

Principales activités proposées au sein de la Maison de Marion :

  • Accueil, prise en charge et accompagnement des personnes victimes de harcèlement et de leurs familles,
  • Formation des enseignants, 
  • Ateliers d’aide à la parentalité et de lutte contre le décrochage scolaire,
  • Groupes de parole. 

Pour contacter la Maison de Marion

Ouverte à tous, cette structure est accessible sur rendez-vous en période de confinement, du lundi au vendredi, de 9h30 à 18h.

► Pour prendre rendez-vous et recevoir la présentation des activités par mail, écrivez à : contact@marionlamaintendue.com. Ou téléphonez au 01 69 30 40 14.

Un baromètre inédit sur le harcèlement entre pairs

La Région et l'association « Marion la main tendue » sont à l'initiative de la création d'un baromètre inédit portant sur le harcèlement entre pairs, qui vise à mener la toute première enquête de fond autour des causes, des conséquences et des enjeux du harcèlement. Il est destiné aux 700.000 jeunes victimes de harcèlement ou de cyberharcèlement, mais également à tous les acteurs de la protection de l'enfance et de la communauté éducative.

Financé à hauteur de 27.000 euros par la Région, le baromètre étudiera les conséquences sur les aspects de la protection de l'enfance, d'éducation, de la santé mentale des jeunes, des discriminations au sens large, des attentes des jeunes, de leurs familles, des institutions. L'enquête sera réalisée par l'Ifop à partir d'échantillons représentatifs d'élèves, de parents, d'enseignants, d'acteurs de la santé mentale, avec un focus particulier sur l'Île-de-France.

La Région aux côtés de Nora Fraisse

Nora Fraisse

Après le suicide de sa fille Marion en 2013, Nora Fraisse a choisi de se battre pour toutes les victimes du harcèlement scolaire en fondant son association, « Marion la main tendue ».

En novembre 2019, lors de la remise des Trophées ellesdeFrance, à travers lesquels la Région distingue des Franciliennes exemplaires, Nora Fraisse a reçu le prix du Courage et du Dépassement de soi.

Objectif de cette récompense : reconnaître la force et le courage de Franciliennes ayant bravé les obstacles pour faire avancer une cause et le faire savoir.

Marion, 13 ans pour toujours

À noter aussi que la Région a soutenu la production du téléfilm Marion, 13 ans pour toujours, réalisé par Bourlem Guerdjou, avec Julie Gayet (rediffusé sur France 4 en novembre 2020). Le récit du combat de Nora Fraisse pour rendre justice à sa fille.