Publié le 23 mars 2022

Route : de nouvelles bornes de recharge et des améliorations du réseau en vue

route

Crédit photo : Guillaume Binet - MYOP

Financement d'études et d'opérations d'envergure sur le réseau routier francilien, installation de nouvelles de bornes de recharge pour véhicules électriques... Les projets votés par la Région le 23 mars 2022 permettent d'améliorer l'infrastructure routière sur son territoire et d'élargir l'offre de mobilités.

La Région Île-de-France est engagée pour réduire la congestion routière, développer la route de demain et transformer les usages de la route. Ce qui implique d'aller vers davantage d'efficacité, tout en prenant en compte le respect de l’environnement. 

Lors de la séance de la Commission permanente du 23 mars 2022, la Région a alloué 28 millions d’euros pour décongestionner le réseau routier francilien, rendre la route plus sûre et étendre le réseau de bornes de recharge pour les voitures électriques. 

Optimiser l’infrastructure routière

L'un des objectifs de la Région est d’optimiser l’infrastructure routière en la rendant plus respectueuse de l’environnement. Lors de la Commission permanente, 7 conventions avec l’État dans le cadre du CPER 2015-2020 ont été approuvées : 

  • Desserte du contournement Est de Roissy (77) financée à hauteur de 16,4 millions d’euros,
  • Requalification de la RN10 à Trappes (78) financée à hauteur de 8,3 millions d’euros,
  • Protection phonique de l’A4/A86 à Saint-Maurice, Maisons-Alfort et Créteil (94) financée à hauteur de 2,5 millions d’euros,
  • Étude de voies réservées sur la RN118 sud (91) financée à hauteur de 300.000 euros,
  • Étude d’une voie dédiée sur la RN104 (91) financée à hauteur de 250.000 euros,
  • Études d’une collectrice (une voie qui permet de canaliser la circulation vers des routes plus importantes) sur l’A6 à Chilly-Mazarin (91) financée à hauteur de 185.000 euros,
  • Étude pour l’aménagement de la RN10 à Rambouillet (78) financée à hauteur de 100.000 euros.

Mise en œuvre de nouvelles mobilités

La Région favorise dans le même temps la mise en œuvre de stratégies de management de la mobilité, qui visent à changer les comportements afin d’améliorer l’efficacité des systèmes de transport et réduire leur impact environnemental.

216.000 euros vont ainsi être alloués à :

  • Est Ensemble (93) pour l’élaboration et l’évaluation du Plan local de mobilité, 
  • La communauté d’agglomération Cergy Pontoise (95) pour le challenge mobilité,
  • Orly’pro’mobilité (94) pour son plan mobilité inter-employeur,
  • Orly Ador pour son plan mobilité inter-employeur.

Et pour accompagner les Franciliens dans leur transition écologique, la Région soutient le développement de l’électromobilité. Elle consacre ainsi 1,2 million d’euros à des travaux de mises à niveau et dinstallation de plus de 200 bornes bornes de recharge à :

  • Maisons-Laffitte (78),
  • Verrières-le-Buisson (91),
  • Bagneux (92),
  • Suresnes (92),
  • Aubervilliers (93),
  • Bondy (93),
  • Rosny-sous-Bois (93),
  • Sucy-en-Brie (94),
  • Argenteuil (95),
  • Saint-Gratien (95),
  • Villiers-le-Bel (95).

L'action régionale pour la mobilité électrique

Pour promouvoir et développer une mobilité électrique du quotidien, la Région Île-de-France multiplie les actions :

Soutien pour la lutte contre l’insécurité routière 

La Région a également voté, le 23 mars 2022, un soutien à des actions de de lutte contre l’insécurité routière, qui demeure préoccupante en Île-de-France. 

6 subventions pour un total de près de 700.000 euros ont ainsi été attribuées aux départements de la Seine-Saint-Denis (93) et du Val-de-Marne (94), à la communauté d’agglomération de Paris-Saclay (91), et aux communes de Limeil-Brévannes (94) et d’Enghien-les-Bains (95).