Publié le 17 février 2022

Vers une Région « ZEN » : retour sur les Assises de l’adaptation au changement climatique

Crédit photo : iStock

Organisées par la Région le 15 février 2022 en visioconférence, les Assises de l’adaptation au changement climatique ont mobilisé plus de 30 intervenants et experts. Ensemble, ils ont dressé un état des lieux de la situation en Île-de-France et brossé les contours d’une région « zéro émission nette ».

« Aujourd’hui, la part des énergies renouvelables dans notre mix énergétique est de 20%, soit autant qu’en 1974. Nous avons tous notre part à faire. »

C’est par ce constat sans appel que Yann Arthus Bertrand, grand témoin des Assises régionales de l’adaptation au changement climatique, a lancé cet événement organisé en visioconférence par la Région ce 15 février 2022, sous l'égide de Yann Wehrling, vice-président chargé de la Transition écologique, du Climat et de la Biodiversité.

Faisant suite à la COP (conférence sur le climat) régionale de septembre 2020, cette journée, à laquelle plus de 30 intervenants et experts ont participé, a permis de dessiner les évolutions à venir en Île-de-France à l’aune des dernières expertises du Groupe régional d’études sur les changements climatiques (GREC francilien).

Objectif : zéro émission, artificialisation et ressource nettes

Dès septembre 2020, la COP régionale avait abouti à une première feuille de route pour transformer le territoire francilien en une région :

  • « ZEN » (zéro émission nette),
  • « ZAN » (zéro artificialisation nette),
  • « Circulaire » (zéro ressource nette).

Durant ces Assises, les experts intervenants ont pu décliner dans leurs secteur respectifs les principales actions concrètes à mettre en œuvre dès à présent pour nous préparer aux changements actuels et futurs.

Pour cela, les prises de paroles se sont succédées dans le cadre 5 ateliers thématiques :

  • Écosystème et biodiversités,
  • Aménagements urbains et construction,
  • Mobilités et infrastructures de transport,
  • Agriculture et forêt,
  • Entreprises et économie.
     

Il est temps de passer à l’opérationnel. La Région fera travailler ensemble tous les acteurs pour agir sur le changement climatique. Tous les domaines doivent se mobiliser. L’enjeu global du climat a des impacts locaux et il est impératif que tous les acteurs tiennent compte des conclusions que nous construisons ensemble. »

Yann Wehrling, vice-président chargé de la Transition écologique, du Climat et de la Biodiversité 

Un plan régional d’adaptation au changement climatique

Au cours des assises, des représentants des collectivités locales et de l’État, des personnalités du monde de l’entreprise et du secteur associatif ont pu signifier les conséquences liées au changement climatique dans leurs domaines respectifs.

De son côté, en complément des mesures d’atténuation de ces changements qu’elle porte déjà, la Région a l’ambition d’accompagner l’adaptation des territoires et des activités en mettant des actions concrètes :
 

  • Identifier, protéger et développer massivement les petits espaces de patrimoine naturel,
  • Créer d’avantage d’espaces naturel et d’îlots fraicheur ouverts au public,
  • Renforcer la protection des arbres et leur plantation en milieu urbain,
  • Élaborer un plan d’action partenarial pour massifier la création de zones humides,
  • Intégrer les enjeux d’adaptation au changement climatique dans le Schéma directeur d’Île-de-France environnemental et dans tous les documents stratégiques régionaux.

Nourri des échanges tenus lors des assises, le Plan régional d’adaptation au changement climatique de la Région Île-de-France sera présenté et débattu en séance plénière du Conseil régional dès l’automne 2022.

Revivez les Assises en vidéo

Catégories

Descriptif

Introduction des Assises et état des lieux de la situation en Île-de-France par :

  • Yann Wehrling, vice-président chargé de la Transition écologique, du Climat et de la Biodiversité,
  • Yann Arthus-Bertrand, grand témoin des Assises,
  • Robert Vautard, Président du GREC, (Groupe Régional d’Etudes sur les Changements Climatiques et leurs impacts environnementaux).

Descriptif

Le changement climatique a des impacts divers sur le vivant (modification des aires de répartition des espèces végétales et animales, modifications dans la phénologie bouleversant les interactions entre espèces, avancement du cycle de vie, développement d’espèces exotiques envahissantes). L’accumulation et l’interaction de ces changements peut avoir des impacts irréversibles sur le vivant.


