Production ciné-TV soutenue : « Si seulement je pouvais hiberner » en salles

Date de l'arrêté

Cinéma Le portrait poignant d'un adolescent d'un quartier pauvre de la capitale de Mongolie, déterminé à réussir un concours pour décrocher une bourse d'études. Défi d'autant plus grand qu'il doit assurer les moyens de subsistance de ses jeunes frère et sœur. Un film aidé présenté à Cannes 2023.

Crédit photo : © Urban Factory

Si seulement je pouvais hiberner est un documentaire de Zoljargal Purevdash qui a reçu l'aide du Fonds de soutien Cinéma international de la Région.

Présenté dans la section Un certain regard à Cannes 2023, ce film réalisatrice mongole formée au Japon faisait partie des 19 films soutenus par la Région programmés sur la Croisette en mai 2023.

On y suit Ulzii, un adolescent d’un quartier défavorisé de la capitale de la Mongolie, Oulan-Bator. Très fort en maths, il est poussé par son professeur à passer un concours afin de décrocher une bourse d’études supérieures. Et il est déterminé à réussir.

Mais, problème : sa mère, veuve et illettrée, trouve un emploi à la campagne, les laissant lui, son frère et sa sœur, affronter l'hiver, extrêmement dur, seuls dans la yourte familiale. Laquelle, comme toutes celles qui l'environnent, est chauffée au charbon, ce qui pollue l'air de tout le quartier. Déchiré entre la nécessité de s’occuper de sa fratrie et sa volonté d’étudier pour le concours, Ulzii n’a pas le choix : il doit accepter de se mettre en danger...

Voilà un film, comme il y en a très peu, qui donne à voir ce qu'est devenue la Mongolie depuis l'effondrement du bloc de l'Est. À travers le portrait poignant d'un adolescent, un témoignage de la dureté de la vie des plus défavorisés dans ce pays et un plaidoyer à la fois pour l’éducation et la lutte contre la pollution.

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

Le tout, avec un budget annuel qui s'est progressivement accru depuis 2017 pour atteindre 25 millions d'euros en 2023.

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Informations pratiques

Tarification

Payant

Durée : 1h38

Aide régionale (Fonds de soutien Cinéma) : 60 000 euros (à Urban Factory)

Partager la page