Publié le 29 octobre 2021
Mis à jour le

Sécurité des particuliers : aide régionale à l'achat d'alarmes, détecteurs, caméras, etc.

Capteur de mouvement

Crédit photo : Orodenkoff/iStock

La Région est aux côtés des Franciliens propriétaires ou locataires d'un habitat individuel qui investissent pour se protéger contre les cambriolages. Elle leur propose, depuis le 1er novembre 2021, une aide forfaitaire de 100 euros. Valable sur les achats effectués à compter du 22 juillet 2021.

Afin de mieux lutter contre les cambriolages et de renforcer la sécurité des Franciliens, la Région propose, depuis le 1er novembre 2021, une aide individuelle à l'achat d'alarmes, détecteurs, caméras et écrans de contrôle.

Quel est le montant de l'aide à l'achat d'alarmes, détecteurs, caméras, etc. ?

L'aide est d'un montant forfaitaire de 100 euros.

Qui peut en bénéficier ?

Les Franciliens, personnes physiques, qui :

  • Ont leur résidence principale en Île-de-France,
  • Sont propriétaires ou locataires d'une résidence privée,
  • Ont un revenu fiscal de référence égal ou inférieur à 46.460 euros.

Seuls les habitats individuels, propriétés d’un particulier, sont concernés par cette aide.

Ne sont donc pas éligibles les propriétaires institutionnels, les sociétés civiles immobilières (SCI) ou encore les propriétaires publics.

Une seule aide de 100 euros peut être versée par foyer fiscal.

Quels équipements sont éligibles ?

L'aide est applicable à l'achat (à compter du 22 juillet 2021)  :

  • D’alarmes,
  • De détecteurs,
  • De capteurs,
  • De caméras,
  • Des écrans de contrôle destinés à protéger l’habitation contre l’intrusion et le vol.

En revanche, ne sont pas financées :

  • Les dépenses de type étude et expertise,
  • La location d'un système de télésurveillance (ou l'abonnement à ce type de service),
  • Les dépenses de gardiennage.

Comment en bénéficier ?

Déposez un dossier de demande sur la plateforme des aides régionales en ligne mesdemarches.iledefrance.fr.

Le dossier de demande comprend :

  • Le formulaire d'aide régionale complété en ligne,
  • Les factures comportant la mention « acquittée » ou « payée » (à compter du 22 juillet 2021),
  • Le dernier avis fiscal,
  • Une quittance de loyer de moins de 3 mois (pour les locataires) ou la dernière taxe foncière (pour les propriétaires),
  • Un RIB.

La Région agit toujours plus pour la sécurité des Franciliens

L'aide à l'achat d'alarmes, détecteurs, caméras, etc. a été votée dès le début de la nouvelle mandature, en juillet 2021, tout comme d'autres mesures en matière de sécurité :

  • Création d'une Agence régionale des travaux d’intérêt général (TIG) en partenariat avec le ministère de la Justice pour renforcer la lutte contre la délinquance et rendre plus rapide l’exécution des peines en Île-de-France,
  • Financement de nouvelles prisons régionales et doublement des centres éducatifs fermés,
  • Doublement du nombre des Brigades de sécurité des lycées, appelées par les proviseurs pour des missions de médiation et de prévention (leur nombre est passé de 5 à 10 dès septembre 2021),
  • Création d'un Centre régional de supervision vidéo des lycées pour rendre plus rapides les interventions sur le terrain des Brigades de sécurité des lycées,
  • Création d’un Fonds d’urgence sécurité pour les copropriétés relevant des Quartiers politiques de la ville  (QPV) pour financer de la vidéoprotection, des alarmes ou des gardiens. 

Toutes ces mesures font partie du programme Bouclier de sécurité qui, depuis son lancement en 2016, a notamment permis :

  • La généralisation de la vidéoprotection dans les transports en commun (bus compris),
  • L'équipement en vidéoprotection des lycées publics et privés, 
  • La rénovation et la construction de commissariats de police et de gendarmeries, et la modernisation de leurs équipements,
  • L'équipement de brigades de sapeurs-pompiers,
  • L’équipement de 300 polices municipales,
  • L’équipement en vidéoprotection de 333 communes (6.778 nouvelles caméras installées),
  • Le renforcement de l'aide aux victimes...