Publié le 15 avril 2021
Mis à jour le

Parcours de la gastronomie : l’Hôtel de la Marine, site fondateur, ouvre le 12 juin 2021

Façade de l'Hôtel de la Marine

Crédit photo : Jean-Pierre Delagarde - Centre des monuments nationaux

L’Hôtel de la Marine est l’un des joyaux historiques de Paris. En restauration depuis 4 ans, il ouvrira ses portes au public le 12 juin 2021. L’ancien garde-meuble de la Couronne est le premier site emblématique du Parcours de la gastronomie. Découvrez son histoire et sa rénovation en images.

Avec le Parcours de la gastronomie, la Région et le Comité régional du tourisme souhaitent promouvoir le patrimoine culinaire d’Île-de-France. 

Les 6 sites du Parcours de la gastronomie

  • L'Hôtel de la Marine à Paris (8e),
  • La poste de Versailles (78),
  • Le pavillon France de l'Exposition universelle de Milan à Tremblay-en-France (93),
  • La Maison des fromages de Brie à Coulommiers (77),
  • La Halle gourmande de Saint-Ouen (93),
  • La Cité du goût à Noisiel (77).
logo parcours de la gastronomie

6 sites franciliens présentant un intérêt historique et culinaire seront des haltes gourmandes et pédagogiques adressées aux touristes et Franciliens.

Produits, spécialités et producteurs locaux y seront mis en avant autour des valeurs culinaires qui font la réputation de la France à l’étranger.

L'Hôtel de la Marine, premier site fondateur du Parcours de la gastronomie

L’Hôtel de la Marine, situé sur la place de la Concorde à Paris (8e), tout en bas de l'avenue des Champs-Élysées, sera le premier site fondateur de ce parcours à ouvrir ses portes au public.

Construit entre 1757 et 1768 par Ange-Jacques Gabriel, l’architecte du Petit Trianon du château de Versailles, l'Hôtel de la Marine est un témoin de l'histoire : c'est ici, notamment, dans le bureau du ministre, que l’acte d’abolition de l’esclavage a été signé en 1848. 

Ce site emblématique de 12.700 m² ouvre ses portes au public après des travaux de rénovation représentant environ 130 millions d’euros. 

Offre gastronomique sur les thèmes des voyages et de l’exploration

L’Hôtel de la Marine proposera une offre gastronomique, en lien avec les thèmes des voyages et de l’exploration ainsi qu'un espace de restauration abordable, qui répond à une logique de démocratisation du lieu. Il sera ouvert 7 jours sur 7, parfois en nocturne, avec l’ambition de concilier patrimoine et innovations numériques. 6.000 m² seront ouverts au public.

L’Hôtel de la Marine accueillera également les sièges de la future Fondation pour la mémoire de l’esclavage et de l’Académie de la Marine.

La rénovation de l’Hôtel de la Marine en images

Travaux de rénovation de l'Hôtel de la Marine

Photo 1
Légende de la photo 1

Fontaine d’applique datant de 1740 environ en plomb doré et marbre de Carrare installée dans l'antichambre carrelée. Elle figure un enfant jouant avec un cygne. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 2
Légende de la photo 2

La verrière d’une superficie de 300 m², créée par Hugh Dutton, couvre la cour de l’Intendant. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 3
Légende de la photo 3

Soie peinte dans le grand cabinet de travail de Marc-Antoine Thierry de Ville-d’Avray, second intendant. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 4
Légende de la photo 4

Restauration d'une tapisserie murale. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 5
Légende de la photo 5

Tapisseries recousues à la main dans le salon d’angle. 2 pièces de tapisserie : « Les Deux Taureaux » et « Le Chameau ». - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 6
Légende de la photo 6

Soie peinte dans la salle à manger. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 7
Légende de la photo 7

Parquet du XVIIIe siècle en marqueterie au sol du grand cabinet de travail de Marc-Antoine Thierry de Ville-d’Avray. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 8
Légende de la photo 8

Restauration des plinthes dans la petite antichambre. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 9
Légende de la photo 9

Tapisserie dans la chambre de Marc-Antoine Thierry de Ville-d’Avray, second intendant. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 10
Légende de la photo 10

La loggia et sa colonnade rappelant les péristyles antiques. Les 12 colonnes crantées sont surmontées de chapiteaux corinthiens. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 11
Légende de la photo 11

Miroirs dansants représentant différents bals donnés dans ces espaces de réception installés dans le salon d'apparat. - Crédit photo : Région Île-de-France

Photo 12
Légende de la photo 12

Application de dorure à la feuille pour redonner leur éclat aux corniches murales. - Crédit photo : Région Île-de-France

Du Garde-Meuble au ministère de la Marine, plus de 200 ans d'histoire

Au sein de l’Hôtel de la Marine, également appelé Hôtel du Garde-Meuble, l’Intendant avait la charge de l’aménagement des résidences royales et de l’entretien de leur mobilier. Durant près de 25 ans, le Garde-Meuble et son intendant, Pierre-Elisabeth de Fontanieu puis Marc-Antoine Thierry de Ville d’Avray, ont occupé le palais.

En 1789, le ministère de la Marine s’installe dans l’Hôtel du Garde-Meuble. C’est le début de 2 siècles de présence de cette administration dans ce palais qui portera désormais le nom d’Hôtel de la Marine. Le bâtiment a été classé au titre des monuments historiques en 1923. 

Ce n’est qu’en 2015 que le ministère de la Marine quitte le bâtiment. Depuis son départ, l’Hôtel de la Marine est confié au Centre des monuments nationaux. Chargé de mettre en valeur ce patrimoine exceptionnel, celui-ci mène une restauration de grande ampleur de l’ensemble du monument depuis 2017.

Les campagnes de restauration ont mis au jour de véritables merveilles, avec notamment la redécouverte des décors originaux des appartements de l’Intendant tels qu’ils étaient à la fin du XVIIIe siècle. Parquets, lambris, dorures, meubles… Tout est d’époque et conservé dans son jus.

Le Parcours de la gastronomie en vidéos

Découvrez le Parcours de la gastronomie en vidéos grâce à la playlist YouYube du Comité régional du tourisme. Celle-ci vous présente l'Hôtel de la Marine, première halte gourmande du parcours, en plusieurs épisodes.