Publié le 13 décembre 2019

Parcours de la gastronomie : 6 sites irrésistibles à découvrir dès 2020

Chocolaterie Menier

Chocolaterie Menier, à Noisiel - Crédit photo : DR

Vitrine du patrimoine culinaire français et francilien, le Parcours de la gastronomie en Île-de-France sera jalonné d’étapes gourmandes au sein de 6 sites exceptionnels. Petit avant-goût avant leur ouverture prochaine.

 

Promouvoir le patrimoine culinaire français et francilien, voici l’objectif visé par la Région et le Comité régional du tourisme avec le Parcours de la gastronomie en Île-de-France.

Ce circuit s’adresse aux touristes et Franciliens amenés à découvrir des sites emblématiques de la gastronomie francilienne, mais aussi aux jeunes qui se forment aux métiers de bouche. Produits, spécialités et producteurs locaux y seront valorisés autour des valeurs culinaires qui font la réputation de la France à l’étranger.

6 sites présentant un intérêt historique et culinaire proposeront ainsi des haltes gourmandes et pédagogiques. En cours de réhabilitation, la plupart de ces joyaux d'architecture ouvriront en 2020. Découverte... 

L'Hôtel de la Marine à Paris (8e) : une offre gastronomique sur les thèmes du voyage et de l’exploration d'ici 2020

L’Hôtel de la Marine proposera une offre gastronomique, en lien avec les thèmes des voyages et de l’exploration. Le site proposera un espace de restauration abordable, qui répond à une logique de démocratisation du lieu. L’objectif est d’attirer 600.000 visiteurs la première année. Il sera ouvert 7 jours sur 7, parfois en nocturne, avec l’ambition de concilier patrimoine et innovations numériques. 

Construit entre 1757 et 1768 par Ange-Jacques Gabriel, l’architecte du Petit Trianon du château de Versailles, l'Hôtel de la marine est un témoin d l'histoire : c'est ici, notamment, dans le cabinet d’audience du surintendant, que l’acte d’abolition de l’esclavage a été signé en 1848. Ce nouveau site de 12.700 m² emblématique de l’attractivité de Paris et du rayonnement international de la France ouvrira en 2020 après des travaux représentant 130 millions d’euros. 6.200 m² seront ouverts au public dans le cadre de cette halte gourmande.

Un label « Produit en Île-de-France »

logo-Produit en IDF

Si le parcours de la gastronomie s'inscrit dans la stratégie de développement touristique régionale, il vient aussi en complément de l’action conduite par la Région et Île-de-France Terre de saveurs (ex-Cervia) afin de promouvoir le « Produit en Île-de-France » et les filières agricoles et alimentaires du territoire. Plusieurs marques ont déjà fait leur apparition : « Agneau des bergers d’Île-de-France », «  Nos bovins d’Île-de-France » « La baguette des Franciliens »

La poste de Versailles (78) : des restaurants et des commerces autour du savoir-faire artisanal français d'ici 2020

La poste de Versailles valorisera le savoir-faire artisanal culinaire haut de gamme et créatif. Sur 10.000 m² de superficie, 1.500 m² seront occupés par des restaurants et commerces. Idéalement placé à proximité du château et du potager du Roi, le site accueillera aussi un centre d’innovation autour des nouvelles technologies, une salle de spectacle de 600 m² et des espaces de travail partagé. 

Après avoir fait office de poste centrale de Versailles depuis les années 1950, ce bâtiment entamera sa seconde vie mi-2020, après une dépense prévisionnelle de 23 millions d’euros de travaux. 

Le pavillon France de l'Exposition universelle de Milan à Tremblay-en-France (93) : un site avant-gardiste de l'innovation alimentaire d'ici 2020

Remonté à Tremblay-en-France, le pavillon français de l’Exposition universelle de Milan (2015) offrira un espace de 3.000 m² dédié à l’alimentation. Il abritera une cour gastronomique valorisant les produits du terroir et les innovations, d’espaces de dégustation, un restaurant bistronomique, des marchés éphémères qui permettront aux agriculteurs locaux de valoriser les circuits courts et leurs produits agricoles. Ce lieu disposera aussi d’ateliers de cuisine pour enfants et adultes et d’espaces de formation. Son ouverture est prévue fin 2020, après des travaux d'un montant prévisionnel de 18 millions d’euros.

La Maison des fromages de Brie à Coulommiers (77) : un centre d’interprétation dédié aux fromages de Brie d'ici 2020

Coulommiers se dote d’un équipement touristique majeur en aménageant, sur le site de l’ancien couvent des Capucins, un centre d’interprétation afin de promouvoir le fromage de Coulommiers et la filière « Brie» :  ses éleveurs, ses producteurs de lait, ses fabricants de fromage, ses affineurs et ses revendeurs. 

Le couvent, dont l’église Notre-Dame-des-Anges est classée monument historique, comprendra aussi un espace culturel  et pédagogique de sensibilisation des plus jeunes au terroir, à l’environnement et la nutrition… Le coût des travaux, qui débuteront en 2020, est estimé à 3,5 millions d’euros.

La Halle gourmande de Saint-Ouen (93) : des commerces de bouche, un marché bio, une école de cuisine et une ferme pédagogique d'ici 2021

La halle gourmande de Saint-Ouen, située au cœur du nouvel éco quartier des Docks, sera un lieu de découverte des produits du terroir issus des circuits courts. Imaginée comme une place de village sous une grande verrière, avec un grand patio central, elle accueillera une dizaine de restaurants et une trentaine de commerces de bouche sur une surface 5.000 m². Un marché bio, une école de cuisine et une ferme pédagogique y prendront aussi place. La réhabilitation de cette ancienne usine à trains construite en 1922 constitue l’une des plus grandes opérations urbaines régionales, et s’achèvera en 2021.

La Cité du goût à Noisiel (77) : une destination autour de la gourmandise et du chocolat d'ici 2023

 

Intérieur de la chocolaterie Menier

La chocolaterie Menier accueillera la Cité du goût sur 14.000 m², dont 6.500 m² consacrés à la fabrique du chocolat. Ce vaste lieu aura aussi pour vocation de développer une activité économique créatrice d’emplois, des logements, des espaces verts et des équipements publics…

Installée depuis 1825 sur un bras de la Marne, plus grande chocolaterie du monde jusqu'en 1914, la chocolaterie Menier est le premier bâtiment européen construit entièrement sur une ossature métallique apparente.

Actuel siège de Nestlé France, ce chef-d’œuvre de l’architecture industrielle compte 4 édifices protégés au titre des monuments historiques, dont un classé. C’est un des sites les plus visités de l’Île-de-France lors des Journées du patrimoine. 

Plus d'infos sur la chocolaterie Menier sur le site Patrimoines et Inventaire de la Région.

À lire aussi, un livre copublié par Patrimoines et Inventaire (éd. Lieux Dits).

Un parcours évolutif 

Le Parcours de la gastronomie prévoit d’intégrer de nouveaux partenaires au fil du temps, à travers notamment :

  • Une sélection régulière de lieux tendance et d’expériences insolites,
  • Des marchés franciliens avec des producteurs souhaitant partager avec les visiteurs leur passion,
  • Des salons ou événements.

Les candidats devront être labellisés par un comité de professionnels, s’engager à respecter une charte et respecter certains critères spécifiques (taille, objectifs pédagogiques, éducatifs, culturels…).