30 octobre 2019

10 milliards d’euros pour l'écologie en Île-de-France

lieusaint_QIE_bois_1200
Crédit photo : DR

Face à l’urgence écologique, la Région Île-de-France veut mobiliser l’ensemble de ses politiques pour accélérer la transformation écologique du territoire d’ici 2024. Les investissements en faveur de l’écologie sont portés à 10 milliards pour les 5 ans à venir.

Depuis 2016, la Région redouble d’efforts en matière d’écologie, à travers l’adoption de stratégies environnementales. Ces efforts ont permis d’imposer l’écologie partout :

  • Les lycées,
  • La culture,
  • L’aménagement…

2 milliards d’euros pour l'écologie francilienne dès 2020

Dès 2020, les dépenses régionales en faveur de l’action écologique atteindront pour la première fois 2 milliards d'euros. Et sur la période 2020-2024, ce sont 10 milliards d’euros qui seront engagés par la Région Île-de-France.

Chiffres-clés

  • 2 milliards d'euros de dépenses régionales favorables à l’environnement en 2019,
  • 1 euro sur 2 des dépenses régionales a un impact positif sur l’environnement (contre 1 euro sur 10 pour l’État),
  • 145 millions d'euros pour le budget environnement 2020, soit +25% par rapport à 2019 et + 43% comparé à 2015).

    Plan de mobilisation pour la transformation écologique de l'Île-de-France

    Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France
    Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France
    Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France
    Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France
    Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France
    Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France
    Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France
    Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France

    Une région plus respirable : 4 mesures phares pour améliorer la qualité de l’air en Île-de-France 

    1. particules_ultrafines_enjeux_1200
      Un nouvel appel à projets « Innovons pour la qualité de l’air »  lancé pour améliorer la qualité de l’air dans les bâtiments publics et les espaces publics confinés accueillant du public,
       
    2. Une aide financière à la conversion pour aider les PME et artisans franciliens à acheter des véhicules professionnels plus propres.

      Cette aide régionale a déjà permis le remplacement de plus de 3.000 véhicules.

      Objectif 2024 : 30.000 véhicules professionnels plus propres


      L'objectif est de porter ce nombre à 30.000 d'ici 2024. Pour cela, 10 millions d'euros supplémentaires sont votés pour 2020,
       
    3. 3 expérimentations pour purifier l’air des gares et de leurs souterrains suite à l'appel à projets « Innovons pour l’air de nos stations »
       
    4. Un nouvel appareil de mesure testé par Airparif pour mesurer les particules ultrafines et des micro capteurs embarqués sur des centaines de voitures en Île-de-France.

    Plus d'infos sur le plan « Changeons d’air en Île-de-France »

     Une nouvelle aide à l’achat d’un vélo électrique

    Une aide régionale à l’achat d’un vélo électrique neuf sera proposée aux Franciliens en février 2020. Elle ira jusqu’à 50% du prix d’achat dans la limite de 500 euros par vélo et par demandeur après déduction des aides locales.

    Une région plus verte

    470 hectares d’espaces verts ont été créés depuis 2017 en Île-de-France dans le cadre du Plan vert régional : 

    L’objectif : permettre à tous les Franciliens d’accéder à un espace vert à moins de 15 minutes à pied, d’ici 2021. 

    En 2019, la Région a financé l’acquisition du bois Saint-Martin à Noisy-le-Grand (93) : 270 hectares de nature entre le bois de Vincennes (94) et Marne-la-Vallée (77) qui seront ainsi rendus accessibles aux Franciliens.

    Une stratégie ambitieuse pour la filière bois et les matériaux biosourcés

    En juin 2019, la Région a lancé un cluster avec 6 partenaires experts sur le marché du bois pour faire de l’innovation le fer de lance de la filière : « Booster Bois-Biosourcés ».

    Une région en meilleure santé 

    Fête patrimoine gourmand 2019_ferme bio2

    La Région s'engage pour préserver la santé des Franciliens à travers une agriculture tournée vers le bio, des repas sains dans les cantines des lycées, un soutien fort à la recherche... Elle vise notamment  une surface de 45.000 ha de terres agricoles biologiques d'ici 2024.

    Les moyens mobilisés en 2020 :

    • 1 million d'euros pour l'innovation agricole, 
    • 3 millions d'euros pour le bio dans les cantines des lycées, 
    • 2 millions d'euros pour accompagner les agriculteurs concernés par les zones de non traitement (ZNT),
    • Un domaine d'intérêt majeur de recherche (DIM) pour trouver des alternatives au glyphosate,
    • Un plan régional de l'alimentation

    Une charte pour combattre les perturbateurs endocriniens

    La Région Île-de-France est la première à avoir adhérer à la charte Villes et Territoires « sans perturbateurs endocriniens » le 22 novembre 2018.

    Une région plus propre et circulaire : transformer les déchets en ressources

    plan déchets

    Face à l’ampleur des dépôts sauvages sur les territoires franciliens, la Région a adopté un plan d’action « Île‑de‑France propre ».

    En 2019, 118 projets de lutte contre les dépôts sauvages ont été soutenus, pour un coût de 7,6 millions d'euros.

    En ont bénéficié :

    • 69 communes,
    • 23 intercommunalité,
    • 3 départements,
    • 3 exploitations agricoles.

    Depuis 2016, 200 projets franciliens autour du « zéro déchet » (tri sélectif, réemploi, biodéchets…) ont reçu 18,8 millions d'euros d’aides de la Région.

    Quant à l’économie circulaire, que la Région souhaite développer, elle fera l’objet d’une stratégie dédiée en 2020. La Région a déjà soutenu près de 55 projets de réemploi pour un total de 3,3 millions d'euros.

    Dépôts sauvages : les aides régionales

    La Région participe de 3 façons à la lutte contre les dépôts sauvages :

    Une région qui favorise l'urbanisme durable 

    copro

    Depuis 2016, la Région a mobilisé plus de 36 millions d'euros afin de financer des diagnostics techniques, réaliser des études et engager des travaux dans les copropriétés franciliennes dégradées. 

    En 3 ans, près de 100.000 Franciliens en ont bénéficié.

    La Région veut en finir avec les passoires énergétiques, néfastes pour le pouvoir d’achat des locataires et pour le climat. Elle se donne 10 ans pour rénover les 50.000 logements sociaux classés F ou G recensés en Île-de-France.

    Dès 2020, une première tranche de travaux sera lancée dans 5.000 logements pour 10 millions d'euros. D'ici 2024, ce sont 25.000 logements qui seront rénovés.

    Une région décarbonée qui mise sur les énergies renouvelables

    Et si 100% de la consommation énergétique régionale était couverte par des  ressources renouvelables ?  C’est l’objectif que se fixe la Région d’ici 2050 en misant particulièrement sur :

    • Le solaire : 10 millions d'euros dès 2020 pour doubler le parc solaire francilien en 2 ans et apporter l’énergie solaire à 1 million de Franciliens,
    • La filière biométhane : 23,7 millions d'euros déjà consacrés à 28 unités de méthanisation,
    • L’hydrogène : une charte « Île-de-France Territoire Hydrogène » a été signée avec les acteurs de la filière pour améliorer la mobilité des Franciliens, la qualité de l’air et préserver le climat.