Aides régionales et Services

Soutien aux actions d’innovation en matière de logistique

La Région soutient l’émergence de solutions innovantes pour répondre aux enjeux d’une « smart logistique », vecteur de développement économique et social.

Pour quel type de projet ?

Les projets peuvent exploiter les potentialités des nouvelles technologies en matière de :

  • réorganisation des chaînes logistiques favorisant la mutualisation et l’optimisation des flux,
  • développement d’un immobilier logistique connecté, mutualisé, à forte valeur ajoutée, sur l’utilisation de nouveaux procédés, sur la création de nouveaux lieux de traitement et de gestion des flux,
  • utilisation de nouveaux véhicules propres, autonomes et/ou connectés routiers, fluviaux, aériens ou ferroviaire,
  • développement des outils permettant d’améliorer la connaissance des flux de marchandises en Île-de-France (recueil de données, modélisation, simulation…).


Qui peut en bénéficier ?

  • Entreprises
  • les collectivités territoriales, leurs groupements et les établissements publics,
  • les entreprises (de toute taille et de tout statut),
  • les associations,
  • les établissements publics.

Quelle est la nature de l'aide ?

Jusqu’à 50% des dépenses éligibles plafonnées à 500 000 euros.

Quelles démarches ?

Les porteurs de projet intéressés peuvent prendre contact avec les services de la Région pour établir un dossier de demande de subvention.

A noter

Les innovations visées par ce dispositif s’entendent au niveau technologique comme organisationnel. Elles portent aussi bien sur la création de nouveaux outils que sur des outils, matériels ou processus déjà existants mais dont l'utilisation inventive permettra de renouveler les usages ou d’ouvrir à de nouveaux marchés au profit de systèmes logistiques plus efficaces et plus vertueux.

Les projets devront :

  • démontrer les potentialités offertes par ces innovations,
  • préciser les conditions de leur déploiement,
  • proposer une mise à disposition la plus ouverte possible des données produites,
  • proposer une évaluation a priori des impacts attendus et préciser les modalités de suivi.