Publié le 15 juillet 2022

La rafle du Vel d'Hiv expliquée aux lycéens d’Île-de-France

Arrivée au camp de Drancy

« Arrivée des enfants » internés au camp de Drancy © Georges Horan, 1945 - Crédit photo : Mémorial de la Shoah

Les 16 et 17 juillet 1942 à Paris, 12.884 femmes, hommes et enfants juifs étaient arrêtés par la police française en vue d’être déportés. Pour marquer les 80 ans de cette rafle sans équivalent en Europe occidentale, la Région y a consacré, avec le Mémorial de la Shoah, le magazine annuel « Comment en arrive-t-on là ? », distribué dans les lycées franciliens. Une lecture pour tous.

C’était il y a 80 ans. Les 16 et 17 juillet 1942 se déroulait en plein Paris la rafle du Vel d’Hiv : 12.884 femmes, hommes et enfants étaient arrêtés par la police parisienne en vue d’être assassinés à Auschwitz par les nazis. 

Une publication de la Région et du Mémorial de la Shoah pour les 80 ans de la rafle du Vel d'Hiv

Pour commémorer le 80e anniversaire, la Région a consacré, avec le Mémorial de la Shoah, le dossier du magazine annuel Comment en arrive-t-on là ?, distribué dans les lycées d’Île-de-France, à ce crime, symbole de la complicité de l'État français dans la déportation des Juifs.

La responsabilité de l'État français et non plus seulement du régime de Vichy a été reconnue pour la première fois par le président de la République Jacques Chirac le 16 juillet 1995 dans un discours resté célèbre. Discours dont Comment en arrive-t-on là ? reproduit des extraits.

Intéressant pour tous, ce magazine réalisé avec des historiens décrit, en allant à l’essentiel, la prise de décision de la rafle, sa préparation et son déroulement. Il aborde aussi l’enfer vécu par les enfants, dont les nazis ne voulaient pas initialement. Et il relève que, bien que d’une ampleur spectaculaire, l’opération de la police parisienne a été un échec pour ses organisateurs : 2/3 des personnes recherchées n’ont pas pu être arrêtées, grâce à l’aide de voisins ou de policiers ayant préféré « laisser filer ».

La rafle du Vel d’Hiv, apprend-on à la lecture du magazine, détient néanmoins un triste record : nulle part en Europe occidentale, même à Berlin entre 1941 et 1943, on n’arrêtera autant de Juifs en si peu de temps.

Ci-dessous, version feuilletable de Comment en arrive-t-on là ? - La rafle du Vel d'Hiv

Une action de la Région pour contribuer au devoir de mémoire des jeunes

Pour le devoir de mémoire des lycéens

La Région mène d'autres actions avec notamment :

Plus d'infos.

Le magazine Comment en arrive-t-on là ? fait partie du dispositif que la Région a mis en place avec le Mémorial de la Shoah pour contribuer au devoir de mémoire des jeunes générations.

Des voyages d’études à Auschwitz organisés pour les lycéens volontaires en constituent la pièce maîtresse. Les participants préparent ces visites longuement avec des intervenants du Mémorial. Et ils les concluent par la réalisation en groupes d’affiches où, à travers graphismes et textes, ils témoignent de l’expérience qu’ils ont vécue. En résultent des expos itinérantes à la disposition des lycées sur demande auprès du Mémorial.

Consultez l'expo des affiches de lycéens 2019-2020.

Précédents numéros de « Comment en arrive-t-on là ? »

Voici les 5 derniers numéros du magazine :