Publié le 6 juillet 2022

Olenergies, la transition énergétique made in Île-de-France

Crédit photo : Région Île-de-France

Implantée à Montreuil (93), Olenergies innove dans le secteur de la transition énergétique avec ses batteries intelligentes nouvelle génération. Bénéficiaire de plusieurs aides régionales, l'entreprise entrevoit aujourd’hui de larges perspectives de développement.

Élément clef de l’activité économique, l’énergie, qu’il s’agisse de sa production ou de son stockage, est également au cœur des problématiques environnementales.
Créée à Montreuil (93) en 2018, l’entreprise Olenergies s'est fait un nom dans le secteur des batteries avec ses solutions innovantes et écologiquement vertueuses, pour les  acteurs de l’industrie.

Zoom sur Olenergies, une pépite 100 % francilienne.

Une aventure lancée avec PM’up Relance

Entreprises : trouvez l’aide régionale dont vous avez besoin en 3 clics

La Région propose aux TPE et PME un outil numérique permettant d'identifier parmi toutes ses aides, celle qui répondra le mieux à leur projet ou besoin.

Plus d'infos

Entreprise de l'économie sociale et solidaire, Olenergies s'est lancé grâce à une aide de 550.000 euros de la Région Île-de-France, attribuée dans le cadre du dispositif PM’up Relance

« C’est en grande partie avec cette subvention que nous finançons la conception de notre future usine à Romainville (93) et l’industrialisation de la fabrication de nos batteries », explique Patrick Groff, directeur des opérations d’Olenergies.    

Expertes des batteries, mais aussi de l’exploitation de la donnée, les équipes d’Olenergies ont développé une plateforme digitale optimisant le rendement de leurs produits. En effet, « plus une batterie est gérée correctement, plus on augmente sa durée de vie et son efficacité », précise Patrick Groff. 

Développer les énergies renouvelables et décarboner l’industrie

Foncièrement tournée vers les solutions vertes et durables, Olenergies propose aux acteurs de l’industrie une gamme de produits répondants à 2 objectifs :

  • Développer le stockage des énergies renouvelables et notamment le solaire,
  • Décarboner l’industrie, notamment maritime, en proposant des batteries adaptées aux bateaux et aux installations portuaires.

Un modèle qui fonctionne également dans le domaine de la logistique où les robots peuvent être électrifiés via des batteries réalisées sur mesure. 

Cap sur les Jeux de Paris 2024

Pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2024, Olenergies développe OlenMove. Ce projet de batterie mobile permettant de remplacer les groupes électrogènes a été soutenu à hauteur de 220.000 euros par la Région dans le cadre de son programme Innov’up.
Une expérimentation menée sur le site de Paris La Défense a permis d'alimenter des foodtrucks, de l’éclairage urbain ou encore des outils de chantier grâce à ces batteries.

En 2012 à Londres, 4 millions de litres de diesel ont été brûlés lors des Jeux olympiques et paralympiques. De tels chiffres ne seront plus acceptables en 2024 ».
Patrick Groff, directeur des opérations d’Olenergies

Un développement de l'Île-de-France à l’international

Invitée sur le stand de la Région lors du dernier salon Viva Tech, l’entreprise a pu présenter ses solutions et rencontrer de futurs partenaires. L’occasion pour Patrick Groff de témoigner de l’ancrage francilien d’Olenergies, même s'il prévoit un fort développement à l'international. « Nous devons beaucoup à ce territoire, donc nous y restons et nous créons de l’emploi. Aujourd’hui nous sommes 12 et dans moins d'un an nous serons 40. Nous avons un business plan à l’horizon 2030 qui prévoit que nous soyons 900 avec plusieurs usines ».
De Montreuil à l'international, l’avenir s’annonce radieux pour Olenergies.