Intervenants :

  • Maud Lelièvre, Présidente UICN France
  • Magali Charmet, Directrice Régionale de l’Office français de la biodiversité
  • Emmanuel du Chérimont, Responsable de la délégation LPO Île-de-France
  • Xavier Houard, Président de l’Office pour les insectes et leur environnement
  • Muriel Martin-Dupray, Co-présidente de France Nature Environnement Île-de-France
  • Claire Grisez, Directrice de la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement, de l'aménagement et des transports
  • Sylvain Berrios, Vice-président de la Métropole du Grand Paris
     

Descriptif

Les milieux urbains sont particulièrement sensibles au changement climatique. On y observe une intensification du phénomène d’îlot de chaleur, notamment dans les espaces les plus urbains où la température peut être 10 degrés plus élevée la nuit qu’en zone rurale en période de canicule. Les espaces urbains font également face à une augmentation du nombre d’inondations pouvant se produire par écoulements d’eaux ruisselées, qui n’ont pas été absorbées par les réseaux d’assainissement superficiels ou souterrains et qui se concentrent aux points bas.


Intervenants :

  • Fouad Awada, Directeur général de l’Institut Paris Region,
  • Luc Monteil, Président du Conseil International Biodiversité et Immobilier,
  • Fabien Gantois, Président de l’Ordre des Architectes,
  • Jérémie Almosni, Directeur de l’ADEME Île-de-France.
     

Descriptif

Les phénomènes extrêmes en augmentation (vagues de chaleur, pluies extrêmes) peuvent avoir des conséquences pour les transports et les infrastructures (route et voie ferrée), créant potentiellement des ruptures de réseaux et des dommages dans les infrastructures, et impactant le confort des usagers.



Intervenants :

  • Elodie Hanen, Directrice générale adjointe (Prospection) Île-de-France Mobilités,
  • Marie Geschwind, Chargée de mission RATP Opération de transport et maintenance,
  • Virginie Bordage-Gressier, Responsable du centre de compétence en développement durable, SCNF Réseaux Île-de-France,
  • Anaïs Watbled, Référente RSE / Direction gare et connexion Île-de-France,
  • Christophe Hug, Directeur général adjoint maîtrise d’ouvrage et environnement chez Vinci,
  • Antoine Berbain, Directeur général délégué HAROPA PORT, en charge de la direction territoriale de Paris et de la multimodalité à l'échelle de l'axe Seine.
     

Descriptif

L’agriculture francilienne, et avec elle, son économie, les écosystèmes dans lesquels elle s’inscrit, ses producteurs, et ses consommateurs, est de plus en plus sujette à des crises climatiques, avec des conséquences importantes sur les rendements, les systèmes de production et la viabilité des exploitations. Réduire la vulnérabilité du système alimentaire et agricole francilien passe par une stratégie d’action intégrée de l'amont jusqu’à l’aval.



Intervenants :

  • Christophe Hillairet, Président de la Chambre d'Agriculture Île-de-France,
  • Damien Greffin, Président FRSEA,
  • Anne-Claire Vial, Présidente ARVALIS,
  • Jacques Frings, Président du Groupement des agriculteurs biologiques,
  • Benjamin Beaussant, Directeur de la Direction Régionale Interdépartementale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt d'Île-de-France,
  • Eric Goulouzelle, Directeur territorial de l’ONF Seine-Nord,
  • Paul Jarquin, Président de Fibois.
     

Descriptif

Les impacts climatiques sur les activités économiques en Île-de-France s’exprimeront à la fois sur la santé des travailleurs, sur les modes et pratiques associées aux métiers et sur le cadre dans lequel s’opère ces activités économiques. Certains secteurs se trouvent particulièrement exposés (construction, collecte des déchets, tourisme, agriculture, sylviculture, énergie, eau et assainissement, secteur financier…). Par ailleurs, les solutions qui permettent de s’adapter étant en partie développées dans les entreprises franciliennes, il s’agit de renforcer les conditions pour que l’innovation en réponse à ces enjeux se développe.



Intervenants : 

  • Nathalie Lemaitre, Déléguée territoriale Réseau de Transport d'Electricité Île-de-France,
  • Pauline Jacquemard, Directrice RSE et Innovation Rungis,
  • Daniel Weizmann, Président MEDEF Île-de-France,
  • Bernard Cohen-Hadad, Président CPME Île-de-France,
  • Eric Marty, Managing Partner Demeter,
  • Vincent Gollain, Directeur du département économie à l’Institut Paris Region.