26 octobre 2017

Une application pour partir à la découverte des espaces naturels d'Île-de-France

L'Agence des espaces verts vient de lancer « Balade branchée », une application mobile gratuite qui propose 30 promenades et plus de 100 km de sentiers à parcourir pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France. 

 Afin de profiter des espaces naturels d'Île-de-France, dont un quart de la surface est recouverte de bois et de forêts, l'Agence des espaces verts de la Région vient de lancer, en partenariat avec l'Office national des forêts, la Seine-et-Marne et les Yvelines, l'appli mobile « Balade branchée ».

Téléchargeable gratuitement sur l'App Store et Google play, elle regroupe 30 promenades de 2 à 19 km réparties sur 6 départements et pour tous les niveaux. Au total, ce sont plus de 100 km de sentiers à parcourir à pied, à vélo et même à cheval. Le tout agrémenté de nombreux contenus multimédia (textes, sons, photos, vidéos, jeux) mettant en scène les territoires. Un bon moyen de profiter des couleurs de l'automne et de partir à la découverte de paysages insoupçonnés comme le montre ces quelques clichés de l'Agence des espaces verts tirés de l'exposition « Voyage dans les espaces naturels d'Île-de-France ».

Plus d'infos sur baladebranchee.fr

 

Amazonie ? Forêt régionale de Ferrières (Seine-et-Marne)

Saviez-vous que 23 % de l’Île-de-France étaient recouverts de forêts ? Le massif régional de Ferrières, dont on aperçoit ici la canopée, s’étend à lui seul sur près de 3.000 hectares. Ce poumon vert joue un rôle essentiel contre le réchauffement climatique et la pollution, à 24 km de la capitale. La cime des arbres, principalement des chênes, abrite quant à elle une multitude d’oiseaux et d’insectes dépendants de ce type de milieu. 

 

 

Sierra Nevada ? Forêt régionale de Ferrières (Seine-et-Marne)

Le séquoia est un arbre monumental qui pousse naturellement en Californie et avoisine parfois les 80 mètres de hauteur ! En Forêt régionale de Ferrières, les séquoias de l’allée des Lions prennent également, aux yeux des visiteurs, des allures de chaussée des géants. Plantées sur le site à l’occasion d’une visite de Napoléon III, ces 96 sentinelles majestueuses conduisent à la grille du château de Ferrières acquis en 1829 par la famille Rothschild.

 

Canada ? Forêt régionale de Bondy (Seine-Saint-Denis)

Les étangs de la forêt régionale de Bondy sont au nombre de cinq. Quatre d’entre eux portent les prénoms des petites filles de l’ancien propriétaire. Aux abords de ces grands plans d’eau, des platelages et des pontons en bois ont été aménagés par l’Agence des espaces verts pour permettre d’observer, au plus près, certains oiseaux comme le Martin pêcheur, le Blongios nain, le Grèbe huppé ou le Héron cendré.

 

Suisse ? Espace naturel régional de la Roche-Guyon (Val-d’Oise)

Située à la frontière entre l’Île-de-France et la Haute-Normandie, la forêt régionale de la Roche-Guyon occupe un plateau qui domine les coteaux calcaires de la Seine. Il s’agit peut-être d’un des plus beaux panoramas d’Île-de-France, source d’inspiration de nombreux peintres. Non loin se trouve le château de La Roche-Guyon, forteresse adossée aux falaises de craies depuis un millénaire, ainsi que d’impressionnantes constructions troglodytes.

 

Normandie ? Espace naturel régional de la Roche-Guyon (Val-d’Oise)

« Un arbre mort n’en est qu’à la moitié de sa vie », peut-on lire dans les manuels de sylviculture. Au sein des 12.000 hectares d’espaces forestiers qu’elle gère, l’Agence des espaces verts laisse parfois en place des îlots d’arbres sénescents (vieux bois) et des arbres morts, dès lors qu’ils ne mettent pas en péril la sécurité des promeneurs. Ces sujets, à l’aura parfois fantasmagorique, abritent de nombreuses espèces : champignons, insectes xylophages (qui se nourrissent de vieux bois), oiseaux. 

 

 

Île de Pâques ? Forêt régionale de Rougeau (Seine-et-Marne, Essonne)

Le long de l’allée Bourette, au beau milieu de chênes majestueux, se dresse « Le Gardien », réalisé par Gloria Friedmann. L’Agence des espaces verts a donné carte blanche à l’artiste allemande pour créer une oeuvre pérenne devant interpeller le promeneur. Géant de terre d’environ 10 mètres de haut, « Le Gardien » veille sur la forêt. Sa tête, surmontée de cinq cerfs, questionne la place de l’Homme dans le monde animal et la nature.

 

Autriche ? Forêt régionale de Rosny-sur-Seine (Yvelines)

Avec ses 1.221 hectares, la forêt régionale de Rosny constitue le plus gros massif forestier du nord-ouest des Yvelines. Au sommet, un belvédère offre un panorama imprenable sur la vallée de la Seine. Un joli kisoque y a été implanté après avoir agrémenté l'Exposition universelle de 1900. Récemment réhabilitée par l'Agence des espaces verts, ses mosaïques bucoliques laissent penser qu'il appartenait au Pavillon agricole de l'Exposition.