Publié le 17 février 2021

Uzaje industrialise le lavage des contenants pour développer le réemploi

Crédit photo : Région Île-de-France

Avec son nouveau site de lavage industriel de récipients en verre, inox et plastique à Neuilly-sur-Marne, la start-up Uzaje propose, avec le soutien de la Région, une solution de proximité aux acteurs franciliens qui misent sur la consigne pour réemploi. La restauration collective et la distribution alimentaire en tête.

Visite du centre de lavage d'Uzaje à Neuilly-sur-Marne (93)

Le réemploi comme alternative au tout jetable et tout plastique. Telle est la bataille engagée par la start-up francilienne Uzaje, créée en 2018, qui vient d’inaugurer son premier centre de lavage industriel de contenants consignés à Neuilly-sur-Marne (93).

La Région Île-de-France a accordé, pour cette réalisation, une subvention de 150.000 euros. 

Ce centre de 1.300 m² est équipé :

  • D'un tunnel de lavage pour les contenants en verre, inox et plastique, et les couverts, 
  • D’une laveuse de bouteilles. 

Il permettra de

  • Laver jusqu’à 40 millions de contenants par an,
  • Créer plus de 40 emplois à terme.
  • Évitant de générer 3.300 tonnes de déchets à l’issue de 5 années d’activité.

Au-delà, cette industrialisation du lavage vise aussi à réduire les coûts du réemploi et à le rendre plus compétitif face aux emballages jetables.

En ligne de mire, le réemploi pour la restauration collective et la distribution alimentaire

Avec ses équipements, Uzaje entend asseoir sa position en proposant une solution logistique et industrielle à grande échelle pour le réemploi de contenants et emballages tels que bacs inox des cantines scolaires, bols à salade de la restauration ou encore bouteilles et pots.

L’entreprise vise avant tout les secteurs de la restauration collective et commerciale, mais aussi de la distribution alimentaire et des industries agroalimentaires, engagées en faveur du développement durable.

8 nouveaux centres de lavage ouverts d'ici 2022

La start-up de l’économie sociale et solidaire, qui avait mené plusieurs expérimentations depuis 2 ans, est désormais prête à passer à la vitesse supérieur.

Elle propose donc une solution de lavage haute performance de dernière génération, moins gourmande en eau et en produits de nettoyage, aux acteurs de la consigne pour réemploi franciliens.

Après ce premier centre en Île-de-France, Uzaje ne compte pas en rester là. La société prévoit d’ouvrir 8 nouveaux sites industriels de lavage d’ici 2022 en France pour contribuer à offrir une alternative durable et de proximité aux emballages plastiques.

La Région Île-de-France soutient la consigne pour réemploi 

Le déploiement de la consigne pour réemploi figure parmi les objectifs du Plan régional de prévention et de gestion des déchets voté en 2019. 

Ce thème a été repris lors de la COP (conférence pour le climat) régionale, en septembre 2020, avec les engagements : 

  • N° 111 : Financer 100 projets pour développer la consigne de verre pour réemploi d’ici 2025.
  • N° 112 : Éliminer les emballages plastiques d’ici 2030, et non 2040.

La consigne pour réemploi fait aussi partie de la Stratégie régionale en faveur de l’économie circulaire dans des déclinaisons comme :

  • Doubler l’offre de réemploi, réutilisation et réparation,
  • Financer d’ici 2025 100 entreprises porteuses de nouveaux modèles, 
  • Lancer un appel à manifestation d’intérêt « Innovation pour réduire, réemployer, réutiliser et recycler » et un appel à projets « Île-de-France zéro plastique ».

La Région a par ailleurs soutenu, pour 1,3 million d'euros, une quinzaine d’autres projets de réemploi en Île-de-France dont :

  • Déploiement d'un système de gestion d'emballages consignés pour les plats à emporter (My Green Go),
  • Création d'une solution alternative à l'utilisation de gobelets jetable (AUUM),
  • Développement d'une gamme consignée et locale de produits ménagers et d'hygiène (La lessive de Paris),
  • Mise en place d’un réseau de points de collecte de bouteilles consignées (Club Maté).