Publié le 22 mai 2020
Mis à jour le

Wifi4EU, le Wifi public financé par l'Europe

bibliothèque-étudiants-WiFi

Crédit photo : Julien Pebrel / MYOP

Avis aux communes voulant équiper leurs espaces publics de Wifi gratuit : la Commission européenne propose régulièrement l'appel à projets Wifi4EU. Principe : premier arrivé, premier servi. En juin 2020, 2 communes franciliennes en ont bénéficié.

Bibliothèques, musées, parcs, squares, hôpitaux... : pour que les Européens aient un accès gratuit au Wifi dans un maximum de lieux publics, la Commission européenne aide financièrement les villes prêtes à installer des points d'accès.

Elle a créé pour cela Wifi4EU, un appel à projets dont la dernière session a démarré le 3 juin 2020 à 13h.

Wifi4EU, comment ça marche ?

Pour participer à Wifi4EU, les collectivités d'Île-de-France (communes, intercommunalités, syndicats) doivent s'inscrire au préalable sur la plateforme Wifi4EU (à fournir notamment à ce stade : copie des pièces d’identité des maires ou présidents d’intercommunalité).

Les bénéficiaires sont ensuite sélectionnés sur le principe du « premier arrivé, premier servi ».

Ils reçoivent au final un « coupon » d'une valeur d’environ 15.000 euros. Et sont aidés pour le fonctionnement de la connectivité pendant 3 ans minimum.

Wifi4EU : 15 villes françaises bénéficiaires en juin 2020

Organisé en juin 2020, le 4e appel à projets Wifi4EU était doté d’un budget de 14,2 millions d’euros, soit 947 coupons distribués à l’échelle européenne.

Un minimum de 15 « coupons » devait être attribué à chaque État membre à cette occasion, une même municipalité ne pouvant en obtenir qu’un seul.

Déjà 40 communes franciliennes bénéficiaires de Wifi4EU

En Île-de-France, 40 communes ont bénéficié de Wifi4EU (dont 2 lors de la session de juin 2020) : 

  • 10 en Seine-et-Marne (77) : Bailly-Romainvilliers, Chelles, Chessy, Coupvray, Lieusaint, Magny-le-Hongre, Montereau-Fault-Yonne, Serris, Thorigny, Tournan-en-Brie (juin 2020)
  • 4 dans les Yvelines (78) : Chatou, Maurepas, Poissy, Rochefort-en-Yvelines,
  • 7 en Essonne (91) : Bièvres, Champcueil, Grigny, Igny, Les Ulis, Limours, Saint-Michel-sur-Orge,
  • 4 dans les Hauts-de-Seine (92) : Courbevoie, Montrouge, Nanterre, Puteaux,
  • 4 en Seine-Saint-Denis (93) : Bagnolet, Pierrefitte-sur-Seine, Romainville, Neuilly-Plaisance (juin 2020),
  • 5 dans le Val-de-Marne (94) : Arcueil, Choisy-le-Roi, Créteil, Vincennes, Vitry-sur-Seine,
  • 6 dans le Val-d'Oise (95) : Cergy, Champagne-sur-Oise, Eaubonne Herblay, Mériel, Pontoise.